26/11/2012

ASSASSINS : Secte méconnue : Corrigé!

 

« Assassins : secte musulmane »,Secte méconnue : ou Ben laden n'a rien inventé !

Qu'est ce qui peut bien provoquer la colère de certains ?

Il s'agit de fait historique ,tout simplement ?

Que certains disent pourquoi ils sont en désaccord ?

Et pas de mails agressifs ou menaçants ?

 assassins

L'Islam est une religion de paix et d'amour .

Il n'y a aucune trace de violence dans l'Islam .

Formidable !C'est un témoignage ,que j'ai entendu

souvent !Et qu'on aime croire !

Principalement d'Athées Islamologues ,formidable non ?

Mais voilà ! Lorsque je lis dans le Coran :

Al-Maidah OU LE PLATEAU SERVI.

Sourate :

5 : 33 .

 

5.33.

La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre,

c'est qu'ils soient

 

tués, ou crucifiés,

 

ou que soient coupées

leur main et leur jambe opposées,

ou qu'ils soient expulsés du pays.

Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas;

et dans l'au-delà,

il y aura pour eux un énorme châtiment,

 

Je me mets à douter ?

Et puis la réalité historique revient à la surface ?

L'Islam est'il aussi tolérant qu'on le dit ?

J'aimerais tellement que ce soit vrai ?

Mais les sourates et les réalités historiques ,mettent

mon optimisme à rude épreuve ?

De plus aucun membres des Clergés Musulmans,aucun Musulmans ne donnent d'explications rationnelles ?

« Assassins :

 secte musulmane »

assassins2-alamut

UN PEU D'HISTOIRE

 

http://webresistant.over-blog.com/article-17078106.html

 

I-LES ORIGINES

A) APPARITION

VIIIe au XIVe siècles.

Mais c'est surtout à partir du XIe siècle

(en 1094,

à la suite d'une scission importante

dans le courant ismaélite

et pendant tout le Moyen Âge,

en Perse et

en Syrie,

que se firent le plus remarquer les Hashâchines

(ou « H'ashashines »,

nommés ainsi par les Croisés),

sous l'influence de leur chef Hassan al Sabah' assassins2-hassanisabbah

(aussi appelé le « Vieux de la Montagne »,

ou le « Vieil Homme de la Montagne »),

à partir du fort Alamut,

au Sud-ouest de la mer Caspienne.

À la fin du Moyen-Âge,

leur quasi-disparition a coïncidé avec l'essor de la branche principale

(quinze millions de fidèles de nos jours)

de l'ismaélisme ;

leurs descendants actuels sont les Khojas en Inde,

avec à leur tête l'Aga Khan.

 

B) ORIGINES DU MOT "ASSASSINS" : ÉTYMOLOGIE

Le terme assassin, sous lequel on qualifie également la secte

(La secte des assassins),

aurait la même racine que haschish,

une des drogues

que le Vieil Homme aurait utilisées pour conditionner ses disciples.

En effet, en arabe, « mangeurs de haschish » se dit aššašin (???????? ou ??????? sans les diacritiques).

 

"Le terme assassin,

attesté depuis le 13e siècle,

semble être un glissement phonétique de l'arabe :

hachachîne ,

"consommateurs de hachisch",

herbe séchée hallucinogène.

À l'origine,

les hachachîne est un ordre religieux musulman fondé,

au 11e siècle, par Hasan al-Sabbah,

partisan du calife fatimide al-Mustansir.

Ils étaient connus pour leur hostilité à toute forme de légalisme et n'hésitaient pas à

 

défendre leurs idées par la terreur.

 

Faisait partie de leur stratégie:

 

l'assassinat de personnages importants.

 

Leurs ennemis étaient les Turcs saldjuqides sunnites

et les croisés chrétiens.

Il est probable

que le terme assassins,

qu'ont utilisé les auteurs occidentaux

dès l'époque des croisades,

provienne de hachachîne

dont les auteurs sunnites affublaient

les partisans de cette secte,

sous prétexte qu'ils se droguaient au hachisch.

 

Les hachachîne recherchaient,

croit-on,

l'extase dans la drogue."

En attendant,

quelques illustrations du fameux Hassan:

 

http://img188.echo.cx/img188/8631/ltsdhassan27ao.jpg

 

Pour expliquer les attentats,

il suffit de se reporter à la vie du prophète,

lequel a justifié l’assassinat politique

pour le bien de l’Islam.

De même, faire peur,

inspirer la terreur (rahbat)

laden100701

 

-dont on a tiré le mot moderne “terrorisme” (irhâb))-

était la méthode

que le noble modèle

préconisait pour semer

la panique chez

les ennemis de l’islam.

 

Histoire des assassins .

http://ledroitcriminel.free.fr/le_phenomene_criminel/les_agissements_criminels/secte_assassins.htm

Gaillardin

« Dictionnaire du XIXe siècle »

Les Ismaélites,

tout en se rattachant au souvenir de Mahomet,

interprétaient l’islamisme à leur gré,

et le dénaturaient entièrement.

Ils défendaient de prendre au sérieux les pratiques du Coran,

telles que la prière,

le jeûne

et l’aumône,

et le khalife fatimite Hakem fonda au Caire une société dite de sagesse,

qui condamnait tout ensemble le khalife de Bagdad,

comme usurpateur,

la foi et la morale

comme des préjugés

et des folies.

La secte des Assassins

est sortie de cette école.

 

Hassan,

fils de Sabbah,

était né dans le Khorazan ;

son père,

partisan d’Ali,

l’avait confié,

pour éviter les soupçons,

à un Sunnite

renommé par sa vertu

entre les partisans du khalife de Bagdad ;

mais de fréquentes conversations avec les Ismaélites

l’entraînèrent dans leur doctrine,

et il passa en Égypte

pour recevoir de la bouche du khalife fatimite

lui-même l’enseignement de la vérité.

Accueilli avec empressement,

admis à la plus intime faveur,

et bientôt disgracié par l’habileté des courtisans,

il revint en Asie à travers mille dangers,

rapportant un grand désir de puissance,

et tous les moyens nécessaires pour y parvenir

(vers l’an 1073).

Hassan fit rapidement des disciples nombreux,

et avec leur dévouement

il s’empara de la forteresse d’Alamout

dans le voisinage du sultan Malek-Schah.

D’autres châteaux s’élevèrent dans les environs ;

en vain Malek-Schah voulut les détruire ;

son grand vizir fut mis à mort par un des disciples d’Hassan,

et lui-même mourut sans avoir le temps d’assurer sa vengeance.

D’autres meurtres,

d’autres menaces,

agrandirent cette puissance naissante.

Le sultan Sindjar,

qui régnait dans le nord-ouest de la Perse,

s’était déclaré l’ennemi des nouveaux sectaires :

un matin à son réveil,

il trouve un stylet près de sa tête,

et au bout de quelques jours

il reçoit une lettre ainsi conçue :

« Si nous n’avions pas de bonnes intentions pour le sultan,

nous aurions enfoncé dans son cœur

le poignard

qui a été placé près de sa tête. ».

Sindjar fit la paix,

par crainte,

et accorda à Hassan,

à titre de pension,

une partie de ses revenus.

 

On dit

que Hassan habita Alamout

pendant 35 années,

et que, dans cet intervalle,

il ne se montra que deux fois sur la terrasse de son palais.

C’est alors qu’il organisa la société créée par lui,

et qu’il la divisa en trois classes,

les daïs,

les reficks,

et les fédaviés.

Les daïs étaient les docteurs,

les prédicants, chargés de convertir les infidèles.

Les reficks étaient les compagnons, les initiés de la doctrine ;

le peuple soumis à l’autorité tout à la fois religieuse et temporelle du chef suprême.

Les fédaviés ou dévoués, étaient les instruments des volontés et des vengeances de leur maître.

Enfermés dès leur enfance dans les palais,

sans autre société que leurs daïs,

 

les fédaviés

 

apprenaient que leur salut éternel

dépendait de leur dévouement

et qu’une seule désobéissance

les damnait pour toujours.

A cette crainte du châtiment se joignait

avec la même efficacité

l’espoir des récompenses;

on leur promettait le paradis,

on leur en donnait

quelquefois une jouissance anticipée.

Pendant leur sommeil,

provoqué par une boisson enivrante,

ils étaient transportés dans de magnifiques jardins

où ils trouvaient à leur réveil

tous les enchantements de la volupté ;

après quelques jours de félicité extrême,

le même breuvage les endormait de nouveau,

et ils retournaient

sans le savoir au lieu

d’où on les avait emportés.

A leur réveil ils racontaient,

comme un songe

ou comme une réalité,

cette sorte de ravissement

dont ils avaient joui,

et ils s’animaient encore,

par ce souvenir d’un bonheur passager,

 

à mériter

 

celui qui n’aura pas de fin.

Introduits quelquefois devant leur seigneur,

celui-ci leur demandait

s’ils voulaient

qu’il leur donnât le paradis,

et sur leur réponse

qu’ils étaient prêts à exécuter ses ordres,

il leur remettait un poignard

assassins2-dagger

 

et leur désignait une victime.

Cette, société porta différents noms;

on les appela Ismaélites orientaux,

pour les distinguer de ceux d’Égypte ;

Bathéniens ou partisans du culte intérieur ;

Molahed ou impies ;

et enfin Assassins.

Ce nom n’est qu’une corruption de hachichin,

qui lui-même vient de hachich ;

le hachich était un breuvage enivrant qui servait à endormir les fédaviés.

Le chef suprême

s’appelait le Seigneur des couteaux,

et plus souvent le seigneur de la Montagne,

Scheick al Djébal.

Le sens primitif de seigneur,

dérivé de senior,

a fait traduire ce mot

par Vieux de la montagne.

La puissance des Assassins s’étendit successivement depuis la Méditerranée jusqu’au fond du Turkestan.

Leurs châteaux étaient divisés en trois provinces : celles de Djébal, de Kuhistan et de Syrie ;

chaque province avait à sa tête un dailbekir,

immédiatement soumis au Vieux de la montagne.

Pendant les 150 années

que remplissent les règnes d’Hassan et de ses successeurs,

ils entretinrent une continuelle terreur dans l’âme de tous les souverains de l’Asie.

Le seul prince

qui ne fléchit pas devant eux,

et dont ils révérèrent la fermeté, ce fut Saint-Louis :

il leur signifia

qu’il était mécontent de leurs menaces,

il demanda et il obtint réparation.

Les Assassins ne succombèrent

que sous les coups des Mongols en 1258 ;

le septième successeur d’Hassan,

Rokneddin Kharchah, régnait alors.

Les Mongols, sous la conduite d’Houlagou,

le vainquirent

et le mirent à mort.

Les Assassin, recherchés dans toute l’Asie,

furent impitoyablement massacrés,

partout où il fut possible d’en trouver.

 

Cependant ils ne purent tous être atteints,

et il en existe encore aujourd’hui dans la Perse,

sur les bords de l’Indus et du Gange,

et dans les montagnes du Liban ;

ils ont perdu leur puissance

et leur fureur de meurtre;

mais ils conservent.  

en partie la doctrine ismaélite.

*.

 

Les producteurs de jeux vidéo ,qui ont le sens de la

« morale » ont récupérés ,ces événements historiques ,

pour en faire des jeux vidéo ??????????

De plus en 2008 ?

On pourrait se demander ,

quelles sont les méthodes

de ceux qui endoctrinent des kamikazes ,

des terroristes

pour leurs horribles méfaits !!!!!!!

Vos commentaires sur ce message ?

vos avis ,

vos réactions :

adresse Email :

islamreflexion@yahoo.fr

les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires ou injurieux.

 

De plus!Vous devez indiqué ,une adresse Émail valide?Sinon ,elle sera refusée ?

Silence Citoyens :ist1_5172470_vector_heart

CensureTAISTOIENFANT

Vous vous taisez et vous ne

Réfléchissez pas ?

censureVISAGE

 
 

Quand on se comprends,
on s'entends mieux

 islam,reflexion,coran,terrorisme,histoire,martyr,fondamentalisme,integrisme,intolerance,ethique,sociologie,morale,dignite,violence,terreur

 

 islam,reflexion,coran,terrorisme,histoire,martyr,fondamentalisme,integrisme,intolerance,ethique,sociologie,morale,dignite,violence,terreur

 

 

 

 

 

 

 

islam,reflexion,coran,terrorisme,histoire,martyr,fondamentalisme,integrisme,intolerance,ethique,sociologie,morale,dignite,violence,terreur

islam,reflexion,coran,terrorisme,histoire,martyr,fondamentalisme,integrisme,intolerance,ethique,sociologie,morale,dignite,violence,terreur

00:47 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE dans HISTOIRE | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : islam, reflexion, coran, terrorisme, histoire, martyr, fondamentalisme, integrisme, intolerance, ethique, sociologie, morale, dignite, violence, terreur | |  Facebook | | |  Imprimer

26/04/2011

Femmes Musulmanes :victimes des lâches .....Message corrigé.......


 

islam,respect de la femme,coran,reflexion,histoire,martyr,integrisme,fondamentalisme,intolerance,ethique,sociologie,dignite,morale,violence,terrorisme,terreur,tolerance,dialogue,theologie

 

L'Islam et les Femmes .

femmesBATTUEScaning-in-aceh

 

Le Saint Coran

 

Les femmes ou An-Nisaa(4)

sourates ou Ayat N°: 34

 

 

4.34.

 

Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah.

 

Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les,

éloignez-vous d'elles dans leurs lits

 

et battez-les.

 

Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !

burqoo

 

Sous le régime taliban, les femmes étaient tenues d’obéir à des règles strictes. Il leur était interdit de travailler, d’étudier et même de s’aventurer à l’extérieur de la maison sans être accompagnées d’un membre masculin de leur famille et s’être d’abord dissimulées sous la burqa, ce voile qui couvre le corps de la tête aux pieds.

Afghanistan+2+002

Une influence persistante.

 

Le documentaire révèle l’influence que les talibans continuent d’exercer cinq ans après la chute de leur régime et montre notamment que bon nombre des politiques et des pratiques qui ont été adoptées pendant leurs cinq années au pouvoir prédominent encore aujourd’hui.

Chrisuk3

 

 

http://www.idrc.ca/fr/ev-106757-201-1-DO_TOPIC.html

femme3

Les restrictions et brutalisations des talibans incluent:

 

1- L'interdiction totale du travail des femmes hors de chez elles, y compris pour les enseignantes, les ingénieurs et la plupart des professions. Seules quelques femmes médecins et infirmières sont autorisées à travailler dans quelques hôpitaux de Kaboul.

taliban

2- L'interdiction totale de l'activité des femmes hors de chez elles si elles ne sont pas accompagnées par un mahram (parent masculin).

 

3- L'interdiction pour les femmes de traiter avec les marchands masculins.

 

4- L'interdiction pour les femmes de se faire soigner par un médecin homme.

 

5- L'interdiction d'aller à l'école, à l'université ou dans quelque autre organisme éducatif. (Les talibans ont converti les écoles de filles en séminaires.)

 

6- L'obligation de porter un long voile (Burqa), les recouvrant de la tête au pied.

 

7- Les femmes qui ne portent pas ce voile ou ne sont pas accompagnées d'un mahram sont fouettées, battues et insultées.

 

8- Les femmes dont on voit les chevilles sont fouettées en public.

 

9- La lapidation publique des femmes accusées de relations sexuelles extra-maritales.

 

(Nombre d'entre elles ont été lapidées jusqu'à la mort).

 

10- L'interdiction de se maquiller. (On a tranché les doigts de beaucoup de femmes aux ongles vernis).

 

11- L'interdiction de parler ou de serrer la main d'hommes autres que les mahram.

 

12- L'interdiction de rire de manière audible.

 

(Aucun étranger à la famille ne doit pouvoir entendre la voix d'une femme).

 

13- L'interdiction de porter des chaussures à talons, pour ne pas faire de bruit en marchant. (Un homme ne doit pas entendre les pas d'une femme.)

 

14- L'interdiction de se déplacer en taxi sans un mahram.

 

15- L'interdiction d'être présentes à la radio, à la télévision ou lors d'événements publics d'aucune sorte.

 

16- L'interdiction de faire du sport ou d'entrer dans un club ou un centre sportif.

 

17- L'interdiction de faire de la bicyclette ou de la mobylette, même accompagnées d'un mahram.

 

18- L'interdiction de porter des habits aux couleurs vives. Les talibans sont d'avis qu'il s'agit de "couleurs qui incitent au sexe."

 

19- L'interdiction de se rassembler lors de fêtes populaires ou pour tout motif récréatif.

 

20- L'interdiction de laver le linge près des rivières ou en public.

 

21- La modification de tous les noms de lieux comportant le mot "femmes." Par exemple, "jardin des femmes" a été renommé "jardin printanier".

 

22- L'interdiction d'apparaître au balcon de leur maison ou appartement.

 

23- L'obligation de peindre toutes les fenêtres, pour éviter que les femmes soient vues de l'extérieur.

 

24- L'interdiction pour les tailleurs hommes de prendre les mensurations d'une femme ou de lui coudre des habits.

 

25- L'interdiction pour les femmes de se baigner en public.

 

26- La séparation des hommes et des femmes dans les transports en commun. Les bus portent la mention "réservé aux hommes" ou "réservé aux femmes".

 

27- L'interdiction de porter un pantalon large, même sous la burqa.

 

28- L'interdiction de photographier et de filmer les femmes.

 

29- L'interdiction d'imprimer des photos de femmes dans les journaux et les livres ou d'en accrocher sur les murs des maisons ou des magasins.

 

À part ces restrictions sur les femmes, les talibans ont:

 

- Interdit d'écouter de la musique, pour les hommes comme pour les femmes.

 

- Interdit de regarder des films, la télévision et des vidéos pour tout le monde.

 

- Interdit de célébrer le nouvel an traditionnel (Nowroz) le 21 mars, qui a été proclamé jour férié non islamique.

 

- Abrogé la fête du travail (le 1er mai), qu'ils ont qualifiée de "fête communiste".

 

- Exigé que les personnes ne portant pas un nom islamique changent de nom.

 

- Imposé des coiffures pour les jeunes afghans.

 

- Exigé que les hommes portent des habits islamiques et se couvrent la tête.

 

- Exigé que les hommes ne se rasent pas et ne se taillent pas la barbe tant qu'elle ne descend pas de la largeur d'un poing à partir de l'extrémité du menton.

 

- Exigé que tout le monde assiste aux cinq prières quotidiennes dans les mosquées.

 

- Interdit de garder des pigeons et de jouer avec les oiseaux, car c'est une attitude non islamique. Les fauteurs seront emprisonnés et les oiseaux tués. Il est aussi interdit de jouer au cerf-volant.

 

- Exigé des spectateurs de manifestations sportives qu'ils encouragent en incantant Allah-o-Akbar (Dieu est grand) et a interdit les applaudissements.

 

- Interdit certains jeux, comme le cerf-volant, considérés comme "non-islamiques" par les talibans.

 

- Toute personne en possession d'écrits répréhensibles sera exécutée.

 

- Tout musulman qui se convertira à une autre religion sera exécuté.

 

- Tous les écoliers et étudiants (masculins) doivent porter un turban. "Pas de turban, pas d'éducation".

 

  • Les minorités non musulmanes doivent porter un badge distinctif ou coudre un morceau de tissu jaune sur leurs habits.

  • Exactement comme les nazis l'ont exigé des juifs.

 

Etc...

 

Bref une Religion de bonheur,de développement personnel et de tolérance .......

Vos commentaires sur ce message ?

vos avis ,

vos réactions :


Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .

 

Silence Citoyens :ist1_5172470_vector_heart

CensureTAISTOIENFANT

Vous vous taisez et vous ne

Réfléchissez pas ?

censureVISAGE

 
 

 

Quand on se comprends,
on s'entends mieux


Merci de visiter :

http://islamreflexion.skynetblogs.be/

CENSUREsparadrape.jpg

dyn010_original_405_551_pjpeg_32031e175582a539.jpg

informez-7ab60.jpg

colombeCAGE.jpg

 

00:54 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : islam, respect de la femme, coran, reflexion, histoire, martyr, integrisme, fondamentalisme, intolerance, ethique, sociologie, dignite, morale, violence, terrorisme, terreur, tolerance, dialogue, theologie | |  Facebook | | |  Imprimer

18/02/2011

ASSASSINS : message suprimé . Nouvel essai


 message suprimé

20:17 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : coran, dignite, ethique, fondamentalisme, histoire, integrisme, intolerance, islam, martyr, morale, reflexion, sociologie, terreur, terrorisme, attentat, lachete, pensee unique, pensee correcte, censure | |  Facebook | | |  Imprimer

14/12/2010

« Assassins : secte musulmane »,Secte méconnue : ou Ben laden n'a rien inventé !

 

 assassins

 

 

 

L'Islam est une religion de paix et d'amour .


 

Il n'y a aucune trace de violence dans l'Islam .Formidable !C'est un témoignage ,que j'ai SOUVENT entendu !

Et que la majorité silencieuse  aime croire !

C'est tellement rassurant !


Principalement d'Athées Islamologues ,formidable non ?


Mais voilà ! Lorsque je lis dans le Coran :


Al-Maidah OU LE PLATEAU SERVI.Sourate :5 : 33 .5.33.

La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre,

c'est qu'ils soient

 

tués, ou crucifiés,

 

ou que soient coupées

 

leur main et leur jambe opposées,

 

ou qu'ils soient expulsés du pays.

 

Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas;

 

et dans l'au-delà,

 

il y aura pour eux un énorme châtiment,


 

Je me mets à douter ?

 

Et puis la réalité historique revient à la surface ?


 

L'Islam est'il aussi tolérant qu'on le dit ?

J'aimerais tellement que ce soit vrai ?


Mais les sourates et les réalités historiques ,mettent

mon optimisme à rude épreuve ?

De plus aucuns membres du Clergés Musulmans,aucuns Musulmans ne donnent d'explications rationnelles ?

« Assassins : secte musulmane »

assassins2-alamut

UN PEU D'HISTOIRE

 http://webresistant.over-blog.com/article-17078106.html

 

I-LES ORIGINES

 

A) APPARITION

 

VIIIe au XIVe siècles.

 

Mais c'est surtout à partir du XIe siècle

(en 1094,

à la suite d'une scission importante

 

dans le courant ismaélite

 

et pendant tout le Moyen Âge,

en Perse et

en Syrie,

 

que se firent le plus remarquer les Hashâchines

 

(ou « H'ashashines »,

 

nommés ainsi par les Croisés),

 

sous l'influence de leur chef Hassan al Sabah' assassins2-hassanisabbah

(aussi appelé le « Vieux de la Montagne »,

ou le « Vieil Homme de la Montagne »),

 

à partir du fort Alamut,

au Sud-ouest de la mer Caspienne.

 

À la fin du Moyen-Âge,

 

leur quasi-disparition a coïncidé avec l'essor de la branche principale

 

(quinze millions de fidèles de nos jours)

 

de l'ismaélisme ;

 

leurs descendants actuels sont les Khojas en Inde,

 

avec à leur tête l'Aga Khan.

 

 

B) ORIGINES DU MOT "ASSASSINS" : ÉTYMOLOGIE

 

Le terme assassin, sous lequel on qualifie également la secte

 

(La secte des assassins),

 

aurait la même racine que haschish,

 

une des drogues

 

que le Vieil Homme aurait utilisées pour conditionner ses disciples.

 

En effet, en arabe, « mangeurs de haschish » se dit aššašin (???????? ou ??????? sans les diacritiques).

 

"Le terme assassin,

attesté depuis le 13e siècle,

 

semble être un glissement phonétique de l'arabe :

 

hachachîne ,

 

"consommateurs de hachisch",

 

herbe séchée hallucinogène.

 

À l'origine,

 

les hachachîne est un ordre religieux musulman fondé,

 

au 11e siècle, par Hasan al-Sabbah,

partisan du calife fatimide al-Mustansir.

 

Ils étaient connus pour leur hostilité à toute forme de légalisme et n'hésitaient pas à

 

défendre leurs idées par la terreur.

 

Faisait partie de leur stratégie:

 

l'assassinat de personnages importants.

 

Leurs ennemis étaient les Turcs saldjuqides sunnites

 

et les croisés chrétiens.

 

Il est probable

 

que le terme assassin,

 

qu'ont utilisé les auteurs occidentaux

 

dès l'époque des croisades,

 

provienne de hachachîne

 

dont les auteurs sunnites affublaient

 

les partisans de cette secte,

 

sous prétexte qu'ils se droguaient au hachisch.

 

Les hachachîne recherchaient,

 

croit-on,

 

l'extase dans la drogue."


 

En attendant,

 

quelques illustrations du fameux Hassan:


 

http://img188.echo.cx/img188/8631/ltsdhassan27ao.jpg

 

 

Pour expliquer les attentats,

 

il suffit de se reporter à la vie du prophète,

 

lequel a justifié l’assassinat politique

 

pour le bien de l’Islam.

 

De même, faire peur,

 

inspirer la terreur (rahbat)

laden100701

 

-dont on a tiré le mot moderne “terrorisme” (irhâb))-

 

était la méthode

 

que le noble modèle

 

préconisait pour semer

 

la panique chez

 

les ennemis de l’islam.

 

 

Histoire des assassins .

 

http://ledroitcriminel.free.fr/le_phenomene_criminel/les_agissements_criminels/secte_assassins.htm

 

Gaillardin

« Dictionnaire du XIXe siècle »

 

Les Ismaélites,

tout en se rattachant au souvenir de Mahomet,

interprétaient l’islamisme à leur gré,

et le dénaturaient entièrement.

 

Ils défendaient de prendre au sérieux les pratiques du Coran,

telles que la prière,

le jeûne

et l’aumône,

 

et le khalife fatimite Hakem fonda au Caire une société dite de sagesse,

 

qui condamnait tout ensemble le khalife de Bagdad,

 

comme usurpateur,

 

la foi et la morale

 

comme des préjugés

 

et des folies.

 

 

La secte des Assassins

 

est sortie de cette école.

 

 

Hassan,

fils de Sabbah,

était né dans le Khorazan ;

son père,

partisan d’Ali,

l’avait confié,

pour éviter les soupçons,

à un Sunnite

renommé par sa vertu

entre les partisans du khalife de Bagdad ;

 

mais de fréquentes conversations avec les Ismaélites

 

l’entraînèrent dans leur doctrine,

 

et il passa en Égypte

 

pour recevoir de la bouche du khalife fatimite

lui-même l’enseignement de la vérité.

 

Accueilli avec empressement,

admis à la plus intime faveur,

 

et bientôt disgracié par l’habileté des courtisans,

 

il revint en Asie à travers mille dangers,

 

rapportant un grand désir de puissance,

 

et tous les moyens nécessaires pour y parvenir

 

(vers l’an 1073).

 

Hassan fit rapidement des disciples nombreux,

 

et avec leur dévouement

 

il s’empara de la forteresse d’Alamout

 

dans le voisinage du sultan Malek-Schah.

 

D’autres châteaux s’élevèrent dans les environs ;

 

en vain Malek-Schah voulut les détruire ;

 

son grand vizir fut mis à mort par un des disciples d’Hassan,

 

et lui-même mourut sans avoir le temps d’assurer sa vengeance.

 

D’autres meurtres,

 

d’autres menaces,

 

agrandirent cette puissance naissante.

 

Le sultan Sindjar,

 

qui régnait dans le nord-ouest de la Perse,

 

s’était déclaré l’ennemi des nouveaux sectaires :

 

un matin à son réveil,

 

il trouve un stylet près de sa tête,

 

et au bout de quelques jours

 

il reçoit une lettre ainsi conçue :

 

« Si nous n’avions pas de bonnes intentions pour le sultan,

nous aurions enfoncé dans son cœur

le poignard

 

qui a été placé près de sa tête. ».

 

Sindjar fit la paix,

par crainte,

et accorda à Hassan,

à titre de pension,

une partie de ses revenus.

 

On dit

que Hassan habita Alamout

pendant 35 années,

et que, dans cet intervalle,

 

il ne se montra que deux fois sur la terrasse de son palais.

 

C’est alors qu’il organisa la société créée par lui,

 

et qu’il la divisa en trois classes,

 

les daïs,

 

les reficks,

 

et les fédaviés.

 

Les daïs étaient les docteurs,

 

les prédicants, chargés de convertir les infidèles.

 

Les reficks étaient les compagnons, les initiés de la doctrine ;

 

le peuple soumis à l’autorité tout à la fois religieuse et temporelle du chef suprême.

 

Les fédaviés ou dévoués, étaient les instruments des volontés et des vengeances de leur maître.

 

Enfermés dès leur enfance dans les palais,

 

sans autre société que leurs daïs,

 

les fédaviés

 

apprenaient que leur salut éternel

 

dépendait de leur dévouement

 

et qu’une seule désobéissance

 

les damnait pour toujours.

 

A cette crainte du châtiment se joignait

 

avec la même efficacité

 

l’espoir des récompenses;

 

on leur promettait le paradis,

 

on leur en donnait

 

quelquefois une jouissance anticipée.

 

 

Pendant leur sommeil,

 

provoqué par une boisson enivrante,

 

ils étaient transportés dans de magnifiques jardins

 

où ils trouvaient à leur réveil

 

tous les enchantements de la volupté ;

 

après quelques jours de félicité extrême,

 

le même breuvage les endormait de nouveau,

 

et ils retournaient

 

sans le savoir au lieu

 

d’où on les avait emportés.

 

A leur réveil ils racontaient,

 

comme un songe

 

ou comme une réalité,

 

cette sorte de ravissement

 

dont ils avaient joui,

 

et ils s’animaient encore,

 

par ce souvenir d’un bonheur passager,

 

à mériter

 

celui qui n’aura pas de fin.

 

Introduits quelquefois devant leur seigneur,

 

celui-ci leur demandait

 

s’ils voulaient

 

qu’il leur donnât le paradis,

 

et sur leur réponse

 

qu’ils étaient prêts à exécuter ses ordres,

 

il leur remettait un poignard

assassins2-dagger

 

et leur désignait une victime.

 

Cette, société porta différents noms;

on les appela Ismaélites orientaux,

pour les distinguer de ceux d’Égypte ;

Bathéniens ou partisans du culte intérieur ;

 

Molahed ou impies ;

 

et enfin Assassins.

 

Ce nom n’est qu’une corruption de hachichin,

 

qui lui-même vient de hachich ;

 

le hachich était un breuvage enivrant qui servait à endormir les fédaviés.

 

Le chef suprême

s’appelait le Seigneur des couteaux,

 

et plus souvent le seigneur de la Montagne,

 

Scheick al Djébal.

 

Le sens primitif de seigneur,

 

dérivé de senior,

 

a fait traduire ce mot

 

par Vieux de la montagne.

 

La puissance des Assassins s’étendit successivement depuis la Méditerranée jusqu’au fond du Turkestan.

 

Leurs châteaux étaient divisés en trois provinces : celles de Djébal, de Kuhistan et de Syrie ;

 

chaque province avait à sa tête un dailbekir,

 

immédiatement soumis au Vieux de la montagne.

 

Pendant les 150 années

 

que remplissent les règnes d’Hassan et de ses successeurs,

ils entretinrent une continuelle terreur dans l’âme de tous les souverains de l’Asie.

 

Le seul prince

 

qui ne fléchit pas devant eux,

 

et dont ils révérèrent la fermeté, ce fut Saint-Louis :

 

il leur signifia

 

qu’il était mécontent de leurs menaces,

 

il demanda et il obtint réparation.

 

Les Assassins ne succombèrent

 

que sous les coups des Mongols en 1258 ;

 

le septième successeur d’Hassan,

 

Rokneddin Kharchah, régnait alors.

 

Les Mongols, sous la conduite d’Houlagou,

 

le vainquirent

 

et le mirent à mort.

 

Les Assassin, recherchés dans toute l’Asie,

 

furent impitoyablement massacrés,

 

partout où il fut possible d’en trouver.

 

Cependant ils ne purent tous être atteints,

 

et il en existe encore aujourd’hui dans la Perse,

 

sur les bords de l’Indus et du Gange,

 

et dans les montagnes du Liban ;

 

ils ont perdu leur puissance

 

et leur fureur de meurtres;

 

mais ils conservent.

 

en partie la doctrine ismaélite.*.

 

Les producteurs de jeux vidéo ,qui ont le sens de la

« morale » ont récupérés ,ces événements historiques ,

pour en faire des jeux vidéo ??????????

 

De plus en 2008 ?

On pourrait se demander ,

quelles sont les méthodes

de ceux qui endoctrinent des kamikazes ,

des terroristes

pour leurs horribles méfaits !!!!!!!

Vos commentaires sur ce message ?

vos avis ,

vos réactions :

adresse Email :

jacquesautreblog@yahoo.fr

Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .

Silence Citoyens :ist1_5172470_vector_heart

CensureTAISTOIENFANT

Vous vous taisez et vous ne

Réfléchissez pas ?

censureVISAGE

 

Quand on se comprends,
on s'entends mieux

07:31 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : assasin, coran, dignite, ethique, fondamentalisme, histoire, integrisme, intolerance, islam, martyr, morale, reflexion, sociologie, terreur | |  Facebook | | |  Imprimer

20/07/2008

L'Islam est une religion de Paix


 
 
L'Islam est une religion de Paix,d'Amour,de Tolérance
et de respect de la personne ?

Que de fois ce message est répété ?

 Alors qu'Israël est présenté ,comme le bouc émissaire  de tout les
malheurs des Musulmans ?

Un innocent est mort ,en voulant rétablir la paix entre les factions rivales de l'Islam ?
Il mérite le respect .

La majorité des Musulmans ,qui meurent de morts violentes ,sont le fait d'autres Musulmans ?
Pourquoi le clergé Musulman ne dénonce pas de telles  violences ?

Pourquoi le clergé Musulman n'agit pas pour rétablir la PAIX ?

Comment les Musulmans peuvent nous faire espérer de croire à L'Islam est une religion de Paix,

d'Amour,

de Tolérance

et de respect de la personne ?

Qu'ils nous expliquent ,nous serions heureux de savoir ce qu'ils pensent ?


Combats dans un camp de réfugiés palestiniens au Liban, 2 morts .

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20080719/twl-liban-violences-38cfb6d.html


Reuters - Samedi 19 juillet, 20h50

AÏN EL HILOUEH, Liban (Reuters) - Des combats entre membres du Fatah et des activistes sunnites dans le camp de réfugiés palestiniens d'Aïn el Hiloueh, dans le Sud-Liban, ont fait deux morts samedi, annoncent les autorités du camp.
(Publicité)

Un homme a été abattu alors qu'il tentait de mettre fin aux combats entre le Fatah et le groupe islamiste Djound al Cham, petite faction idéologiquement proche d'Al Qaïda.

L'autre victime est l'un des combattants de ce dernier groupe, qui déplore également un blessé grave.

Le camp d'Aïn el Hiloueh, situé près de la ville de Saïda dans le sud du Liban, est le plus grand camp de réfugiés palestiniens du pays. Les factions islamistes sunnites y détiennent une grande influence et les forces de sécurité libanaises n'y ont pas accès.

Tom Perry, version française Gregory Schwartz

Vos commentaires sur ce message ?

vos avis ,

vos réactions :

adresse Émail :

 

islamreflexion@yahoo.fr

 

Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonyme .


Les lettres anonymes ,les mail anonymes sont d'une lâcheté sans nom.

La lutte continue !

OUI! à la libertè d'expression !

NON ! à l' intimidation !

censure1

Visitez notre Blog :

http://islamreflexion.skynetblogs.be/

 un Blog de réflexion Théologique

sur l'Islam

 

01:07 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : islam, histoire, sociologie, intolerance, theologie, violence, integrisme, fondamentalisme, coran, terrorisme, reflexion, martyr, ethique, morale, dignite, terreur | |  Facebook | | |  Imprimer

18/06/2008

L'Islam est une religion de Paix

 

L'Islam est une religion de Paix,

d'Amour,

de Tolérance

et de respect de la personne ?

 

Que de fois ce message est répété ?

 

63 personnes tuées dans un attentat à Bagdad? et plus de 70 blessés, dont plusieurs femmes et enfants?

Parmi eux :Cinq femmes et quatre enfants ont péri dans l'attaque qui a touché un grand nombre de jeunes irakiens travaillant dans le marché, tout proche de l'arrêt de bus.

 

Alors qu'Israël est toujours montré comme responsable ,il s'agit bien de Musulmans ,qui massacrent d'autres Musulmans ,au nom de l'Islam ?

 

Et aucune autorité tant Religieuse,que Politique ne dénonce de telles horreurs?

 

 

Irak:

un nouveau bilan fait état de 63 personnes tuées dans un attentat à Bagdad

 

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080618/twl-irak-violences-attentat-prev-ba734b9.html

 

 

AFP - Mercredi 18 juin, 13h03

 

BAGDAD (AFP) - Au moins 63 personnes ont été tuées et plus de 70 blessées, dont plusieurs femmes et enfants, dans un attentat à la voiture piégée mardi à Bagdad, le plus meurtrier depuis plus d'un mois en Irak.

 

La puissante déflagration, entendue à cinq kilomètres de distance, s'est produite alors que l'armée américaine et le gouvernement irakien se félicitaient d'une amélioration de la sécurité dans le pays.

 

Cinq femmes et quatre enfants ont péri dans l'attaque qui a touché un grand nombre de jeunes irakiens travaillant dans le marché, tout proche de l'arrêt de bus.

 

La voiture a explosé vers 17H30 locales (14H30 GMT), à une grande heure d'affluence, près d'un arrêt de bus dans le quartier chiite d'al-Hourriyah, selon des sources de la police et du ministère de la Défense.

 

Les blessés ont été transportés dans une dizaine d'hôpitaux de la ville.

 

Une dizaine de bus et un immeuble de trois étages ont été complètement brûlés par l'explosion. Plusieurs maisons ont été également endommagées.

 

L'armée américaine a accusé mercredi des miliciens chiites d'avoir perpétré cet attentat.

 

"Peu de temps après l'attentat, un groupe spécial extrémiste a revendiqué sa responsabilité en disant qu'il visait les forces de la coalition", a déclaré le commandement américain dans un communiqué.

 

Dans le jargon militaire américain, un "groupe spécial" désigne un groupe de miliciens chiites financés et armés par les services iraniens.

 

Selon l'armée américaine, la voiture, remplie de plus de 300 kg d'explosifs, n'a pas atteint sa cible et a explosé "prématurément".

 

"Même si les voitures piégées sont la marque de fabrique d'Al-Qaïda, nos renseignements, corroborés par plusieurs sources, indiquent que cette atrocité a été commise par un groupe spécial conduit par Haïdar Mehdi Khadoum al-Fawadi", a dit l'armée américaine, prompte de coutume à incriminer la branche irakienne du réseau Al-Qaïda.

 

Par ailleurs, les miliciens chiites cachés à Amara, dans le sud de l'Irak, n'ont plus que quelques heures pour déposer les armes avant l'expiration mercredi de l'ultimatum lancé par le Premier ministre Nouri al-Maliki et une intervention des troupes américaines et irakiennes.

 

Dans un communiqué, M. Maliki a demandé à l'armée irakienne, soutenue par des unités américaines, de ne pas viser systématiquement les membres de l'Armée du Mahdi, la milice du chef radical chiite Moqtada Sadr, mais seulement les "hors-la-loi", dans la ville d'Amara.

 

"Le Premier ministre a ordonné aux forces de sécurité de ne pas arrêter au hasard les membres du mouvement de Sadr simplement parce qu'ils appartiennent au mouvement", selon le communiqué. "Les arrestations ne doivent concerner que les hors-la-loi".

 

Cette prudence du chef du gouvernement irakien vise à éviter une escalade de la violence avec la puissante milice de Moqtada Sadr, bête noire des Américains.

 

Lors d'opérations similaires ces derniers mois à Bassorah (sud) et à Sadr City, le fief de Moqtada Sadr à Bagdad, le gouvernement irakien avait été accusé de provoquer l'Armée du Mahdi en arrêtant systématiquement ses éléments.

 

Ces opérations s'étaient soldées par des combats intenses et par des centaines de morts.

 

Située à 365 km au sud de Bagdad et proche de la frontière iranienne, la ville d'Amara abriterait justement des miliciens qui ont fui Bassorah (sud) et Sadr City après les combats.

 

A quelques heures de la fin de l'ultimatum, environ 60 miliciens seulement se sont rendus aux forces de sécurité, selon le chef de la province de Missane (dont Amara est la capitale), Saad al-Harbiyah.

 

"Ils ne sont pas accusés de crimes et ne sont pas recherchés", selon lui.

 

Mardi, la police a affirmé avoir retrouvé d'importants stocks d'armes abandonnées dans un cimetière d'Amara. Il a fallu quatre camions à la police pour charger l'ensemble des lance-roquettes, bombes, mortiers et kalachnikovs.

?

 

Comment les Musulmans peuvent nous faire espérer de croire à L'Islam est une religion de Paix,

d'Amour,

de Tolérance

et de respect de la personne ?

Qu'ils nous expliquent ,nous serions heureux de savoir ce qu'ils pensent ?

 

Vos commentaires sur ce message ?

vos avis ,

vos réactions :

adresse Émail :

 

islamreflexion@yahoo.fr

 

Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .

vos avis ..............

Twilight-Fusions

La lutte continue !

OUI! à la libertè d'expression !

NON ! à l' intimidation !

censure1

Visitez notre Blog :

http://islamreflexion.skynetblogs.be/

 un Blog de réflexion Théologique

sur l'Islam

23:46 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE dans THEOLOGIE | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : fondamentalisme, histoire, intolerance, coran, dignite, sociologie, terreur, terrorisme, violence, ethique, integrisme, islam, martyr, morale, reflexion | |  Facebook | | |  Imprimer

08/06/2008

Foulard et « BON » Musulman ?

 

 

En Turquie, l'AKP passe à la contre-attaque sur le foulard.

 

http://fr.news. yahoo.com/ rtrs/20080606/ twl-Turquie-foulard-bd5ae06. html

 

Par Selcuk Gokoluk Reuters - Vendredi 6 juin, 22h24ANKARA (Reuters) - L'AKP, parti au pouvoir depuis six ans en Turquie, a estimé vendredi soir au terme d'une longue réunion que la Cour constitutionnelle avait violé la Constitution en invalidant la réforme qui levait l'interdiction de porter le foulard islamique dans les universités.

 

(Publicité)

Dengir Mir Mehmet Firat, vice-président de l'AKP, a déclaré à la presse à l'issue d'une réunion extraordinaire de six heures de la direction du parti, présidée par le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, que la Cour constitutionnelle n'était habilitée qu'à examiner les questions de procédure d'adoption des lois par le parlement et ne pouvait pas se prononcer sur leur contenu.

 

"La décision de la Cour constitutionnelle représente une ingérence directe dans le travail du pouvoir législatif et une violation flagrante du principe de séparation des pouvoirs", a estimé le vice-président de l'AKP.

 

Firat a refusé d'évoquer les prochaines mesures que prendrait l'AKP, mais a indiqué qu'Erdogan comptait s'exprimer mardi prochain. La possibilité de législatives anticipées n'a pas été évoquée au cours de la réunion, a-t-il assuré.

 

L'invalidation de la loi par la Cour constitutionnelle est un revers majeur infligé à l'AKP, issu de la mouvance islamiste et menacé de dissolution pour atteinte au principe de laïcité.

 

Pour soutenir le parti au pouvoir, des centaines de femmes voilées ont manifesté après les prières du vendredi à Istanbul ainsi qu'à Diyarbakir, dans le sud-est du pays.

 

"Maudits soient ceux qui sont derrière les juges (...) Allah est le plus grand", scandaient les manifestantes à Istanbul.

 

Selon de récents sondages, les deux tiers des femmes turques portent d'une façon ou d'une autre une forme de voile et la même proportion est favorable à la levée de son interdiction pour les étudiantes.

 

UNE VICTOIRE DU CAMP LAÏQUE

 

Cette question du voile joue un rôle central dans la tentative de dissoudre l'AKP pour menées antilaïques et de suspendre pour cinq ans de la vie politique 71 de ses membres, dont le chef de l'État Abdullah Gül et le Premier ministre.

 

La Cour constitutionnelle doit se prononcer dans les mois qui viennent sur la dissolution de l'AKP. Plusieurs dirigeants du parti pensent qu'elle décidera effectivement l'interdiction et ils se préparent déjà à créer une nouvelle formation.

 

La Cour constitutionnelle, la plus haute instance judiciaire du pays, a annulé jeudi la réforme autorisant le port du foulard islamique dans les universités. Elle a jugé que le projet de loi présenté par l'AKP entrait en contradiction avec trois articles de la constitution turque, dont l'un d'entre eux spécifie que la Turquie est une république laïque.

 

Le désaveu de cette réforme sonne comme une victoire pour l'opposition laïque, qui accuse le parti d'Erdogan de suivre un calendrier secret dans le but d'introduire un système de lois islamiques.

 

L'AKP a toujours réfuté ces allégations et met en avant son bilan en matière de réformes sociales, ainsi que sa volonté affichée ces dernières années d'adhérer à l'Union européenne.

 

Le camp laïque, avec à sa pointe l'armée, les juges et les recteurs d'université, a salué l'abandon de cette réforme.

 

"Si la Turquie est un État démocratique, laïque, nous devons respecter les décisions (de la Cour constitutionnelle) ", a déclaré le général Yasar Buyukanit.

 

Avec Thomas Grove à Istanbul, version française Jean-Loup Fiévet, Guy Kerivel et Eric Faye

 

 

 

 

------------ --------- --------- --------- --------- --------- --------- -----

Le foulard 7.juin.08 21 h 13 Mère sereine

 

------------ --------- --------- --------- --------- --------- --------- ------

 

L'islam est une religion de tolérance , de respect des autres et surtout une religion très personnelle. Je fais mes prières chez moi sans gêner autrui et personne n'est en droit de me poser la question sur ma pratique de la prière , je jeun pendant que je travaille , je voyage etc... sans montrer que je jeun pour ne pas indisposer ceux avec qui je travaille et qui sont libres de fumer, boire et manger, je suis seule pour élever mes filles qui font des études supérieures.Je me sais bonne musulmane et je donne la meilleure éducation à mes quatre filles .Je refuse donc qu'elles portent le foulard pour faire parler d'elles.

 

 

http://fr.messages. news.yahoo. com/Actualit% E9s/Monde/ threadview? m=tm&bn=FRN-WL-Turquie&tid=153&mid=153&tof=4&frt=2

 

------------ --------- --------- --------- --------- --------- --------- --------- ------

 

 

 

Je lis votre message ?

Avec plaisir ?

Mais sans vous faire un procès d'intention ,

je suis de plus en plus septique ?

 

Je crains ,que les « bons  » Musulmans ne se rencontrent que sur le net ?ou dans les descriptions de conférenciers .

 

Mais rarement dans la vie sociale ,au travail ou dans les loisirs ?

 

Je viens de me promener ,au parc il fait beau , je me suis fais traiter de « connard »,parce que j'ai un chien ,(de 3 kg !) ,et cela pour X° fois ?

 

La semaine passée ,un enfant a voulu donner un coup de pied à mon chien ,elle est toute petite ,un coup de pied peut lui casser des côtes ?

L'handicaper pour le reste de sa vie .

 

J'ai retenu la jambe du petit garçon de justesse ,j'ai eu droit de nouveau pour la X° fois à des injures ?

 

C'est aux petites choses ,qu'on juge les grandes ?

 

À mon ancien travail ,les collègues Musulmans étaient de mauvaise humeur à agressif ,pendant le ramadan , lorsque je mangeais du jambon ou du boudin ?

C'est une atteinte à ma liberté ?

 

De même ,la Belgique étant un pays de bière ,je n'ai pas à recevoir des propos souvent désobligeants ,parce que j'achète de la bière ou de la kriek ?

 

J'aimerais rencontrer dans ma vie de tous les jours ,des « bons » Musulmans ,comme vous les décrivez ?

 

Il est toujours permis d'espérer ?

 

Je suis quelqu'un de calme et chacun peut vivre à sa guise ?Je demande ,

de ne pas me faire agresser dans ma ville ?

 

Je crains ,qu'une fois membre de l'Europe ,la Turquie va imposer son mode de vie à tous les Européens .

 

Salutations .Jacques.

....

Vos commentaires sur ce message ?

vos avis ,

vos réactions :

adresse Email :

 

 

islamreflexion@ yahoo.fr

 

 

Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .

 

Merci de visiter :

 

http://islamreflexion. skynetblogs. be/






Jésus a dit :

 

et tout ce que tu ne voudrais pas qu'il t'advienne,

toi non plus,

ne le fais pas à autrui"

 

( Mathieu 7,12;LA DIDACHÉ ).

Silence Citoyens :ist1_5172470_vector_heart

CensureTAISTOIENFANT

Vous vous taisez et vous ne savez rien!

Et surtout ....... 

Vous ne Réfléchissez pas ?

censureVISAGE


Visitez notre Blog :

http://islamreflexi on.skynetblogs. be/

 un Blog de réflexion Théologique

sur l'Islam

19:05 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : morale, reflexion, ethique, fondamentalisme, sociologie, coran, dialogue, dignite, histoire, integrisme, intolerance, islam, martyr, terreur, terrorisme, theologie, tolerance, violence | |  Facebook | | |  Imprimer

27/05/2008

Algérie : une offensive antichrétienne

 

Ne craignez rien ,l'Islam est une religion de Tolérance ,d'Amour ,de respect de la personne ?Et de respect des autres Religions ?


À titre d'information ,

en Israël ,

chacun peut pratiquer sa Religion sans problèmes ?

En Belgique ,les Musulmans ,

quelque soit leurs appartenances ,peuvent pratiquer leurs Religions sans problèmes ?


Ceux qui n'ont que des critiques sur Israël ou l'Europe ,feraient bien de comparer !

Une offensive antichrétienne en Algérie 

http://www.catho.be//newsletter/mail.asp?lnNews=1&idNews=0,15672,15673,15676,15677,15678,15679,15682,15680,15681,15674,15675


 
Habiba Kouider accusée de 'pratiquer un culte non musulman, sans autorisation'
 
En transition à la récente nomination de l'archevêque d'Alger, nous reproduisons ci-dessous un article d'opinion de Arezki Ait-Larbi, envoyé spécial pour le Figaro à Tiaret, en Algérie, un pays où la montée de l'intolérance vis à vis des chrétiens devient une réalité quasi quotidienne.
 

Interpellée en possession de bibles et d'évangiles, Habiba Kouider est accusée de «pratiquer un culte non musulman, sans autorisation». Arezki Ait-Larbi, correspondant pour le Figaro a suivi son procès mardi.

Le tribunal correctionnel de Tiaret a abrité, mardi, un procès surréaliste. L'accusée, Habiba Kouider, une chrétienne de 37 ans, est éducatrice dans une crèche. Elle comparaît pour détention de livres religieux, un délit passible de ­prison depuis l'adoption, en février 2006, de la loi qui régle­mente «les cultes non musulmans». Le 29 mars 2008, alors qu'elle se rendait en bus d'Oran, où elle fréquente l'école biblique, à Tiaret, son lieu de résidence, elle est interceptée par des gendarmes. Dans son sac, ils découvrent les pièces à conviction : des bibles et des évangiles.
 Ils l'arrêtent et la transfèrent à la police, qui la place en garde à vue.
  Plusieurs officiers se relaient alors pour un interrogatoire humiliant de la «mécréante». Le lendemain,
   elle est présentée au procureur, qui lui propose un curieux marché : «Tu réintègres l'islam, et je classe le dossier ; si tu persistes dans le péché, tu subiras les foudres de la justice !»
 Réservée, presque timide, Habiba Kouider a peur, mais elle refuse de renier sa foi.

Mardi, face au juge qui la presse de questions ironiques, elle répond avec dignité. «Quelle est ta religion ?» demande le magistrat. «Je suis chrétienne. Je me suis convertie en 2004 à l'église d'Oran», répond-elle d'une voix presque inaudible. Avec un sourire méprisant, le juge reprend : «Les curés t'ont fait boire leur eau bénite qui mène au Paradis.» Elle ne répond pas.

En remarquant la présence de journalistes dans la salle, le juge les interpelle :

 «Avez-vous une autorisation pour prendre des notes ?» Me Khelloudja Khalfoun,
 
  qui défend l'inculpée, intervient :
 
   «L'audience est publique, les journalistes ont le droit d'être là.»
  
    ­Lorsque les robes noires de Tiaret, sollicitées pour «défendre la chrétienne», se sont défaussées,
   
     les dignitaires de l'Église protestante se sont tournés vers cette avocate du barreau de Tizi-Ouzou, rompue aux procès sensibles.


 Le juge perd son calme, menace de «prendre des mesures», avant de confisquer les carnets des journalistes !

Sous le regard de la presse, les magistrats perdent de leur arrogance.

 Sans conviction, le procureur rappelle que «l'islam est religion d'État» avant de requérir trois ans de prison ferme. Me Khalfoun plaide «la liberté de conscience garantie par la Constitution» et demande la relaxe de sa cliente.

 Un résumé de deux visions antago­nistes qui s'affrontent dans la société algérienne.
 
 Le verdict sera rendu le 27 mai. Le même jour, devant le même tribunal, six autres chrétiens comparaîtront pour «distribution de tracts visant à ébranler la foi des musulmans».

Depuis janvier 2008, les procès pour «délit de chrétienté» se sont multipliés dans l'Ouest algérien, notamment à Oran, Mascara et Bel-Abbès.

 Comme les militants d'opposition de la dictature du parti unique, les néoconvertis sont contraints de vivre leur foi dans la clandestinité. Sans rire, le ministre algérien des Affaires religieuses se veut rassurant :

 «La communauté chrétienne jouit de tous les droits ; mais nous luttons contre les sectes !».
 
http://islamreflexion.skynetblogs.be/
....
Vos commentaires sur ce message ?
vos avis ,
vos réactions :
adresse Email :


islamreflexion@yahoo.fr


Toutes les réactions sont publiées ,
à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .
 
femmes-egalite.gouv


 


 
Silence Citoyens :
ist1_5172470_vector_heart

 
CensureTAISTOIENFANT
Vous vous taisez
 et vous ne savez rien ,
et surtout  
Réfléchissez pas ?
nonCENSURE




 

 

 

05:44 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : martyr, sociologie, coran, dialogue, dignite, ethique, fondamentalisme, histoire, integrisme, intolerance, islam, morale, reflexion, terreur, terrorisme, theologie, tolerance, violence | |  Facebook | | |  Imprimer

17/05/2008

les condamnations à mort en Afghanistan

Agissez par SMS contre les condamnations à mort en AfghanistanAFGAGnews-0060

Cette semaine nous vous demandons d'agir contre la centaine de condamnations à mort prononcées par des tribunaux de première instance contre des personnes reconnues coupables de divers crimes. Pour que leurs exécutions aient lieu, ces peines doivent être approuvées par le président Hamid Karzaï. Amnesty International craint que les autorités afghanes n’ôtent subitement la vie à des condamnés par vagues et en secret, comme elles l’ont fait en octobre 2007.

Plus d'informations sur cette problématique en cliquant ici. Pour agir, envoyez jusqu'au 21 mai 2008 un SMS avec vos coordonnées complètes vers le 3313 (1 € le SMS).

Vous pouvez recevoir automatiquement les nouvelles actions urgentes par SMS en vous abonnant à ce service. Pour vous abonner, envoyez le code AU vers le 3313 (1 € par SMS reçu ou envoyé).

femmes-egalite.gouv
....
Vos commentaires sur ce message ?
vos avis ,
vos réactions :
adresse Email :
islamreflexion@yahoo.fr
Toutes les réactions sont publiées ,
à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .
Silence Citoyens :ist1_5172470_vector_heart

 
CensureTAISTOIENFANT
Vous vous taisez et vous ne
Réfléchissez pas ?
nonCENSURE




zz

13:11 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE dans SOCIOLOGIE | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : violence, coran, dialogue, dignite, ethique, fondamentalisme, histoire, integrisme, intolerance, islam, martyr, morale, reflexion, sociologie, terreur, terrorisme, theologie, tolerance | |  Facebook | | |  Imprimer

22/04/2008

L'apostasie

 

D'après Ikrima:

Le prophète a dit:

 "celui qui quitte sa religion,

 tuez le!".

 Sahîh Bukhari : 6411

D'après `Abd-Allah ibn Mas`ûd (qu'Allah soit satisfait de lui),

l'Envoyé d'Allah (pbAsl) a dit: "Il n'est pas permis de verser le sang d'un musulman qui témoigne qu'il n'y a d'autre divinité qu'Allah et que je suis l'Envoyé d'Allah, sauf dans ces trois cas:

l'époux adultère,

le coupable d’un meurtre

et l'apostat qui abandonne la communauté musulmane".

Sahîh de Muslim: 3175

Sahih Bukhari Volume 6,

livre 61, Numéro 577:

J’ai entendu le prophète dire, "à la fin des temps, apparaîtront de jeunes gens aux idées folles. Ils parleront bien, mais ils sortiront de l’islam comme une flèche sort de son jeu, leur foi ne dépassera pas leur gorge.

Ainsi, partout où vous les trouvez,

tuez les,

il y’aura une récompense pour ceux

qui les tueront

au jour de la résurrection.

Sourate IV

verset 89:

"... Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah.

Mais s'ils tournent le dos,

saisissez-les alors,

et tuez-les où que vous les trouviez... "

Texte extrait du "But de l'aspirant" de l'Imam An-Nawawi. Traduit par Al-Mourabitoune

L'apostasie

Les peines légales

http://www.ribaat.org/modules.php?name=News&file=print&sid=513

L'apostasie

L'apostasie consiste à abjurer l'islam (en sortir) par l'intention, les mots, les actes, le fait de nier, ou encore par des propos qui ont été dit en plaisantant, par rejet ou par contradiction ou en y croyant. Cela consiste aussi à dire :

1) que le Créateur ou les Messagers n'existent pas, ou

2) que l'un des Prophètes était un menteur, ou

3) qu'un tel considère licite ce Le Législateur (Al Hakim) a considéré illicite, comme la fornication, ou

4) qu'un tel déclare illicite ce qui a été déclaré licite, ou

5) qu'un tel n'a pas à suivre la sentence indiqué par le Législateur, ou

6) qu'un tel essaie de rejeter l'islam, ou a des doutes concerna un acte qui rend apostat, qu'il soit basé sur une moquerie ou une mécréance évidente, comme le fait de jeter le Coran sur un tas d'ordures, ou de se prosterner devant une idole ou le soleil.

Nous devons faire l'effort de convaincre un apostat de revenir sur son erreur, bien qu'une certaines autorité affirme que cela n'est que recommandé (et non obligatoire), ceci pendant 2 à 3 jours.

A l'issue de cela,

il sera condamné à mort.

Si le coupable se repent, sa soumission est acceptée et il sera libéré, à moins (selon certains) qu'il se soit tourner vers une croyance ésotérique tel que la Zandaqa (c'est-à-dire le manichéisme) dans laquelle il est possible de professer l'islam extérieurement mais de le nier à l'intérieur (l'hypocrisie).

Les enfants de deux apostats

(un seul ne suffisant pas) doivent être considéré comme apostats, selon l'avis le plus fort.

Quant à ses biens, la meilleure opinion est qu'il les perd s'il meurt en tant qu'apostat, il les perds, mais qu'il les regagne s'il se soumet.

Ce pendant, les dettes contractées avant cela sont cependant portées au débit de son patrimoine. 

Remarque à un « spécialiste  » ,

il faut comparer ,

ce qui est comparable ! 

 

 

Jésus a dit :

 

et tout ce que tu ne voudrais pas

qu'il t'advienne,

toi non plus,

ne le fais pas à autrui

 

(Matthieu 7,12).

 

La Didaché .
femmes-egalite.gouv
....
Vos commentaires sur ce message ?
vos avis ,
vos réactions :
adresse Email :
islamreflexion@yahoo.fr
Toutes les réactions sont publiées ,
à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .
Silence Citoyens :ist1_5172470_vector_heart

 
CensureTAISTOIENFANT
Vous vous taisez et vous ne
Réfléchissez pas ?
nonCENSURE


16:41 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE dans THEOLOGIE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, dialogue, dignite, ethique, fondamentalisme, histoire, integrisme, intolerance, islam, martyr, morale, reflexion, sociologie, terreur, terrorisme, theologie, tolerance, violence | |  Facebook | | |  Imprimer

05/04/2008

Islam Tolérance :Assassinat d'un prêtre orthodoxe à Bagdad .

 

 

Ne craignez rien !

L'Islam est une Religion de Paix,d'Amour et respect de la personne .

Islam Tolérance :Assassinat d'un prêtre orthodoxe à Bagdad .

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080405/twl-irak-violences-chretiens-3elead-ba734b9.html

AFP

- il y a 1 heure 40 minutes

BAGDAD (AFP)

- Un prêtre orthodoxe a été assassiné samedi par des inconnus en plein centre de Bagdad et le pape Benoît XVI a exprimé sa "profonde douleur" à la suite de ce nouveau meurtre de chrétien en Irak.


Des hommes armés non identifiés circulant en voiture ont ouvert le feu sur Yousef Adel, prêtre de l'Eglise syriaque orthodoxe, qui sortait de son domicile dans le quartier central de Karrada, ont indiqué des sources irakiennes de sécurité qui ont requis l'anonymat.

Le prêtre qui officiait dans la paroisse Saint Pierre de ce même quartier est mort sur le coup.

L'incident a eu lieu vers 12H00 locales (09H00 GMT) et les assaillants ont pu prendre la fuite, selon les mêmes source.

Le corps de la victime a été évacué à l'hôpital Ibn Nafis, l'un des principaux établissements de la capitale.

Au Vatican, le pape a exprimé sa "profonde douleur" dans un télégramme de condoléances adressé à l'archevêque syriaque orthodoxe de Bagdad, Saverius Jamil Hawa.

Benoit XVI a aussi prié pour que "le peuple irakien trouve le chemin de la paix pour construire une société juste et tolérante".

Les chrétiens d'Irak sont régulièrement les cibles de violences, enlèvements, meurtres et attentats à la bombe contre des églises, commis par des insurgés, chiites comme sunnites. 

 Ils sont accusés de soutenir les "envahisseurs croisés".

Les Chaldéens, des catholiques de rite oriental, constituent la principale communauté chrétienne du pays, et l'une des plus anciennes églises chrétiennes.

L'archevêque chaldéen de Mossoul (nord), Mgr Faraj Rahou, avait été enlevé fin février par des inconnus et son cadavre retrouvé à la mi-mars.

Deux prêtres du diocèse de Mossoul avaient été enlevés pendant neuf jours en octobre 2007, et en juin 2007, un prêtre et trois diacres avaient été abattus devant une église de cette ville, capitale de la province de Ninive qui est devenue un fief d'Al-Qaïda en Irak.

Le sort de deux autres membres de l'Eglise chaldéenne, enlevés à Bagdad respectivement en août et en novembre 2006, demeure inconnu.

En janvier, des attentats à la voiture piégée avaient visé la cathédrale chaldéenne et une église orthodoxe à Kirkouk (nord de l'Irak), sans faire de victime mais provoquant d'importants dégâts matériels.

 A Mossoul, des attentats à la bombe contre des églises et bâtiments chrétiens avaient fait quatre blessés.

Avant l'invasion de mars 2003, la communauté chrétienne d'Irak totalisait quelque 800.000 membres, soit 3% environ d'une population en très grande majorité musulmane.

Depuis, de nombreux représentants de cette communauté ont fui le pays ou ont émigré au Kurdistan irakien (nord).

Bref une Religion de bonheur,de développement personnel et de tolérance .......

Vos commentaires sur ce message ?

vos avis ,

vos réactions :

adresse Email :

 

islamreflexion@yahoo.fr

 

Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .

 

Silence Citoyens :ist1_5172470_vector_heart

_image2censure

Vous vous taisez et vous ne

CHUTphotoretouchetn3

Réfléchissez pas ?

censureVISAGE



Quand on se comprends,
on s'entends mieux


Merci de visiter :

http://islamreflexion.skynetblogs.be/


 

 

 


 

22:09 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, dialogue, dignite, ethique, fondamentalisme, histoire, integrisme, intolerance, islam, martyr, morale, reflexion, sociologie, terreur, terrorisme, theologie, tolerance, violence | |  Facebook | | |  Imprimer

L'Islam ,qui contredit l'Islam !

 

L'Islam ,qui contredit l'Islam !

 

Bonjour à tous ,

 

Les Mahométans se déclarent unis

 

par un seul Dieu,

 

une seule Religion ,

 

un seul Livre : Le Coran ?

 

Je suis prêt à le croire ,

 

mais la réalité me fait douter ?

 

D'une part les Sunnites et les Chi'ites ,

sont loin du grand Amour ,

de la grande tolérance ?

 

Mais c'est la même attitude entre Chi'ites ,entre Sunnites ?

 

De plus le refus de répondre à n'importe quelle question ,

n'importe quelle demande de renseignements

 

n'arrange pas le dialogue ?

 

Lorsque je lis les mésaventures du Saint Prophète ,

 

Les crimes de l'islam des origines à l'époque actuelle

 

http://www.atheisme.org/listeislam.html

 

date et événement

 

 

618 : massacre des ennemis à la bataille de Bu'ath

 

622 : Mahomet reçoit le verset:

 

"tuez les infidèles où vous les trouverez,

faites les prisonniers..."

 

623 : combat de Nakhla; premières morts violentes; quatre bédouins tués par huit musulmans

623 c : mahomet aurait construit une mosquée à Médine ou coupant des arbres et en exhumant les sépultures d'infidèles

623 c : meurtre d'Amrou ben Al Hadhrami chef de caravane, contre l'avis de Mahomet: premier tué notable par les musulmans

623 c : avis de Mahomet:

 

"ce sont des infidèles,envers lesquels il n'y a pas lieu d'observer une interdiction sacrée"

 

624 : bataille de Badr;première victoire sur les infidèles

624 : razzia sur la Mecque, pillage et prise de captifs

624 : après la victoire de Badr, début de l'élimination des juifs

624 : décapitation du poète Kab been Al Ashraf à Médine, opposant à Mahomet

624 : bataille de Badr: mahomet à oqba: "je fais à Dieu le voeur que si je te saisis en dehors de la Mecque, je te ferai couper la tête".

624 : bataille de Badr; Abou Bakr à Mahomet: "l'infidélité sera exterminée dans le monde".

624 : bataille de Badr;défaite des infidèles: "les musulmans les tuèrent à coup de sabres et firent des prisonniers"

624 : bataille de Badr; Mahomet à ses hommes:

 

"quiconque d'entre vous rencontrera Djahl,

tranchez lui la tête et apportez la moi".

 

624 : révélation de Mahomet:

 

« il n'a pas été donné à un prophète d'avoir des prisonniers ,

sans faire de grands massacres sur la terre. »  

 

624 : décapitation de Kab ben Asraf, poête critique

624 : décapitation de deux poètes anonymes après la bataille de Badr

624 : après la bataille de Badr, Mahomet à oqba:

 

"ta place et celle des tes enfants est en enfer. s'ils ne deviennent pas croyants, je les ferai tuer..."

 

624 c : décapitation du poète Abu Afak en Arabie pour avoir critiqué l'islam

 

624 c : exécution d'Asma Bint Marwan femme ayant critiqué Mahomet

 

625 : expulsion du clan juif des Al Nadir

 

625 : destruction de l'idole Oubal

 

626 : massacre des juifs Beni Khazradj et partage des familles et du butin

626 ? : expédition contre les juifs beni Qoraizha,insultés par mahomet: "O vous, singes et cochons..."

626 ? : massacre des 700 juifs Beni Qoraïzha,liés pendant trois jours, puis égorgés au dessus d'un fossé,avec les jeunes garçons

626 c : meurtre du juif Kab chef des Beni nadhir poête satiriste, et de sa femme qui s'était moqué de Mahomet

626 c : expédition contre les juifs de Kaihbar

626 c : meurtre sur ordre de Mahomet du juif Sallam abou rafi

626 c : tentative de meurtre d'Abou Sofyan ordonné par Mahomet

626 c : Mahomet fait couper les palmiers de l'oasis des juifs Beni Nadhir

626 c : Mahomet prend parmi les Beni Qoraizha une jeune fille très belle comme par du butin

627 : élimination du clan juif des Qurayza à Médine

627 : massacre des juifs de Médine; partage des familles et des biens

627 : début de la politique d'agression systématique des autres tribus

627 : agression de la tribu des Bani Moustalik

628 : attaque par Mahomet de l'oasis de Khaybar

628 : caravane d'infidèles pillée par Mahomet

628 : Mahomet aux juifs beni Qainoqa: "si vous n'embrassez par l'islam, je vous déclare la guerre

628 ? : rapt des femmes et enfants de la tribu des Moshjarik

628 ? : attaque des juifs de Khaïbar, et torture des prisonniers

628 ? : prise de l'oasis juive de Fadak comme bien personnel de Mahomet

628 c : soumission des juifs de Wadil Qora

629 : destruction des idoles d'Allat, Manat et Al Uzza en Arabie

 

 

630 : prise de la Mecque; 30 exécutions

 

630 : première agression contre la Perse à Tabuk

630 : bataille de Honaïn contre les Bédouins païens

630 : soumission des juifs et chrétiens de Makna, Eilat, Jarba

630 : décapitation à la Mecque de Abdallah ibn Abou Sahr apostat

630 : décapitation à la Mecque de Abdallah ibn Khatal poête satiriste

630 : décapitation à la Mecque de Howairith ibn Noqaïd

630 : condamnation à mort à la Mecque de Ikrima, en fuite

630 : condamnation à la Mecque de Cafwan ibn Ommayya, en fuite

630 : condamnation à mort la Mecque de Hind femme d'Abou Sofyan, en fuite

630 : exécution à la Mecque de Sara, esclave affranchie

630 : exécution à la Mecque de Qariba, chanteuse

630 : exécution à la Mecque de Fartana, chanteuse qui s'était moquée de Mahomet

630 : destruction de l'idole d'Hubal située dans la Kaaba

630 : Mahomet à son ennemi Cafwan:

 

"tu n'as qu'à choisir entre le sabre et l'islam"

 

630 : massacre de la tribu des beni Djadsimaa

630 : arrachage des vignes en Arabie

630 : destruction de 360 idoles à la Mecque

630 : prise de Taif par les musulmans

630 : bataille de Houynan contre les tribus hawazites

630 c : destruction de l'idole d'Al Uzza dans le temple de batn nakhla

630 c : destruction du sanctuaire de Manah par Ali sur les ordres de Mahomet

630 c : destruction du sanctuaire d'AlFals, idole des Tayyi, par Ali sur les ordres de Mahomet

630 c : destruction de l'idole d'Allat par Ibn Suba sur les ordres de Mahomet

630 c : destruction de l'idole Al Uzza dans la vallée de Nahla

630 c : meurtre de Dubayya prêtre d'Al Uzza

630 c : destruction du démon femelle Al Uzza par Halid "femme noire dévêtue"

630 c : destruction de l'idole d'Isaf

630 c : destruction de l'idole de Naila

630 c : destruction de l'idole de Ruda par Al Mustawgir

630 c : destruction de l'idole Du Al Halasa, du temple; 200 morts dans l'attaque

630 c : incendie de l'idole Dul Kafayn, dieu des Daws

630 c : destruction de l'idole Dus Sara des Banu Al Harit

630 c : destruction de l'idole Al Uqaysir

630 c : destruction de l'idole A'im des Azd as Sarah

630 c : destruction de l'idole Su'ayr des Anaza

630 c : destruction de l'idole Umyanis des hawlan

630 c : destruction de l'idole Wadd dieu des Qura par Ibn Al Walid

630 c : destruction de l'idole Suwa à Ruhat

630 c : destruction de l'idole Yagut au Yémen, dieu des Madhig

630 c : destruction de l'idole Yauq dieu des Hamdan

630 c : destruction de l'idole nasr dieu des Himyarites sur ordre de Mahomet

630 c : destruction de l'idole Ad Daggal

630 c : destruction de l'idole Al fals des Tayyi et sacrilèges

630 c : destruction de l'idole

631 : attaque de la ville byzantine de Tabouk

631 c : soumission de Tabouk; tribut pour les chrétiens

631 c : attaque contre le chrétien Adi et rapt de sa soeur

631 c : destruction par Mahomet de l'idole des Beni Tay

631 c : interdiction du pélerinage de la Mecque pour les infidèles

631 c : pour les Mecquois: "ceux qui restent: qu'ils deviennent musulmans,sinon, que le sabre ou la guerre décident"

631 c : apostasie de la tribu des Abdul Qaïs, chrétiens à l'origine; soumission ou élimination

631 c : soumission des chrétiens de Nadjran

632 : hérésie d'Al Asuad au Yémen

632 : traité de soumission de la tribu chrétienne des Taghlibites

632 : traité de soumission de la tribu chrétienne du Nadjran

632 : soumission d'Al Aswad chef yéménite apostat

632 : à sa mort, le pacifique Mahomet possède 7 sabres, 3 lances, 3 cuirasses, un bouclier

632 : appel au meutre de Tolaïha, comme faux prophète

632 : appel au meutre de Aswad, magicien au yémen

632 : à la mort de Mahomet, colère d'Omar:

 

"que la langue de ceux qui disent qu'ill est mort soit arrachée"

 

632 c : décompte par Al Tabari

 

de 62 expéditions guerrières pour Mahomet

 

633 : menace d'exécution de Sad fils d'Obada pour hypocrisie

 

etc.....................etc.......................la suite sur :

 

http://www.atheisme.org/listeislam.html

 

Mais voilà la réponse ?

 

Ce sont des Athées à la solde des Sionnistes ?????

 

Incroyables ,ces Israéliens ?Ce qu'ils parviennent à faire ?

 

J'ai envie de les admirer ,arriver à faire de telles manigances ?

C'est vraiment des «  Cracks » ,comme on dit à Bruxelles ?

 

Mais ,ou cela se complique ,

 

c'est quand des Musulmans contredisent d'autres Musulmans ?

 

Qui a raison ,qui a tort ?

 

Alors ,que les Musulmans demandent

 

de croire la Parole de Dieu ,

 

sans chercher à comprendre ?

 

Mais ,

 

qui a la parole de Dieu ,

 

lorsqu'il y a plusieurs versions ?

 

 

Kâfir :

 

Incrédule, infidèle, impie, négateur. Dans le Coran, le négateur (kâfir, plur. Kâfirûn)

désigne l’individu à qui

 

l’islam est présentée ???????

 

et qui le refuse,?????????

 

(Un ou une Islam ????)

 

l’exemple premier étant celui d’Iblîs

(le diable).

 

( Qui a créé le Diable ????

 

Ou le Diable incréé est l'associé ,

 

le contraire de Dieu :

 

preuve de l'emprunt de Mahomet

 

à la Religion Mazdéenne ???,

 

donc le Coran est un Faux !!!!!!! )

 

Aussi ne doit-on pas traiter d’infidèle (kâfir) la personne qui n’a pas eu l’occasion de

connaître l’islam dans son authenticité.

 

( Qu'est ce que

 

«  L'Islam ,dans son authenticité !!!!

 

Puisqu'il y a plusieurs versions !!!!!

 

Donc le Coran est faux !!!!!,

 

la preuve supplémentaire ,les mahométans ne répondent à aucune question ?????

 

Pourquoi .........Est-ce que cela serait ,

 

qu'ils en sont incapables ????

 

Donc le Coran est faux !!!!!

 

Dieu ne commet pas d'erreur ?

 

Donc le Coran ne vient pas de Dieu ,

 

mais bien de Mahomet ,

 

de ses compagnons ,

 

de ses successeurs !!!! )

 

(Jésus n'a rien écrit !!!!!

 

Mais il n'y a aucune faille ,

 

aucune erreur ,

 

aucun illogisme ,

 

aucune erreur de jugement !!!!

 

dans ses messages ,

 

c'est la toute

 

la différence !!!!!)

 

 

 

¨ RÉPONSE :(D'un Musulman !!!)$

 

Cette dernière phrase a vivement attiré mon attention car vous dites qu’on ne doit pas « traiter

d’infidèles (kafir) la personne qui n’a pas eu l’occasion de connaître l’islam dans son authenticité ».

 

Ainsi, selon vous, nul n’est mécréant tant qu’il n’a pas eu l’occasion de connaître l’islam dans son authenticité !

 

Ce qui sous entend, encore une fois selon vous, qu’il faille, si un musulman souhaite traiter

ou plutôt qualifier quelqu'un de mécréant, d’abord lui donner des cours de théologie.

 

Et ce n’est que après

lui avoir donner ces cours d’islam ,

 

impérativement authentiques

 

et qu’après que ce dernier refuse de se

convertir, que l’on peut, si l’on le souhaite, le traiter, le qualifier de mécréant !

 

Vos propos sont mensongers et purement imaginaires !

Mais avant de vous prouver que vos propos sont mensongers et purement imaginaires,

 

je tiens à vous faire savoir que je m’interroge fortement sur cette petite phrase qui me semble ne pas être anodine et désintéressée !

 

En effet, pourquoi dites vous :

 

« aussi, ne doit-on pas traiter d’infidèles (kafir) la personne qui

n’a pas eu l’occasion de connaître l’islam dans sont authenticité » ?

 

Œuvrez vous en faveur d’un

rapprochement des relations fraternelles et unilatérales : musulman/mécréant, dans le cadre de « l’islam »

de France, « l’islam » européen !

 

Et ce par le billet de cette « circulaire ?!».

 

Cela ne m’étonnerait pas une

seule seconde !

 

Il est quand même fort étrange, que se soit toujours les mêmes sujets qui causent

problèmes avec vous, vous les grands amis des Français et des mécréants du monde, à savoir :

 

l’intégration,

la polygamie,

le Jihad, etc.,

etc.

 

En effet, c’est toujours dans ces chapitres que l’on trouve nombres de mensonges et de manipulations !

 

Ce sont toujours ces sujets qui sont, par ma plume, remis en cause.

 

Peut on penser que cela soit

une pure coïncidence

!

Ainsi selon vous,

nul n’est mécréant tant qu’il n’a pas reçut le message de l’islam dans son authenticité !

 

Pas mécréant, pas ennemi, tous copains !

 

A présent parlons théologie.

 

Votre affirmation est comme je l’ai dit fausse, et je vais vous le prouver.

 

Voyons voir comment nos pieux prédécesseurs appelaient les gens à se convertir.

 

Nous verrons alors si l’islam s’est propagé à coups de cours d’islam

et si les mécréants furent combattus, seulement

après avoir reçus des leçons d’islam !

 

Voici un très court extrait des batailles, jadis mener par les soldats de l’islam,

 

sous le commandement non pas d’hérétiques ou d’égarés,

 

mais sous celui des trois premiers

califes, le quatrième Ali fut affairé à combattre tout sorte d’hérétique.

 

 Prise De Hîra

 

«Khalid dit : «Ô Iyas, choisis l’une de ces parties : accepte notre religion, ou paye un tribut, ou prépare-toi à la guerre».

 

 Prise d’Oballa

 

«Khalid adressa à Hormouz une lettre ainsi conçue : «j’arrive, moi le général du vicaire de Dieu. Embrasse l’Islam ou

paye le tribut ou prépare-toi à la guerre».

 

 Combat de Madsar

 

«L’armée Perse se mit à fuir, poursuivie par les Musulmans jusqu’à la nuit.

 

Le lendemain,

 

on constata que trente mille perses

 

avaient péri».

 

 

 Bataille de Waladja

 

«Khalid donna l’ordre d’attaquer et le combat s’engagea. Les perses se mirent à fuir, poursuivis par les Musulmans qui en firent

un massacre».

 

 Bataille de Lîs

 

Khalid dit :

 

«je ferai tuer tant d’ennemis que leur sang coulerait dans le fleuve, parce qu’ils avaient montré du mépris pour les Musulmans».

 

 Soumissions de Hira

 

«Khalid leur accorda la paix à condition qu’ils payent le tribut».

 

 Prise d’Anbar

 

«Maintenant, croyez en Dieu et en Son Prophète ou consentez à payer le tribut ou préparez-vous à la guerre».

 

 Bataille d’Ain at Tamr

 

«Khalid les réduisit tous en esclavage, s’empara de tous les biens et fit trancher la tête à tous ceux qu’il avait fait prisonniers».

 

 Prise de Doumat al Djandal

 

«Khalid prit d’assaut la forteresse, tua tous les hommes, réduisit en captivité les femmes et les enfants».

 

 Batailles de Hacid de Khanafis et de Moudhayya’h

 

 

«Le lendemain, Khalid prit d’assaut la forteresse, tua tous les hommes qu’elle renfermait, réduisit en captivité les femmes et les

enfants».

 

 Batailles de Thini, de Zomaïl et de Rodhab

 

«Fuite de l’ennemi».

 

 Bataille de Firadh

 

«Les Musulmans firent un grand carnage et ceux qui ne furent pas tués, périrent par les flots».

 

 Invasion de la Syrie

 

«Les Musulmans les taillèrent en pièces et continuèrent le massacre depuis le lever jusqu’au coucher du soleil : cent vingt mille

ennemis trouvèrent la mort».

 

 Campagne de Mouthanna contre les Perses

 

«Les Musulmans en tuèrent un grand nombre».

 

 Prise de Damas

 

«Le massacre dura toute la nuit jusqu’à l’apparition du jour».

 

 Prise de Fi’hl de Baisan et de Tabariyya

 

«Les Musulmans les poursuivirent et les taillèrent en pièces ; au matin, il ne restait pas un seul combattant de ces quatre vingt

mille».

 

 Bataille de Namariq

 

«Un combat meurtrier eut lieu et Dieu donna la victoire aux Musulmans».

 

 Bataille de Kaskar

 

«Les perses prirent la fuite».

 Bataille du Pont

 

«Défaite des Musulmans».

 Bataille de Bowaib

«Victoire des Musulmans».

 Expédition de Baghdad

«Victoire Musulmane».

 

 Prise d’Emesse

 

«Les Romains capitulèrent et payèrent le tribut».

 

 Prise de Kinnesrin

 

«Khalid refuse de leur accorder les conditions prévues par la loi islamique, il leur dit : «si vous aviez demandé la paix

avant de combattre, je vous l’aurais accordée. Il fit tuer la garnison et s’empara du butin».

 

 Prise de Césarée

 

«Quatre vingt mille Romains furent tués, la victoire aux Musulmans».

 

 Prise de Jérusalem

 

«Capitulation. Prise de Madaïn

 

 Bataille de Qadisiya1

 

«On appelle aussi cette nuit la nuit du grondement à cause du bruit produit par le choc des combattants qui

luttèrent corps à corps et à cause des cris qu’ils poussèrent».

 

No’mân compagnon du Prophète prit la parole : «nous étions des hommes vivant dans l’erreur. Alors Dieu

eut pitié de nous et nous envoya un Prophète qui était de notre race, de la partie la plus noble de notre pays et ce

Prophète nous a conduits des ténèbres du paganisme vers la lumière de la vraie religion.

 

Maintenant il est mort ;

mais en mourant il nous a recommandé

 

de faire la guerre

 

à tous ceux qui, sur toute la terre, ne sont pas de notre

religion :

 

ils doivent l’adopter, ou consentir à payer tribut, ou nous résister par les armes.

 

Nous venons donc à toi

pour te faire cette déclaration.

 

Si tu crois en notre religion, nous te laisserons ton royaume.

Si tu ne veux pas

croire, paye tribut : mais si tu ne veux ni l’un ni l’autre, prépare-toi à la guerre».

 

Ces batailles ont été menées au nom, et j’espère que vous n’en douterez pas, de l’islam et conformément aux lois

établies par Allah et son Prophète.

 

J’espère aussi que vous ne remettrez pas en question la politique extérieure de

nos tout premiers Califes !

 

Puisqu’il est, à mon sens, bien évident que l’on ne peut remettre en question l'intégrité le savoir, surtout en cette matière, des trois premiers califes : Abou Bakr, Omar et Otman, que Dieu soit satisfait

d’eux tous.

Pour plus d’information, j’invite les lecteurs à lire les livres d’histoire, ils pourront alors juger, si l’islam

s’est repandu à coups de cours d’islam où à coups d’épée ! ......;etc ............

 

Peut'on croire ,que l'Islam est une religion de tolérance .....



Je suis prêt à le croire ,

 

mais quand je vois les problèmes à cause de mon chien ,je suis dans une zone de 10 à 20 % de Musulmans !

 

Lorsque je vois les regards de haine ,parce que j'achète une bouteille de Whisky ,ou du jambon ?

C'est difficile d'y croire ,et je n'ose imaginer ,

si ils seraient 80 % ?.

 
femmes-egalite.gouv
....
Vos commentaires sur ce message ?
vos avis ,
vos réactions :
adresse Email :
islamreflexion@yahoo.fr
Toutes les réactions sont publiées ,
à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .
Silence Citoyens :ist1_5172470_vector_heart

 
CensureTAISTOIENFANT
Vous vous taisez et vous ne
Réfléchissez pas ?
nonCENSURE


 

18:33 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE dans THEOLOGIE | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : coran, dialogue, dignite, ethique, fondamentalisme, gnose, histoire, integrisme, intolerance, martyr, morale, sociologie, terreur, theologie, islam, reflexion, terrorisme, tolerance, violence, mensonge | |  Facebook | | |  Imprimer

31/03/2008

Objections aux objections de Musulmans .



Objections aux objections de Musulmans .

Bonsoir et que la paix soit vous.
C’est à votre FOI que je m’adresse,
 je veux simplement vous demandez au nom de l’amour que vous portez en Dieu de diffuser ce message.

Depuis que j’ai atteint l’âge de raison,
 je me suis mis à la recherche de Dieu, et croyez moi je me suis posez toutes les questions qu’un homme puisse se poser, et mes recherches ont abouties… et je veux partager mes découvertes, et vous êtes les seul qui puisse m’aider, et pour cela je fais appel à votre fraternité et s’il vous plait, s’il vous plait soyez le plus OBJECTIF possible.

De plus s’il y a parmi les participants un savant,
il pourra me répondre au cas ou j’aurais fait une erreur.

Donc je vous en conjure, accepter la diffusion de mon message.
Sachez que mon seul et unique but est de guidé les gens sur le droit chemin.

Et lisez tout mes messages sur le sujet (allez sur tout les liens pour confirmer mes sources) surtout le dernier car c’est de loin le plus important, Merci.

C’est ce verset qui me pousse à faire cela.
66.6. Ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d'un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Dieu en ce qu'Il leur commande, et faisant strictement ce qu'on leur ordonne.
« D’un Feu dont le combustible sera les gens »,
 faites le au nom de la fraternité,
 ce lien de solidarité et d'amitié entre les humains,
 et Dieu vous le rendra, merci encore.
Que la paix soit sur vous.

Cher Monsieur M.............
pourquoi je fais des objections à vos objections ?

Une des nombreuses mise en garde de Jésus-Christ ,fils du Dieu Trinitaire .


15 Gardez-vous des faux prophètes qui viennent à vous sous des vêtements de brebis,
mais au dedans sont des loups rapaces.

Évangile selon Saint Matthieu
Chapitre 7

Des valeurs inconnues des Mahométanes .

Des textes inconnus dans le Coran .

DOCTRINE DU SEIGNEUR TRANSMISE AUX NATIONS PAR LES DOUZE APÔTRES :

LA DIDACHÉ

Les deux Voies

I, 1. Il y a deux voies, l'une de la vie, l'autre de la mort; mais la différence est grande entre ces deux voies.

2. Or la voie de la vie est la suivante : "D'abord, tu aimeras Dieu qui t'a fait; en second lieu, ton prochain comme toi-même" (Matthieu 22,37-39; ), et tout ce que tu ne voudrais pas qu'il t'advienne, toi non plus, ne le fais pas à autrui" (Matthieu 7,12).

  1. La doctrine exprimée par ces mots est la suivante : "Bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour vos ennemis et jeûnez" pour ceux qui vous persécutent; car si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on ? Même les païens n'en font-ils pas autant ? Mais vous, aimez ceux qui vous haïssent", et vous n'aurez pas d'ennemi ( Matthieu 5,44-47; Luc 6,7s,32).

Il n'y a qu'un seul Dieu : le Trinitaire :

Dieu le Père : Abba : le créateur, le Père ,le bienveillant .

Jésus-Christ : le logos ,le fils ,l'enseigneur,le consolateur , la logique ,la sagesse,le concept .

Le Saint-Esprit : le souffle ,l'énergie ,l'enthousiasme,la connaissance .

ET EN DESSOUS /

La Sainte Vierge Marie : Mère du Fils de Dieu ,Mère de l'œuvre de Dieu ,Mère de la Sagesse ,Mère de l'humanité ,thérapeute .et la Sainte Mère de L'Église Catholique et Consolatrice de l'Humanité,des faibles,des opprimés.

Que le Dieu Trinitaire vous bénisse .
 
femmes-egalite.gouv
....
Vos commentaires sur ce message ?
vos avis ,
vos réactions :
adresse Email :
islamreflexion@yahoo.fr
Toutes les réactions sont publiées ,
à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .
Silence Citoyens :ist1_5172470_vector_heart
CensureTAISTOIENFANT
Vous vous taisez et vous ne
Réfléchissez pas ?
nonCENSURE

16:13 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE dans THEOLOGIE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : islam, coran, reflexion, histoire, martyr, integrisme, fondamentalisme, intolerance, dignite, morale, violence, terrorisme, terreur, tolerance, dialogue, theologie, gnose, ethique, sociologie | |  Facebook | | |  Imprimer

20/03/2008

Des menaces !!!!!!!!!!!!

 

Des menaces !!!!!!!!!!!!

 

Bonjour ,

je fais des recherches soigneusement pour vérifier ce que j'affirme .

Je ne suis ,ni injurieux ,ni blessant ,je veille à soigner mon langage ,et ne pas blesser des susceptibilités ?

Je réclame l'application de la déclaration des droits de l'homme ?

 

 

Déclaration universelle des droits de l'homme .

 

http://www.un.org/french/aboutun/dudh.htm

 

Article 18

 

Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.

 

 

Article 19

 

 

out individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression,

 

ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions

 

et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

 

Je dénonce le fait d'etre menacer pour mes opinions !

 

18-03-2008, 08:46:42

A vous lire j'hésite:

Ou crétin débile emblématique,

ou petite frappe raciste et crapuleuse...

peut-être les deux...

Cela dit, vous ne perdez rien à attendre... prenez cet avertissement comme vous l'entendrez...

 

 

http://islamreflexion.skynetblogs.be/post/5668599/assassins—secte-meconnue-

 

Je vous remercie pour votre réponse .

Vos commentaires sur ce message ?

vos avis ,

vos réactions :

adresse Email :

 

islamreflexion@yahoo.fr

 

Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .

 

Silence Citoyens :ist1_5172470_vector_heart

CensureTAISTOIENFANT

Vous vous taisez et vous ne

Réfléchissez pas ?

censureVISAGE



Quand on se comprends,
on s'entends mieux


Merci de visiter :

http://islamreflexion.skynetblogs.be/


 

 

18:50 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, dialogue, dignite, ethique, fondamentalisme, integrisme, intolerance, islam, martyr, reflexion, sociologie, terreur, terrorisme, tolerance, violence, histoire, morale, theologie | |  Facebook | | |  Imprimer

Monseigneur Faraj Rahou :

 

Monseigneur Faraj Rahou :

-les-ravisseurs-de-l-archeveque-de-mossoul-reclamaient-un-million

Les coupables : Qui et pourquoi ?

 

 

 

Bonjour à toutes et tous ,

 

j'ai un retard certain dans les réponses ?

 

Un participant a bien résumé les interrogations ,les doutes de nombreux participants .

 

Permettez-vous que je vous pose deux questions?

1- D'après vous; ceux qui ont tué l'archevêque ,sont-

ils des

musulmans ou pas?

2- D'après vous ,est ce que les terroristes musulmans

agissent selon

les lois du Coran et de l'Islam, ou ils utilisent

d'autres références

pour semer la terreur?

Salutations distinguées.

 

J'avoue ,qu'il est pratiquement impossible de répondre à la première question ,après mure réflexion et interrogations de personnes différentes .

 

Il règne ,une telle confusion en Irak ,et nous avons les comptes rendus ,peu fiables des média ?

 

Je vous ferai part des pistes possibles ,impossible de faire plus :

je ne suis pas devin ?

 

Je répondrai ,en premier lieu ,à la deuxième ,pour mieux comprendre les difficultés de la première ?

 

Oui , les terroristes musulmans

agissent selon

les lois du Coran et de l'Islam,mais ils emploient des armes du

3° Millénaire .

 

Mais la question non résolue ,

 

QUI leur fournit les équipements sophistiqués ,dont ils disposent ?

QUI les financent ?

COMMENT transforment 'ils des êtres humains ,en zombie

massacreur ?

L'endoctrinement ne suffit pas comme explication ?

 

COMMENT se fait 'il ,que la « technologie » Américaine soit si défaillante ?

Alors ,qu'ils peuvent détecter quelqu'un qui éternue ????????? 

 

Voir mes articles :

 

http://islamreflexion.skynetblogs.be/post/5676138/lisl

am-et-les-femmes-femmes-egalite.gouv

 

http://islamreflexion.skynetblogs.be/post/5668599/assa

ssins—secte-meconnue-

 

à suivre ................

Vos commentaires sur ce message ?

vos avis ,

vos réactions :

adresse Email :

 

islamreflexion@yahoo.fr

 

Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .

 

Silence Citoyens :ist1_5172470_vector_heart

CensureTAISTOIENFANT

Vous vous taisez et vous ne

Réfléchissez pas ?

nonCENSURE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18:05 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, dialogue, dignite, ethique, fondamentalisme, histoire, integrisme, intolerance, islam, martyr, morale, reflexion, sociologie, erreur, terrorisme, theologie, tolerance, violence | |  Facebook | | |  Imprimer

L'Islam et les Femmes .

 

 

L'Islam et les Femmes .

femmesBATTUEScaning-in-aceh

 

Le Saint Coran

 

Les femmes ou An-Nisaa(4)

sourates ou Ayat N°: 34

 

 

4.34.

 

Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah.

 

Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les,

éloignez-vous d'elles dans leurs lits

 

et battez-les.

 

Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !

burqoo

 

Sous le régime taliban, les femmes étaient tenues d’obéir à des règles strictes. Il leur était interdit de travailler, d’étudier et même de s’aventurer à l’extérieur de la maison sans être accompagnées d’un membre masculin de leur famille et s’être d’abord dissimulées sous la burqa, ce voile qui couvre le corps de la tête aux pieds.

Afghanistan+2+002

Une influence persistante.

 

Le documentaire révèle l’influence que les talibans continuent d’exercer cinq ans après la chute de leur régime et montre notamment que bon nombre des politiques et des pratiques qui ont été adoptées pendant leurs cinq années au pouvoir prédominent encore aujourd’hui.

Chrisuk3

 

 

http://www.idrc.ca/fr/ev-106757-201-1-DO_TOPIC.html

femme3

Les restrictions et brutalisations des talibans incluent:

 

1- L'interdiction totale du travail des femmes hors de chez elles, y compris pour les enseignantes, les ingénieurs et la plupart des professions. Seules quelques femmes médecins et infirmières sont autorisées à travailler dans quelques hôpitaux de Kaboul.

taliban

2- L'interdiction totale de l'activité des femmes hors de chez elles si elles ne sont pas accompagnées par un mahram (parent masculin).

 

3- L'interdiction pour les femmes de traiter avec les marchands masculins.

 

4- L'interdiction pour les femmes de se faire soigner par un médecin homme.

 

5- L'interdiction d'aller à l'école, à l'université ou dans quelque autre organisme éducatif. (Les talibans ont converti les écoles de filles en séminaires.)

 

6- L'obligation de porter un long voile (Burqa), les recouvrant de la tête au pied.

 

7- Les femmes qui ne portent pas ce voile ou ne sont pas accompagnées d'un mahram sont fouettées, battues et insultées.

 

8- Les femmes dont on voit les chevilles sont fouettées en public.

 

9- La lapidation publique des femmes accusées de relations sexuelles extra-maritales.

 

(Nombre d'entre elles ont été lapidées jusqu'à la mort).

 

10- L'interdiction de se maquiller. (On a tranché les doigts de beaucoup de femmes aux ongles vernis).

 

11- L'interdiction de parler ou de serrer la main d'hommes autres que les mahram.

 

12- L'interdiction de rire de manière audible.

 

(Aucun étranger à la famille ne doit pouvoir entendre la voix d'une femme).

 

13- L'interdiction de porter des chaussures à talons, pour ne pas faire de bruit en marchant. (Un homme ne doit pas entendre les pas d'une femme.)

 

14- L'interdiction de se déplacer en taxi sans un mahram.

 

15- L'interdiction d'être présentes à la radio, à la télévision ou lors d'événements publics d'aucune sorte.

 

16- L'interdiction de faire du sport ou d'entrer dans un club ou un centre sportif.

 

17- L'interdiction de faire de la bicyclette ou de la mobylette, même accompagnées d'un mahram.

 

18- L'interdiction de porter des habits aux couleurs vives. Les talibans sont d'avis qu'il s'agit de "couleurs qui incitent au sexe."

 

19- L'interdiction de se rassembler lors de fêtes populaires ou pour tout motif récréatif.

 

20- L'interdiction de laver le linge près des rivières ou en public.

 

21- La modification de tous les noms de lieux comportant le mot "femmes." Par exemple, "jardin des femmes" a été renommé "jardin printanier".

 

22- L'interdiction d'apparaître au balcon de leur maison ou appartement.

 

23- L'obligation de peindre toutes les fenêtres, pour éviter que les femmes soient vues de l'extérieur.

 

24- L'interdiction pour les tailleurs hommes de prendre les mensurations d'une femme ou de lui coudre des habits.

 

25- L'interdiction pour les femmes de se baigner en public.

 

26- La séparation des hommes et des femmes dans les transports en commun. Les bus portent la mention "réservé aux hommes" ou "réservé aux femmes".

 

27- L'interdiction de porter un pantalon large, même sous la burqa.

 

28- L'interdiction de photographier et de filmer les femmes.

 

29- L'interdiction d'imprimer des photos de femmes dans les journaux et les livres ou d'en accrocher sur les murs des maisons ou des magasins.

 

À part ces restrictions sur les femmes, les talibans ont:

 

- Interdit d'écouter de la musique, pour les hommes comme pour les femmes.

 

- Interdit de regarder des films, la télévision et des vidéos pour tout le monde.

 

- Interdit de célébrer le nouvel an traditionnel (Nowroz) le 21 mars, qui a été proclamé jour férié non islamique.

 

- Abrogé la fête du travail (le 1er mai), qu'ils ont qualifiée de "fête communiste".

 

- Exigé que les personnes ne portant pas un nom islamique changent de nom.

 

- Imposé des coiffures pour les jeunes afghans.

 

- Exigé que les hommes portent des habits islamiques et se couvrent la tête.

 

- Exigé que les hommes ne se rasent pas et ne se taillent pas la barbe tant qu'elle ne descend pas de la largeur d'un poing à partir de l'extrémité du menton.

 

- Exigé que tout le monde assiste aux cinq prières quotidiennes dans les mosquées.

 

- Interdit de garder des pigeons et de jouer avec les oiseaux, car c'est une attitude non islamique. Les fauteurs seront emprisonnés et les oiseaux tués. Il est aussi interdit de jouer au cerf-volant.

 

- Exigé des spectateurs de manifestations sportives qu'ils encouragent en incantant Allah-o-Akbar (Dieu est grand) et a interdit les applaudissements.

 

- Interdit certains jeux, comme le cerf-volant, considérés comme "non-islamiques" par les talibans.

 

- Toute personne en possession d'écrits répréhensibles sera exécutée.

 

- Tout musulman qui se convertira à une autre religion sera exécuté.

 

- Tous les écoliers et étudiants (masculins) doivent porter un turban. "Pas de turban, pas d'éducation".

 

  • Les minorités non musulmanes doivent porter un badge distinctif ou coudre un morceau de tissu jaune sur leurs habits.

  • Exactement comme les nazis l'ont exigé des juifs.

 

Etc...

 

Bref une Religion de bonheur,de développement personnel et de tolérance .......

Vos commentaires sur ce message ?

vos avis ,

vos réactions :

adresse Email :

 

islamreflexion@yahoo.fr

 

Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .

 

Silence Citoyens :ist1_5172470_vector_heart

CensureTAISTOIENFANT

Vous vous taisez et vous ne

Réfléchissez pas ?

censureVISAGE



Quand on se comprends,
on s'entends mieux


Merci de visiter :

http://islamreflexion.skynetblogs.be/


 

 

 

05:23 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE dans SOCIOLOGIE | Lien permanent | Commentaires (36) | Tags : islam, coran, reflexion, histoire, martyr, integrisme, fondamentalisme, intolerance, ethique, sociologie, dignite, morale, violence, terrorisme, terreur, tolerance, dialogue, theologie | |  Facebook | | |  Imprimer

15/03/2008

OBJECTIONS à un Docteur

 

 
 

 

 censureINTIMIDATION

 

J’ai lu dans un blogue, celui du Père Covens,

les considérations intellectuelles

de Mgr Suaudeau sur la souffrance et la mort.

 

C’est consternant !

 

Facile de parler de la souffrance rédemptrice quand on est en bonne santé.

Facile de philosopher sur la mort quand on est vivant.

 

Rien n’a changé depuis l’Antiquité

qui voyait toutes ces saines

et bonnes âmes nous dire comment souffrir et mourir..........

 

 

http://justice.skynetblogs.be/post/5656250/euthanasie—cessons-de-pontifier--

 

 

Monsieur le docteur Nabu ,excusez-moi de vous demander pardon de m'excuser de vous dire bonjour :

 

Vos critiques concernant le Père Covens :

 

Tout d'abord toutes mes félicitations :

vous vous êtes surpassé .

 

C'est toujours distrayant de lire votre blog (mot anglais) et non un blogue (mot franglais).

 

Cher DOCTEUR Nabu ,après avoir pourfendu le Sionisme et les États-Unis ,vous voici transformé en le «  Siegfried  »,farouche défenseur du Capitalisme

barbare !!!!!!!

 

Vous êtes vraiment surprenant !

 

Il faut pas se leurrer ,derrière la propagande et l'intox de l'euthanasie:

se cachent le désir de se débarrasser des « non-rentables »,

 

un petit caporal de bohème avait la même idée ,

il y a 75 ans !

 

Ayant travaillé en contact avec des personnes âgées ,parfois très âgées ,

sachez qu'elles désirent

 « VIVRE »,

le drame ,

c'est qu'il est facile ,

de les culpabiliser :

qu'elles ne servent plus à rien !

 

Sachez ,que j'ai été mort cliniquement pendant 17 secondes ,j'ai été en paralysie complète pendant 3 jours !

 

(mais une petite voix m'a dit :

 

tu dois vivre !

 

Tu dois aller contredire

l'éminent docteur Nabu ).

 

Je redeviens « sérieux »,je souffrais tellement ,qu'il a fallu me donner des Baxter ,pour m'hydrater ,et m'alimenter artificiellement !

 

Le problème ,c'est : je voyais tout ,et j'entendais tout :

 

{J'étais le cato ,qui allait crever }.

 

J'étais dans un hôpital « laïque »,et j'avais dans mon portefeuille :

 

Religion Catholique .

Abandonné par ma famille ,pour qui aussi : je pouvais « crever ».

 

Trois jours plus tard ,le cato n'avais toujours « pas crevé »!

 

Il a bien bien fallu prévenir la sœur aumônière de l'hôpital .

 

Le lendemain ,je commençais à bouger les mains et les pieds :

 

15 jours plus tard ,je quittais l'hôpital et un mois après ,je retravaillais .

 

Le drame ,j'ai voulu retrouver cette sœur ,elle avait changé d'affectation ,les « laïques » ne connaissaient pas la nouvelle affectation .

 

Je n'ose penser ,ce qui serais arrivé ,si cette « sœur Aumônière » ne serait pas accourue !

 

ATTENTION ! ATTENTION !

 

En aucune façon ,je ne porte d'accusation sur le corps médical en général ,et ceux qui m'ont courageusement soignés ?

 

Mais j'ai des des craintes ,que dans le climat actuel de propagande,d'intox,de refus de toutes souffrances ,des actes irresponsables peuvent être commis .

 

Le corps médical est la pour soigner ,et n'a pas un droit de vie ou de mort

sur les humains .

 

L'église Catholique en général ,

et le Père Covens

( en flamand : Vader Covens !en flamand « Vader » est plus généreux que « Père » en français !)

en particulier ,ont raison de réfuter ce droit de disposer de la vie .

 

Contrairement à ce que vous affirmez,dans l'Antiquité ,en cas de défaite ,le suicide était courant principalement chez les Stoïciens : Socrate ,Sénèque.....

 

Les Germains ,surtout les femmes préféraient se suicider ,et tuer leurs enfants ,plutôt que subir l'esclavage :

 

cela se discute !!!!!!!

 

Concernant ,le Père Covens ,c'est un homme tolérant ,qui ne craint pas de prendre des positions de pointe .Il défend les Palestiniens ,les femmes Musulmanes .les faibles ,les exclus ..........

 

Il est multilingue ,son site a plus 250.000 visites ,dans 129 Pays ?

 

http://pere-walter-covens.skynetblogs.be/

 

Ne seriez-vous pas jaloux ?

 

Excusez-moi encore une fois (comme on dit à Bruxelles) de vous demander de me pardonner

de m'excuser ,d'avoir fait des objections .

 

Bonne fête de Pâques à tous .

 

Jacques dit le têtu .

 

« Ne te plains pas de la neige de ton voisin ,

si tu n'a pas nettoyé devant ta porte .

Confucius .  »  

 

« C'est le fait d'un ignorant d'accuser les autres de ses propres échecs ;

 

celui qui a commencé de s'instruire s'en accuse soi-même ;

 

celui qui est instruit n'en accuse ni autrui ni soi-même.

 

Ne sais-tu pas que la source de toutes les misères de l'homme,

 

ce n'est pas la mort,

 

mais la crainte de la mort ?

 

Epictète.

 

Extrait des Entretiens » 

 

Mon Dieu !

J'ai lu vos articles avec un tel enthousiasme !

Ils sont tellement instructifs ,scientifiques et élaborés ?

 

Vous êtes un homme tellement généreux ,

que vous allez sûrement me pardonner d'avoir complètement oublié ,

 

que vous n'avez pas le droit de philosopher

 

ou d'argumenter de manière logique .

 

L'Imam Shafi (que Dieu le bénisse)

dit au sujet des gens qui délaissent le

livre d'Allah et

argumentent

avec la philosophie :

 

« Si vous m'écoutez, le sort de ces personnes serait

qu'on les fouette

 

avec des branches de palmiers et des

sandales

 

puis qu'on les mettent sur un âne

et qu'on les promène ainsi dans le village en disant regardez le sort

qui attend celui

qui délaisse

le Coran

au profit

de la philosophie ».

 

 

L'imam Adh Dhahabi (que Dieu le bénisse)

 

(mort en l'an 748 de l'Hégire)

(rahimahullah) a dit:

 

« Il est rapporté de manière authentique de Daraqutni

qu'il a dit:

« Il n'y a rien de plus détestable à mes yeux que 'Ilmul kalam

( la philosophie).

Je dis:

Personne ne doit rentrer dans 'Ilmul kalam,

 

ni dans l'argumentation logique.

 

Siyar 16/457.

Vos commentaires sur ce message ?

vos avis ,

vos réactions :

adresse Email :

 

islamreflexion@yahoo.fr

 

Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .

Silence Citoyens :ist1_5172470_vector_heart

CensureTAISTOIENFANT

Vous vous taisez et vous ne

Réfléchissez pas ?

NON à la censure sur le net .

censure_net_220

NON à l'intimidation sur le net .

courage1

 

 

internet_liberte_expression

 

 


 

06:21 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, histoire, integrisme, intolerance, islam, martyr, theologie, morale, ethique, dignite, dialogue, tolerance, fondamentalisme, gnose, reflexion | |  Facebook | | |  Imprimer