22/04/2008

L'apostasie

 

D'après Ikrima:

Le prophète a dit:

 "celui qui quitte sa religion,

 tuez le!".

 Sahîh Bukhari : 6411

D'après `Abd-Allah ibn Mas`ûd (qu'Allah soit satisfait de lui),

l'Envoyé d'Allah (pbAsl) a dit: "Il n'est pas permis de verser le sang d'un musulman qui témoigne qu'il n'y a d'autre divinité qu'Allah et que je suis l'Envoyé d'Allah, sauf dans ces trois cas:

l'époux adultère,

le coupable d’un meurtre

et l'apostat qui abandonne la communauté musulmane".

Sahîh de Muslim: 3175

Sahih Bukhari Volume 6,

livre 61, Numéro 577:

J’ai entendu le prophète dire, "à la fin des temps, apparaîtront de jeunes gens aux idées folles. Ils parleront bien, mais ils sortiront de l’islam comme une flèche sort de son jeu, leur foi ne dépassera pas leur gorge.

Ainsi, partout où vous les trouvez,

tuez les,

il y’aura une récompense pour ceux

qui les tueront

au jour de la résurrection.

Sourate IV

verset 89:

"... Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah.

Mais s'ils tournent le dos,

saisissez-les alors,

et tuez-les où que vous les trouviez... "

Texte extrait du "But de l'aspirant" de l'Imam An-Nawawi. Traduit par Al-Mourabitoune

L'apostasie

Les peines légales

http://www.ribaat.org/modules.php?name=News&file=print&sid=513

L'apostasie

L'apostasie consiste à abjurer l'islam (en sortir) par l'intention, les mots, les actes, le fait de nier, ou encore par des propos qui ont été dit en plaisantant, par rejet ou par contradiction ou en y croyant. Cela consiste aussi à dire :

1) que le Créateur ou les Messagers n'existent pas, ou

2) que l'un des Prophètes était un menteur, ou

3) qu'un tel considère licite ce Le Législateur (Al Hakim) a considéré illicite, comme la fornication, ou

4) qu'un tel déclare illicite ce qui a été déclaré licite, ou

5) qu'un tel n'a pas à suivre la sentence indiqué par le Législateur, ou

6) qu'un tel essaie de rejeter l'islam, ou a des doutes concerna un acte qui rend apostat, qu'il soit basé sur une moquerie ou une mécréance évidente, comme le fait de jeter le Coran sur un tas d'ordures, ou de se prosterner devant une idole ou le soleil.

Nous devons faire l'effort de convaincre un apostat de revenir sur son erreur, bien qu'une certaines autorité affirme que cela n'est que recommandé (et non obligatoire), ceci pendant 2 à 3 jours.

A l'issue de cela,

il sera condamné à mort.

Si le coupable se repent, sa soumission est acceptée et il sera libéré, à moins (selon certains) qu'il se soit tourner vers une croyance ésotérique tel que la Zandaqa (c'est-à-dire le manichéisme) dans laquelle il est possible de professer l'islam extérieurement mais de le nier à l'intérieur (l'hypocrisie).

Les enfants de deux apostats

(un seul ne suffisant pas) doivent être considéré comme apostats, selon l'avis le plus fort.

Quant à ses biens, la meilleure opinion est qu'il les perd s'il meurt en tant qu'apostat, il les perds, mais qu'il les regagne s'il se soumet.

Ce pendant, les dettes contractées avant cela sont cependant portées au débit de son patrimoine. 

Remarque à un « spécialiste  » ,

il faut comparer ,

ce qui est comparable ! 

 

 

Jésus a dit :

 

et tout ce que tu ne voudrais pas

qu'il t'advienne,

toi non plus,

ne le fais pas à autrui

 

(Matthieu 7,12).

 

La Didaché .
femmes-egalite.gouv
....
Vos commentaires sur ce message ?
vos avis ,
vos réactions :
adresse Email :
islamreflexion@yahoo.fr
Toutes les réactions sont publiées ,
à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .
Silence Citoyens :ist1_5172470_vector_heart

 
CensureTAISTOIENFANT
Vous vous taisez et vous ne
Réfléchissez pas ?
nonCENSURE


16:41 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE dans THEOLOGIE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, dialogue, dignite, ethique, fondamentalisme, histoire, integrisme, intolerance, islam, martyr, morale, reflexion, sociologie, terreur, terrorisme, theologie, tolerance, violence | |  Facebook | | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.