03/04/2009

ENFANTS ? AUCUNES PITIÉS ?

Un enfant tué à la hache dans une colonie de Cisjordanie .

Adrien Jaulmes, correspondant à Jérusalem

http://www.lefigaro.fr/international/2009/04/03/01003-200...

0

 

Après le drame, l'armée a aussitôt bouclé la zone entourant Bat Ayin et décrété un couvre-feu dans les villages palestiniens voisins.
Après le drame, l'armée a aussitôt bouclé la zone entourant Bat Ayin et décrété un couvre-feu dans les villages palestiniens voisins. Crédits photo : AFP

Un Palestinien a tué un adolescent et grièvement blessé un enfant jeudi. La victime était le fils du fondateur de la colonie juive.

Jeudi après-midi, en Cisjordanie, un Palestinien a tué un adolescent et grièvement blessé un enfant à coups de hache.

 L'attaque a eu lieu dans la colonie de Bat Ayin, dans le Gouch Etzion, bloc d'implantations juives entre Bethléem et Hébron.

 Un habitant a déclaré à la télévision s'être battu avec l'assassin, qui pourrait être un employé local de la colonie, et être parvenu à le désarmer.

 Selon son témoignage, un autre habitant aurait tiré sur l'agresseur, le blessant avant qu'il ne prenne la fuite.

L'armée a aussitôt bouclé la zone entourant Bat Ayin et décrété un couvre-feu dans les villages palestiniens voisins, où la police perquisitionnait les maisons à la recherche du meurtrier.

 La colonie, l'une des plus radicales de Cisjordanie, n'était pas entourée d'une clôture comme la plupart des autres implantations juives, les habitants considérant la construction d'un périmètre de défense comme un aveu de faiblesse.

La victime, Shlomo Nativ, 13 ans, est le fils de l'un des fondateurs de la colonie. L'enfant blessé, Yair Gamliel, 7 ans, est celui d'un activiste connu, Ofer Gamliel, qui purge une peine de prison pour avoir participé à une tentative d'attentat contre une école palestinienne de Jérusalem-Est en 2002.

 Il est soupçonné d'appartenir à une organisation clandestine de colons extrémistes, dont une partie des membres est originaire de Bat Ayin.

 

Tolérance zéro

 

L'attaque a été revendiquée dans un communiqué par plusieurs mouvements palestiniens, dont les Brigades des martyrs d'al-Aqsa, branche armée clandestine du Fatah, le Djihad islamique et le «groupe Imad Moughnieh».

 Cette dernière organisation porte le nom du chef militaire du Hezbollah tué en février 2008 à Damas, dans un attentat que le mouvement chiite libanais a imputé à Israël.

 Elle s'était fait connaître en revendiquant le 15 mars dernier le meurtre de deux policiers israéliens dans la vallée du Jourdain.

 Le communiqué présentait l'attaque comme «une riposte aux crimes israéliens».

 Le Djihad islamique a par la suite, depuis Gaza, démenti être impliqué dans l'attentat, tout en s'en félicitant.

Cette attaque dans une colonie intervient au lendemain de l'entrée en fonction du cabinet de Benyamin Nétanyahou.

 «C'est un acte insensé de brutalité contre des innocents », a déclaré Marc Regev, le porte-parole du premier ministre.

 «Le nouveau gouvernement aura une politique de tolérance zéro contre ce genre d'attaques terroristes.

 Le gouvernement palestinien doit lui aussi, par les actes et les paroles, adopter la même politique pour montrer son attachement à la paix et la réconciliation.» 

à suivre ...........


Adresse Émail : 

Toutes les réactions sont les bienvenues et publiées ' (Si VOUS le désirez),
de toute façon ,nous en tenons compte :
,à l'exception des mails vulgaires ,injurieux ou anonymes .

pensee_unique
Taisez-vous ! Citoyens !

Ne réfléchissez pas !
Soyez des soumis.
!MOUTONSOUMIS
Des gens "intelligents"pensent  pour vous !
Et ils vous surveillent !!!!!!
 
ANASTASIE

 

 

Les commentaires sont fermés.