07/01/2009

Ses parents lui ouvrent le ventre pour retirer un fœtus issu d’un viol .

Ses parents lui ouvrent le ventre pour retirer un fœtus issu d’un viol .

Une adolescente afghane a été hospitalisée dans un état grave après que sa mère et son frère lui eurent ouvert le ventre pour enlever le fœtus de cinq mois qu'elle portait à la suite d'un viol, a annoncé mardi une responsable gouvernementale afghane.

Ses parents lui ouvrent le ventre pour retirer un fœtus issu d’un viol

Les parents de la jeune fille, des agriculteurs, avaient apparemment décidé de laver ainsi l'honneur de la famille, le viol et le fait d'être enceinte sans être mariée étant considérés comme infâmants dans la société afghane, a déclaré Mme Habiba Sarabi, gouverneur de la province centrale de Bamiyan.

Ils l’ont attachée dans l’écurie


L'adolescente avait caché à sa famille qu'elle attendait un enfant, a ajouté le gouverneur. "Quand la famille a réalisé (cela) il y a deux jours, la mère et le frère de la fille lui ont ligoté les mains et les jambes et l'ont emmenée dans une écurie où ils lui ont ouvert le ventre avec une lame et ont extirpé le foetus", a expliqué Mme Sarabi. Ils ont ensuite recousu la blessure avec une grande aiguille du genre de celles utilisées pour fermer les sacs de farine, a-t-elle poursuivi.

Sérieusement infectée

La plaie s'est ensuite infectée, puis a commencé à saigner, et l'adolescente s'est évanouie, ce qui a conduit ses parents à l'emmener à l'hôpital. "Elle ne va actuellement pas bien", a souligné Mme Sarabi, selon laquelle le violeur présumé a été arrêté. Le directeur des services de santé de la province, Nadir Ali, a confirmé que la jeune fille était hospitalisée et que sa blessure s'était "sérieusement infectée".

  Réagir à cet article ?

 

Article 3

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et

à la sûreté de sa personne.

 

Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines

ou traitements cruels,

inhumains

ou dégradants.

 

1948 -2008

60e anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme.

 

et tout ce que tu ne voudrais pas qu'il t'advienne,

toi non plus,

ne le fais pas à autrui"

(Matthieu 7,12;

La didaché ).

 
  

NON :zip_bouchecousuepm_s à la censure !

internet_liberte_expression

Oui : à la liberté d'expression . 

 

Vos commentaires sur ce message ?vos avis ,vos réactions :

adresse Émail :

islamreflexion@yahoo.fr

Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .

Merci de visiter :Visitez notre Blog :


http://islamreflexion.skynetblogs.be/


 un Blog de réflexion Théologique 

Les commentaires sont fermés.