21/01/2009

Islam et les Femmes .De la Théorie à l'enseignement ?

 

Blogs Awards ' 08 ?

Merci de voter pour : 

http://acatoreflexion.skynetblogs.be/:

http://islamquestion.skynetblogs.be/

 

Islam et les Femmes .

De la Théorie à l'enseignement ?

La théorie ?

Pour certains un conte fée ?

Quel est le statut de la femme en islam?

http://www.islam-guide.com/fr/ch3-13.htm

 

L'islam perçoit la femme, qu'elle soit célibataire ou mariée, comme un être indépendant qui a le droit de    disposer de ses biens et de ses revenus sans avoir à en rendre compte à qui que soit (que ce soit son père, son mari, ou quelqu'un d'autre).  Elle a le droit d'acheter et de vendre, de donner des cadeaux et de donner en charité, et elle dépense de son argent comme bon lui semble.  Lors du mariage, l'épouse reçoit, de la part de son mari, une dot dont elle dispose à sa guise, et elle garde son nom de famille plutôt que de prendre celui de son mari.

L'islam encourage le mari à bien traiter sa femme, car le prophète Mohammed a dit: {Les meilleurs d'entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes.}

Extraits du Coran /

.Al-Baqara - 2.223. Vos femmes sont pour vous comme un champ de culture. Allez à vos champs comme vous l’entendez. .............


An-Nisaa - 4.24. Il vous est aussi interdit d’épouser des femmes déjà mariées, à moins qu’elles ne soient vos captives de guerre..........


Yusuf - 12.28. Ayant vu que la tunique était déchirée par derrière, le mari dit : «Voilà bien une de vos perfidies ! Les perfidies des femmes sont vraiment redoutables !

 


Sortir un bien de la maison sans le consentement du mari


http://groups.msn.com/mt81q62mgonpmhujvdc3jrnsf7/votrepageweb32.msnw


Question :

Quel est le jugement de l’islam concernant une femme qui sort un bien de la maison sans que le mari ne le sache, même si c’est une chose bénigne, que ce soit pour le donner à sa famille ou à ses amies ?

Réponse de shaykh Muhammad Ibn Salih Al ‘Uthaymin (rahimahullah) :

Il n’est pas permis à l’épouse de sortir un bien de la maison de son mari même si c’est une chose bénigne, sauf si son mari le lui a permis.

Et c’est pourquoi, si la femme désire faire une aumône ou offrir un cadeau, elle doit impérativement bénéficier de l’accord de son mari, sans quoi elle doit s’abstenir.

(Fatawa Manar Al Islam)


Le mari peut-il interdire à son épouse d’accomplir

des jours de jeûne surérogatoire ?

 

Question :

Ai-je le droit d’interdire à ma femme de jeûner des jours surérogatoires comme le jeûne des six jours de Shawwal ?

Et est-ce que je commets un pêché en faisant cela ?

Réponse de shaykh ‘Abdullah Ibn Jibrin (hafidhahullah):

Il a été rapporté qu’il est interdit à la femme de jeûner des jours surérogatoires lorsque son mari est présent, sans son consentement, car il se peut

qu’il ait à combler un désir sexuel avec elle.

Et si celle-ci jeûne sans son consentement, il est permis à l’homme d’obliger son épouse à rompre son jeûne pour satisfaire son besoin sexuel.

 Par contre, s’il ne ressent pas le besoin de combler ce désir sexuel, alors il lui est déconseillé d’interdire son épouse de jeûner, si ce jeûne ne lui porte pas de tort et qu’il ne la gène pas dans l’éducation de ses enfants ou leur allaitement et ce, que ce soit pour les six jours de Shawwal ou autres.

[ Fatawa As-siyam]

Traduit par Abu ‘Abdillah

Source : Fatawa al 'ulama fi 'ichrati an-nissa wa hil al khulafati az-zawjiya

à suivre.............. 

NON :zip_bouchecousuepm_s à la censure !

Dites : NON :

à la pensée unique....

internet_liberte_expression

Oui : à la liberté d'expression . 

 

Vos commentaires sur ce message ?vos avis ,vos réactions :

adresse Émail :

islamreflexion@yahoo.fr

Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .

Merci de visiter :Visitez notre Blog :


http://islamreflexion.skynetblogs.be/


 un Blog de réflexion Théologique 

 

 

 

 

L'enseignement ?

Pour certains le prélude à l'enfer ?

Les commentaires sont fermés.