18/03/2011

Moise ,l'oncle de Marie ?

 

 

 ACTUALITE,AMITIE ,AMORALITE ,ATARAXIE ,ATHEE,ATHEISME,CAPITALISME ,DIALOGUE ,  DROITS DE L HOMME,ENSEIGNEMENT ,coran, islam,ESPERANCE ,ETHIQUE ,EVENEMENT,GNOSE ,HISTOIRE ,  INFORMATION ,ISLAM ,LIBERTE,LIBERTE D EXPRESSION ,   RELIGION ,RESISTANCE,TOLERANCE,DEMOCRATIE,FANATISME,INTEGRISME,   VIOLENCE ,DICTATURE , TERRORISME , BETISE ,manipulation

Moise ,l'oncle de Marie ?

 ACTUALITE,AMITIE ,AMORALITE ,ATARAXIE ,ATHEE,ATHEISME,CAPITALISME ,DIALOGUE ,  DROITS DE L HOMME,ENSEIGNEMENT ,coran, islam,ESPERANCE ,ETHIQUE ,EVENEMENT,GNOSE ,HISTOIRE ,  INFORMATION ,ISLAM ,LIBERTE,LIBERTE D EXPRESSION ,   RELIGION ,RESISTANCE,TOLERANCE,DEMOCRATIE,FANATISME,INTEGRISME,   VIOLENCE ,DICTATURE , TERRORISME , BETISE ,manipulation

 

Amram (en hébreu : ʿamram, עַמְרָם, c'est-à-dire "ami du Grand Dieu" ; En arabe : ʿirānm, عمران) est un prénom hébreu et le nom d'un personnage biblique et coranique.

 

Le Coran se réfère au père de Moïse comme `Imran.

 

Mais ,il y a un gros problème ,le Saint Prophète Mahomet semble avoir fait une immense erreur en faisant de ,imrān?le père de Moise ??????Le grand-père de Marie (Myriam),et par conséquent ,en faisant Moise ,l'oncle de Marie(Myriam) ,soit une erreur de près de 14 siècles .

 

Voici 3 extraits du Coran ,de source différentes ,et qui sont formelles :irānm est le père de Moise et le père de la mère de Marie (Myriam),soit Moise est l'oncle de Marie !!!!!!!!

Plus absurde,difficile à trouver ?

 

`

« (Rappelle-toi) quand la femme d'`Imran dit: «

Seigneur, je T'ai voué en toute exclusivité ce qui

est dans mon ventre. Accepte-le donc, de moi.

C'est Toi certes l'Audient et l'Omniscient ».

Puis, lorsqu'elle en eut accouché, elle dit: «

Seigneur, voilà que j'ai accouché d'une fille » ;

or Allah savait mieux ce dont elle avait accouché

! Le garçon n'est pas comme la fille. « Je l'ai

nommée Marie, et je la place, ainsi que sa

descendance, sous Ta protection contre le Diable,

le banni. » »

— Le Coran, « La Famille d’Imran », III, 35-36 ; (

http://oumma.com/coran/afficher.php?NumSourate=3

 

 

 

35. Quand la femme de ‘Imrân dit:

« Rabb, je te voue

celui qui est en mon ventre, à Toi consacré.

Accepte-le de moi.

Te voici, toi, l’entendeur, le savant ! »

 

36. Quand elle l’enfante, elle dit:

« Rabb, je l’ai enfantée: c’est une fille ! »

Allah savait bien ce qu’elle avait enfanté:

un mâle n’est pas comme une femelle !

« Voici, je la nomme Mariyam

et je te la voue, contre le Shaïtân, le lapidé ! »

 

http://nachouraqui.tripod.com/id5.hhtm

 

31. L'épouse d'Imran adressa cette prière à Dieu :

Seigneur, je t'ai voué le fruit de mon sein ;

agrée-le, car tu entends et connais tout.

Lorsqu'elle eut enfanté, elle dit : Seigneur, j'ai

mis au monde une fille (Dieu savait ce qu'elle

avait mis au monde : le garçon n'est pas comme u?

ne fille* ), et je l'ai nommée Mariam (Marie) :

*C'est-à-dire que le garçon pouvait s'acquitter

des cérémonies religieuses comme prêtre.

je la mets sous ta protection, elle et sa

postérité, afin que tu les préserves des ruses de

Satan, le lapidé*.

 

http://www.portail-religion.com/lire/le-coran-

sourate-3-traduction-de-kasimirski.html

 

Soit Moise ,environ 15 siècles avant Jésus-Christ ,et Marie

environ 20 ans avant Jésus-Christ ?

 

Cela prouve le peu de fiabilité du Coran ?

Et la preuve ,que le Coran a été écrit par des humains ?

Dieu ne peut se tromper de 14 siècles ?

 

« Ne jamais considérer du probable pour vrai ? »

 

à suivre et à vos commentaires ?

actualite,amitie,amoralite,ataraxie,athee,atheisme,capitalisme,dialogue,droits de l homme,enseignement,coran,islam,esperance,ethique,evenement,gnose,histoire,information,liberte

03:39 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : actualite, amitie, amoralite, ataraxie, athee, atheisme, capitalisme, dialogue, droits de l homme, enseignement, coran, islam, esperance, ethique, evenement, gnose, histoire, information, liberte | |  Facebook | | |  Imprimer

26/01/2010

Bagdad : 36 morts dans trois attentats


Ne craignez rien !

L'Islam est une Religion de Paix,de non-violence ,de fraternité,d'amour,de respect de la personne et des autres Religions !

Bizarre !La laïcité belge s'en prends à Monseigneur Léonard ,mais ne réagit pas à ce genre d'évènement ?

Le monde est dangereux à vivre !
 Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent  faire le mal et laissent faire le mal .
Le monde est dangereux à vivre !
 Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause
de ceux  qui regardent  faire le mal et applaudissent  ceux qui font le mal .

Pensée d'Einstein  adaptée .

Au moins 36 morts dans trois attentats à Bagdad
LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 25.01.10 | 14h07  •

EXPLOSIONBAGDAD

 http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2010/01/25/fortes-explosions-a-bagdad_1296511_3218.html#ens_id=1291885&xtor=AL-32280151

Au moins 36 personnes ont été tuées et 71 blessées lundi 25 janvier dans trois attentats-suicides à la voiture piégée contre des hôtels dans le centre de Bagdad, selon un nouveau bilan fourni par une source au ministère de l'intérieur.

 Un précédent bilan fourni par la même source faisait état de 24 morts et 40 blessés.


Les faits L'exclusion de sunnites des législatives met en péril la stabilité de l'Irak

Portfolio En Irak, des milliers de chiites protestent contre le Baas de Saddam

 Edition abonnés Thématique :

 L'Irak, six ans de construction démocratique
Ces attaques coordonnées ont visé plusieurs hôtels : l'hôtel Babylone et l'hôtel Al Hamra. Une autre explosion a eu lieu près des hôtels Palestine et Ishtar Sheraton. Ces hôtels se situent dans différents quartiers de Bagdad, et les explosions ont eu lieu à quelques minutes d'intervalle vers 15 h 30 locales (13 h 30 à Paris), dégageant d'importants nuages de fumée dans le ciel.

Les équipes de secours recherchent des survivants dans plusieurs maisons qui se sont effondrées à proximité de l'hôtel Hamra, qui héberge des journalistes occidentaux et a été fortement endommagé.

 Selon la source au ministère de l'intérieur, dans cette attaque, des assaillants armés ont ouvert le feu contre les gardes de l'établissement situé à Jadriya.

 Quand ils se sont mis à couvert, le kamikaze, à bord d'un minibus, a accéléré en direction de l'hôtel avant de se faire exploser.

"LES TERRORISTES, NOTAMMENT AL-QAIDA, POURSUIVRONT LEURS EFFORTS EN IRAK"

L'explosion près de l'hôtel Sheraton a soufflé les portes et les fenêtres des bureaux de l'agence britannique, situés à proximité, qui ont été envahis de poussière. Le Sheraton, bâtiment familier du paysage bagdadi, n'a pas été utilisé depuis des années comme hôtel mais héberge les bureaux de plusieurs médias et entreprises.

Toutefois, certains voyagistes internationaux ont commencé l'an dernier à y héberger à nouveau des clients.

Les télévisions locales ont diffusé des images de la première attaque, dans le quartier Abou Nawas, tout près des hôtels Palestine et Sheraton : des murs de béton destinés à la protection contre les explosions étaient à terre et plusieurs voitures entièrement calcinées.

 "Nous pensons malheureusement que les terroristes, notamment Al-Qaida, poursuivront leurs efforts en Irak afin de renverser la marche du peuple irakien vers la démocratie", a immédiatement déclaré la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton.

Ces explosions interviennent à moins de deux mois des élections législatives malgré le renforcement des mesures de sécurité dans la capitale irakienne après des attentats spectaculaires menés depuis août.

 Le 19 août, un double attentat-suicide contre les ministères des affaires étrangères et des finances avait fait 106 morts et 600 blessés.

 Le 25 octobre, c'était au tour du ministère de la justice et du gouvernorat de Bagdad d'être visés, faisant 153 morts et plus de 500 blessés.

 Le 8 décembre, cinq attentats simultanés avaient fait 127 morts et 448 blessés.

Les insurgés, affaiblis, ont depuis six mois changé de stratégie : abandonnant la guerre confessionnelle, ils mènent désormais des actions spectaculaires à Bagdad, à l'approche des élections législatives prévues pour le 7 mars.

03/01/2010

99 morts au Pakistan ,et personne ne proteste ?

 

Rien à craindre ,l'Islam est une Religion de paix,d'amour,de liberté et de respect des personnes ?

 

Pakistan : au moins 99 morts ,,et personne ne proteste ?

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal ?

 

Mais par ceux qui voient faire le mal ,et laissent faire le mal ?

 

Également par ceux qui voient faire le mal ,et applaudissent ceux ,qui font le mal ?

 

Une Religion ,qui incite à tant d'horreur ,ne peut être ,que fausse ?

Une Religion ,qui incite des attentats,le jour de ses propres fêtes ,ne peut être ,que fausse ?

 

Pouvez-vous imaginez un Dieu ,qui demande de tuer ,ceux qu'il a créé?

 

 

Le bilan de l'attentat au Pakistan porté à 99 morts.

http://fr.news.yahoo.com/4/20100102/tts-pakistan-ca02f96.html

Quatre-vingt-neuf personnes ont péri, selon un dernier bilan, dans l'attentat de vendredi dans un village du nord-ouest du Pakistan, une attaque qui accroît la pression sur les autorités pour qu'elles rétablissent la stabilité dans le pays. 

L'attentat suicide, commis lors d'un match de volley-ball qui attirait une foule de spectateurs, laisse penser que les insurgés taliban liés à Al Qaïda cherchent davantage à frapper la population civile et à propager la terreur plutôt que s'en prendre aux forces de sécurité.

Pour le Premier ministre Yusuf Raza Gilani, le Pakistan est confronté à des terroristes qui cherchent à susciter un sentiment de panique à travers le pays.

"Nous avons dit à la communauté internationale que nous avons les moyens et la détermination d'éliminer le terrorisme, mais notre capacité doit être accrue. Et le monde entier convient que le potentiel du Pakistan doit être amélioré", a-t-il dit à la presse.

Au lendemain de l'attentat au véhicule piégé dans le village de Shah Hassankhel, secouristes et habitants continuaient samedi de fouiller les décombres pour retrouver des victimes.

"Nous pensons que des corps sont toujours ensevelis dans les décombres et que le bilan pourrait s'alourdir", a déclaré Zahid Mohommad, l'un des villageois venus prêter main forte aux secouristes.

"Les gens fouillent les décombres à la main ou avec des bêches, il n'y a aucun engin pour nous aider. C'est pathétique", ajoute-t-il.

Le président Asif Ali Zardari a fort à faire tant sur le plan intérieur qu'international. En conflit avec une armée toute puissante, il est entouré de collaborateurs qui pourraient tôt ou tard avoir maille à partir avec la justice pour différentes affaires de corruption.

"La violence islamiste fait monter la pression sur Zardari et donne à ses adversaires de nouvelles occasions pour critiquer son gouvernement", analyse le politologue Hasan Askari Rizvi.

Signe de la colère populaire contre la montée de la violence, la mégapole de Karachi, capitale financière du pays, est restée "ville morte" vendredi, après un appel à la grève générale.

Cet appel avait été lancé pour protester contre l'attentat, revendiqué par les taliban, qui a fait 43 morts contre une procession religieuse chiite lundi dernier, jour de l'Achoura, dans cette ville de 18 millions d'habitants.

Version française Eric Faye

 

28/12/2009

IRAN : Démocratie à la Musulmane ?????????

Iran : nouveaux affrontements et arrestations d'opposants.


Le Figaro.fr (avec agences)
28/12/2009 | Mise à jour : 14:17 
 
«Nous nous battrons, nous mourrons mais nous reprendrons l'Iran», scandaient dimanche les opposants au président Mahmoud Ahmadinejad .
«Nous nous battrons, nous mourrons mais nous reprendrons l'Iran», scandaient dimanche les opposants au président Mahmoud Ahmadinejad . Crédits photo : AP

VIDÉOS - Les violents affrontements entre la police et les opposants au président iranien Mahmoud Ahmadinejad auraient fait au moins une dizaine de morts, même s'il est difficile d'avoir un bilan précis. Plusieurs pays occidentaux condamnent cette répression.

La tension reste très vive à Téhéran lundi, après les très violents affrontements dimanche entre des milliers d'opposants au président Mahmoud Ahmadinejad et les forces de l'ordre.

Il reste très difficile d'établir un bilan définitif. Lundi matin, la chaîne en persan de la télévision iranienne officielle, citant le ministère des Renseignements, faisait état de quinze morts, quand la chaîne en anglais, citant elle le Conseil suprême de sécurité nationale, s'en tenait à huit morts.

Selon des sites d'opposition, la police a arrêté lundi plusieurs personnalités de l'opposition dont deux proches de l'ancien président réformateur Mohamad Khatami - Morteza Haji, ancien ministre et directeur général de la fondation Baran de M. Khatami, et son adjoint Hassan Rassouli - et trois conseillers de l'ancien premier ministre Mir Hossein Moussavi (Ali Reza Beheshti, Ghorban Behzadian-Nejad et Mohammad Bagherian). Autre personnalité arrêtée : le journaliste et défenseur des droits de l'homme Emadeddin Baghi. Dans la nuit de dimanche à lundi, l'ancien ministre des Affaires étrangères Ibrahim Yazdi, chef du Mouvement de Libération de l'Iran (MLI, opposition libérale), avait aussi été arrêté à son domicile par les services de sécurité.

Toujours selon ces sites, le corps du neveu de l'opposant Mir Hossein Moussavi, tué dimanche, aurait disparu de l'hôpital où il avait été emmené. Une enquête serait en cours. D'après le site d'opposition Rahesabz, trois autres victimes auraient été tuées par des «tirs directs» de «forces militaires», près du «pont du collège» sur l'avenue Enghelab, la grande artère traversant Téhéran d'est en ouest où se sont concentrées les manifestations. Un quatrième manifestant aurait été tué un peu plus loin. D'après la police de Téhéran, qui écarte toute bavure et considère ces morts comme «suspectes», le neveu de Mir Hossein Moussavi aurait été victime d'«agresseurs inconnus». Il aurait été identifié sur cette vidéo :

Des «arrestations arbitraires»

Ces violences sont les pires en Iran depuis les affrontements qui ont suivi la réélection de Mahmoud Ahmadinejad en juin. Au moins 70 personnes avaient été tuées selon l'opposition, moitié moins d'après la police. Dans un communiqué, le Quai d'Orsay a condamné dimanche après-midi «les arrestations arbitraires et les violences» commises à Téhéran «contre de simples manifestants». La Maison-Blanche a de son côté condamné «la répression violente et injuste de civils cherchant à exercer leurs droits universels en Iran».

L'opposition, qui accuse toujours le pouvoir de fraude massive, avait appelé à ces nouvelles manifestations, en marge des rassemblements prévus pour l'Achoura, la journée de deuil religieux commémorant la mort de l'imam Hossein, figure centrale de l'islam chiite. «Nous nous battrons, nous mourrons mais nous reprendrons l'Iran», ont scandé les manifestants. Et de poursuivre: «C'est le mois du sang, et les bassidjis vont tomber», dans une double allusion au mois de deuil de Moharram, dont l'Achoura est le point culminant, et aux miliciens largement utilisés ces derniers mois par le gouvernement contre les manifestations.

Malgré une présence policière massive, des milliers de personnes se sont donc rassemblées le long de l'avenue Enghelab, déjà théâtre des grandes manifestations de juin. Mais la police est rapidement intervenue, utilisant des gaz lacrymogènes et chargeant violemment. Les opposants au pouvoir auraient répliqué en jetant des pierres et en incendiant des poubelles pour se protéger et bloquer les rues. Sans succès.

Les milliers de partisans d'Ahmadinejad ont profité de leur dispersion pour organiser une contre-manifestation sur l'avenue, scandant des slogans favorables au guide suprême iranien, l'atyatollah Ali Khamenei.

Des centaines de vidéos prises par les manifestants circulent déjà sur internet. Elles témoignent de la violence de l'événement :

Plusieurs pays occidentaux se sont élevés contre la brutalisté de cette répression.

 La chancelière allemande Angela Merkel a qualifié lundi d'»inacceptable» l'intervention des forces de sécurité iraniennes.

 Le Canada a condamné «l'usage de la violence brutale» et appelle une nouvelle fois l'Iran à se conformer à ses obligations en matière de respect des droits de l'homme.

Dimanche soir, les Etats-Unis et la France avaient eux aussi condamné les arrestations «arbitraires» et les violences.

Voir les video et les commentaires ;

http://www.lefigaro.fr/international/2009/12/27/01003-20091227ARTFIG00037-heurts-en-iran-quatre-manifestants-tues-.php

http://blog.lefigaro.fr/iran/2009/12/iran-les-nouveaux-martyres-de.html

http://www.lefigaro.fr/international/2009/12/21/01003-20091221ARTFIG00406-iran-heurts-aux-obseques-de-l-ayatollah-montazeri-.php

http://www.lefigaro.fr/international/election-iran.php

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/des-figures-de-l-opposition-iranienne-arretees_838712.html



De réels martyrs !


Je demande humblement à Dieu ,de les bénir !


« Il y a plus de vrai Chrétien en dehors de l'Église ,que dedans !

Saint Thomas d'Aquin . ».

C'est bizarre ,ces événements !

L'Islam est une Religion de Paix ,de tolérance ,

  • d'Amour

  • et de respect de la personne ?

     

    Dans tous les pays Musulmans ,la Paix ,la Tolérance ,le respect de la personne et le bonheur régnent en maitre ?

     

    Bizarre …...bizarre …......

  • À suivre …...........

    Attention !

     

    La TV ça peut nuire à votre santé mentale !

  •  

  • _TVvu_tvdep

     

    La TV ça peut vous rendre complètement

  • idiot ?

  •  

  • anti-tvANTI

  •  

     

    18/09/2009

    son père la tue. Tolérance à la musulmane en Italie

    Tolérance à la musulmane en Italie : elle est musulmane, son fiancé catholique, son père la tue.

    http://www.bivouac-id.com/2009/09/17/tolerance-a-la-musulmane-en-italie-elle-est-musulmane-son-fiance-catholique-son-pere-la-tue/

    Une pièce de plus à porter au dossier des “enrichissements culturels”. Rappelons que selon les règles de la religion de paix, d’amour et de tolérance™, une musulmane ne peut épouser un non-musulman. (voir ici pour une explication à haute teneur garantie en corâneries).

    meurtre musulman italie

    Un Marocain vivant dans le nord de l’, opposé à la relation de sa fille musulmane de 18 ans avec un Italien catholique de 31 ans, a tué hier la jeune femme et blessé le jeune homme, rapporte aujourd’hui la presse italienne.

    Dafani El Ketawi, 45 ans et aide-cuisinier dans la région de Pordenone, dans le nord-est de l’, a intercepté la voiture du jeune Italien, Massimo De Biasio, dans laquelle se trouvait également sa fille, Sanaa. “Les deux jeunes ont été attaqués immédiatement. Massimo de Biasio n’a même pas eu le temps de sortir de la voiture où il a été touché par plusieurs coups de couteau sans gravité. Sanaa a cherché en revanche à fuir mais elle a été frappée quelques mètres plus loin par une série de coups de couteau à la gorge“, écrit le quotidien La Repubblica.

    meurtre musulman italie

    Selon les témoignages cités par le journal, le Marocain avait déjà menacé de mort à plusieurs reprises le jeune Italien, qui vivait depuis plusieurs semaines déjà avec Sanaa. “C’est un crime horrible, inhumain, inconcevable, fruit d’une guerre des religions absurde qui est arrivée même dans nos maisons“, a réagi mercredi la ministre de l’Egalité des chances Mara Carfagna.

    Source : Le Figaro
    Merci à Alphonse Henriques & Tnr

    à suivre ...........

    « Il est facile d’avoir la paix !

    Il suffit de toujours capituler !

    Général Mac Arthur.  

    Une capitulation est essentiellement

     une opération par laquelle

    on se met à expliquer au lieu d'agir.

    Charles Péguy

    Extrait de Les cahiers de la quinzaine.

    à suivre .....

    Visitez notre Blog :


    http://islamreflexion.skynetblogs.be/


     un Blog de réflexion Théologique


    sur l'Islam

     

    02/09/2009

    Iran : “Sodomies et viols sont licites et islamiquement corrects”

     

    Iran : “Sodomies et viols sont licites et islamiquement corrects”

    http://www.bivouac-id.com/2009/09/01/iran-sodomies-et-viols-sont-licites-et-islamiquement-corrects/

    Iran : “Sodomies et viols sont licites et islamiquement corrects”

    Selon des personnes présentes à Jamkaran, un des lieux supposés du retour du Mahdi, l’ayatollah Mesbah Yazdi qui par ailleurs anime régulièrement la prière du vendredi à Téhéran aurait tenu les propos suivants devant une assemblée composée de ses partisans ……

    Selon ce religieux, qui est le maître spirituel d’, violer, droguer, battre ou toutes autres exactions sont parfaitement licites et islamiquement corrects dès lors que l’on a affaire à un opposant au régime islamique qui est du même coup considéré comme un opposant à l’islam.

    Voici donc la transcription de ce que rapportent des sites d’opposants iraniens des propos de Mesbah Yazdi :

    Question : Est ce que se servir de moyens de pression psychologiques, émotionnels ou physiques peut être considéré comme autorisée (licite islamiquement) ?

    Mesbah-Yazdi : Obtenir une confession de n’importe qui est contre le Velayat-é-Faghih (régime islamique de droit divin) est islamiquement licite de n’importe quelle manière.

     

    Question :  Peut-on droguer ou donner des substances opiacées ou n’importe quel autre produit addictif pour obtenir des aveux ?

    Mesbah-Yazdi : Je vous répondrais comme précedemment !

     

    Question : Lors d’un interrogatoire pour obtenir une confession peut-on violer un prisonnier ?

    Mesbah-Yazdi : Au préalable il convient que l’interrogateur fasse ses ablutions rituelles et prie tout en violant le prisonnier. Si il s’agit d’une prisonnière on peut commettre l’agression aussi bien dans le vagin que dans l’anus. Il est souhaitable de ne pas avoir de témoin-voyeur alors que si il s’agit d’un prisonnier alors il peut y avoir un tiers qui assiste.

     

    Question : Le viol des hommes et des jeunes gens est-il considéré comme un acte de sodomie ?

    Mesbah-Yazdi : Evidemment non car il n’y a pas de consentement. Si le prisonnier prend plaisir à se faire pénetrer alors il ne faut pas recommencer. 

     

    Question : Mais dans le cas d’une femme qui serait vierge ?

     Mesbah-Yazdi : Il y a une tolérance dnas le cas de ce viol au nom de l’islam. Si la peine est la mort alors celui qui mène l’interrogatoire a une récompense (une indulgence en terme plus spirituel ?) équivalent au grand pélerinage (celui de la Mecque) mais si il n’y a a pas de peine de mort alors l’auteur est considéré comme ayant fait le pélerinage de Karbala ( lieu saint d’Irak où est célébré le martyr de l’imam Hussein par les chiites) 

     

    Question : Mais alors que se passe t-il si la prisonnière tombe enceinte ? L’enfant est-il illégitime ?

    Mesbah-Yazdi : L’enfant né de n’importe quelle femelle en lutte contre le système du Valayat é Faghih est considéré comme illégitime, que ce soit celui d’un viol ou de son époux selon notre Saint Coran. Mais si l’enfant est élevé par son geolier alors il sera un musulman chiite légitime.

    Source : Hakemiat-e-mardom Traduction Bivouac-id.

     

    Pour rappel Mesbah Yazdi est un des piliers de la révolution, le fondateur des commandos martyr et on lui doit cette phrase célèbre : Si qui que ce soit insulte les saints musulmans, l’Islam a permis au sang d’être versé, pas besoin de tribunal.

    Et ne soyez pas étonnées car c’est aussi le même homme (puis-je utiliser ce mot en ce qui le concerne ? Je m’interroge encore !) qui a aussi dit que pour la grandeur et l’expansion de l’islam l’esclavage se justifie !

    Lire le calvaire d’un jeune manifestant iranien.

    Visitez  le Blog Bivouac :

    http://www.bivouac-id.com/2009/09/01/iran-sodomies-et-viols-sont-licites-et-islamiquement-corrects/

  • S'abonner au flux RSS
  • S'abonner par courriel
  • C'est bizarre ,ces événements !

    L'Islam est une Religion de Paix ,de tolérance ,

  • d'Amour

  • et de respect de la personne ?

     

    Dans tous les pays Musulmans ,la Paix ,la Tolérance ,le respect de la personne et le bonheur régnent en maitre ?

     

    Bizarre …...bizarre …......

  • À suivre …...........

    Attention !

     

    La TV ça peut nuire à votre santé mentale !_TVvu_tvdep

     

    La TV ça peut vous rendre complètement

  • idiot ?

  • anti-tvANTI

  • 15/08/2009

    Gaza: 22 morts, plus de 120 blessés

     

    Les média a 2 vitesses !

     

    Imaginez :


    Israël écrase un groupe salafiste à Gaza:

    22 morts, plus de 120 blessés !


    En Europe : 1 Million de personnes dans les rues ,pour dénoncer les «  crimes » d'Israël …........


    Ici ,il s'agit de Musulmans contre d'autres Musulmans ….........mais............c'est surement de la faute d 'Israël.........

    Tout le monde se tait …....La «  Laïcité » en tête ….....


    Qui manipule qui …..............

    Le Hamas écrase un groupe salafiste à Gaza: 22 morts, plus de 120 blessés

     

     

    Le chef du groupe salafiste Jund Ansar Allah, Abdelatif Moussa, délivre son sermon dans une mosquée de Rafah le 14 août 2009
    © 2009 AFP (Said Khatib)
    Le mouvement islamiste Hamas a écrasé un groupe salafiste dans la nuit de vendredi à samedi à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, lors d'une opération de répression sanglante qui a fait 22 morts et plus de 120 blessés, selon un nouveau bilan des services d'urgence palestiniens.

    Le mouvement islamiste Hamas a écrasé un groupe salafiste dans la nuit de vendredi à samedi à Rafah,

     dans le sud de la bande de Gaza, lors d'une opération de répression sanglante qui a fait 22 morts et plus de 120 blessés, selon un nouveau bilan des services d'urgence palestiniens.

    Le chef du groupe radical Jund Ansar Allah, Abdelatif Moussa, et son adjoint,

     ont été tués par la police du Hamas au cours des affrontements, a-t-on appris samedi matin de source médicale palestinienne.

    "Les heurts qui ont opposé dans la nuit de vendredi à samedi le Hamas et un groupe d'extrémistes dans le sud de la bande de Gaza ont fait 22 morts et au moins 120 blessés", a indiqué à l'AFP un porte-parole des services d'urgence palestiniens.

    "Cinq policiers du Hamas figurent parmi les morts et dix autres ont été blessés.

     Les affrontements ont pris fin samedi à l'aube", a précisé le porte-parole.

    Selon des témoins,

     la police du Hamas a donné l'assaut à l'arme lourde à une mosquée de Rafah dans laquelle s'étaient retranchés depuis vendredi des membres d'un groupuscule salafiste, Jund Ansar Allah.

     Ce groupuscule radical accuse le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, d'être trop modéré.

    Selon une source médicale,

     le chef de Jund Ansar Allah, Abdelatif Moussa, ainsi que son adjoint Abou Abdallah Assoury, ont trouvé la mort quand la police a fait sauter une maison où ils se trouvaient à Rafah.

    D'après la même source, l'accès à tous les hôpitaux de la bande de Gaza a été interdit à la presse par le Hamas "pour des raisons de sécurité générale".

    Rafah, qui se trouve sur la frontière avec l'Egypte, est un bastion local de la mouvance salafiste idéologiquement proche d'Al-Qaïda.

    Dernière mise à jour le: Samedi 15 Août 2009, 10:12
    •  

      C'est bizarre ,ces événements !

      L'Islam est une Religion de Paix ,de tolérance ,

    • d'Amour

    • et de respect de la personne ?

       

      Dans tous les pays Musulmans ,la Paix ,la Tolérance ,le respect de la personne et le bonheur régnent en maitre ?

       

      Bizarre …...bizarre …......

      Soyez  des soumis !

      BIENSAGES

      !
      Des gens "intelligents"pensent  pour vous !

      Ils vous surveillent ...........Hé! Alors !anastasie.1206881255
       

       

    07/08/2009

    Islam du possible ??? Est-ce possible ?????


    un Islam du possible ??? Est-ce possible ?????

     

    Ahmad Salamatian:

     "Les Iraniens aspirent à un islam du possible"

    Par Dominique Lagarde, Delphine Saubaber, publié le 06/08/2009 12:00

    Ahmad Salamatian, proche de l'ancien président Bani Sadr et observateur privilégié de la République islamique, juge sévèrement la répression du récent mouvement de contestation en Iran.

    Eric Garault/L'Express

    Ahmad Salamatian, proche de l'ancien président Bani Sadr et observateur privilégié de la République islamique, juge sévèrement la répression du récent mouvement de contestation en Iran.

    Après la fraude massive lors de l'élection du 12 juin, le monde a braqué des yeux ébahis sur l'Iran. Une bouffée de rébellion au coeur de la dictature, prenant pour symbole le visage ensanglanté de la jeune Neda... Puis le rideau est tombé. Que se passe-t-il depuis que le pouvoir a bâillonné les mécontents? De son exil en France, Ahmad Salamatian, ancien compagnon de route du premier président de la République islamique, Abolhassan Bani Sadr, qui fut destitué par l'ayatollah Khomeini dès 1981, remonte le fil d'une révolte annoncée. Observateur attentif ayant regagné son pays, ces dernières années, pour de brefs séjours, il adosse, voix douce et mots à la pointe sèche, les événements d'aujourd'hui à ceux d'hier. Non, la protestation n'est pas défaite. Elle a délégitimé le régime, pris à son propre piège, la contestation politique devenant nécessairement religieuse. Elle a révélé une aspiration profonde, visant à concilier islam et liberté.

    Face à la force de la répression, le mouvement né au lendemain de l'élection du 12 juin est-il mort?

    Les manifestants ont peut-être perdu la première manche, mais ce n'est que le début... Car il ne s'agit ni d'une révolution ni d'un mouvement insurrectionnel, mais bien d'une contestation civique, qui ne s'insère pas dans un rapport de forces et ne peut donc être combattue par les armes. La répression brutale l'a obligée à trouver d'autres formes d'action: elle ne l'a pas anéantie. Désormais, nous assistons à un affrontement à l'intérieur même du régime. La légitimité du pouvoir est en cause et la contestation est en train de s'installer, durablement, au coeur de la vie politique.

    Depuis sa création, la République islamique reposait sur une double légitimité, à la fois populaire, à travers le suffrage universel, et religieuse. Cet équilibre est-il rompu?

    Avant de vous répondre, un rapide retour historique s'impose. Après la révolution islamique de 1979, qui était une révolution de masse, le premier projet de la Constitution affirmait la primauté du suffrage universel. Mais les religieux ont réussi à imposer leur tutelle, profitant du vide laissé par le chah: la monarchie avait fait table rase de toutes les institutions représentatives de la société, sans permettre à de nouvelles structures, syndicales ou politiques, de prendre le relais. Le turban a donc remplacé la couronne.

    Bio Express d'Ahmad Salamatian

    1941 Naissance à Ispahan.

    1960 Responsable de l'organisation de jeunesse du Front national iranien (pro-Mossadegh).

    1963 Licence de droit à Téhéran.

    1966 DESS de sciences politiques à la Sorbonne.

    1977 Fondateur, avec Abolhassan Bani Sadr, du Comité de soutien aux droits de l'homme en Iran.

    1979 Secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères.

    1980 Député d'Ispahan.

    1981 S'exile en France après la destitution du président Bani Sadr.
    Jusqu'à sa mort, en 1989, c'est d'abord l'ayatollah Khomeini qui a exercé cette tutelle religieuse, auréolé d'une légitimité incontestée. Son successeur annoncé était l'ayatollah Hossein Ali Montazeri. Mais, en 1988, celui-ci a été écarté pour avoir protesté contre les exécutions massives de prisonniers. Montazeri était l'un des théoriciens du velayat-e faqih, ou "gouvernement du docte" (NDLR, la tutelle du juriste théologien), qui est le fondement de la théocratie iranienne. Les autres grandes figures religieuses n'étaient pas sur cette ligne.
    Privé de son dauphin, le régime n'avait donc pas de Guide vraiment crédible sur le plan religieux pour succéder à Khomeini. Ali Akbar Hachemi Rafsandjani, à l'époque président du Parlement, dont l'influence était grande, a convaincu l'Assemblée des experts de désigner Ali Khamenei, un hodjatoleslam - l'équivalent d'un curé de paroisse.

    Et la nomination de Khamenei a mis à nu la contradiction inhérente au système...

    En greffant la souveraineté divine sur la souveraineté populaire, les "constituants" de 1980 avaient déjà créé une chimère. Avec Khamenei, le rôle du Guide a, en effet, changé: il a, peu à peu, délaissé la primauté du terrain religieux, pour laquelle il se savait contesté, afin de se consacrer au commandement des forces armées et des services de sécurité, dont il est devenu le vrai patron. Sous le turban, le képi...

    Un coup d'Etat rampant, en somme?

    Oui. Mais Khamenei, le Guide suprême de la révolution, n'avait pas, pour autant, les moyens d'empêcher la tenue des nombreuses consultations électorales prévues par la Constitution ou par la loi. Il s'est rapidement demandé comment il pouvait, à défaut de les supprimer, contrôler ces élections et les transformer en plébiscites.
    Assoiffée de modernité, la société iranienne est en avance sur le système politique
    S'il n'y est pas parvenu tout de suite, c'est qu'il y a, en Iran, au sommet du pouvoir, une certaine forme de pluralisme, avec des factions et des clans appuyés sur des réseaux. Il n'a donc pas pu empêcher, en 1997, l'élection du candidat réformateur, Mohammad Khatami. Mais il était bien décidé à faire en sorte que la situation ne se reproduise pas.
    En 2005, il a réussi à faire élire son poulain, le très populiste Mahmoud Ahmadinejad, grâce aussi à la division du camp réformateur. Après quatre ans, le bilan d'Ahmadinejad s'est révélé catastrophique. Khamenei n'en a pas moins décidé qu'il devait rempiler pour un deuxième mandat, en dépit des mises en garde répétées de plusieurs de ses conseillers.

    Quitte à passer en force?

    Oui. Khamenei voulait mettre un terme au pluralisme des factions au sommet de l'Etat, débarquer, cette fois définitivement, Rafsandjani, barrer durablement la route au clan réformateur et parachever l'édification d'un pouvoir personnel assis sur l'appareil sécuritaire. Cela passait par la victoire d'Ahmadinejad... Khamenei a fait en sorte que celui-ci n'ait aucun rival issu de son propre camp.
    Le Conseil des gardiens de la Constitution, dont la majorité des membres est désignée par le Guide et qui est chargé de sélectionner les candidats, n'en a avalisé que 4 sur 475. Khatami a renoncé à se présenter, après avoir subi de fortes pressions. Et si, sur quatre candidats sélectionnés, deux réformateurs ont finalement été autorisés à concourir, c'est parce qu'on espérait, comme en 2005, que la division du camp adverse jouerait en faveur d'Ahmadinejad.

    Pourquoi avoir laissé se dérouler une campagne aussi animée, avec des débats télévisés qui ont passionné les Iraniens et les ont incités à se mobiliser?

    à suivre ...........

    « Il est facile d’avoir la paix !

    Il suffit de toujours capituler !

    Général Mac Arthur.

     

    Une capitulation est essentiellement une opération par laquelle on se met à expliquer au lieu d'agir.

    Charles Péguy

    Extrait de Les cahiers de la quinzaine. 

    à suivre .....

     
     


    Visitez notre Blog :

    http://islamreflexion.skynetblogs.be/

     un Blog de réflexion Théologique

    sur l'Islam

    01/08/2009

    la menace terroriste : se mobiliser iiiiii

    Les citoyens américains appelés à se mobiliser contre la menace terroriste

    la secrétaire américaine à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, le 29 juillet 2009 à New York

     

    Les citoyens américains ordinaires doivent joindre leurs forces aux représentants de la loi pour lutter contre une menace terroriste de plus en plus diffuse et souvent venue de l'intérieur, a exhorté mercredi la secrétaire américaine à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano.

    "Nous avons besoin d'une culture de responsabilité collective, une culture dans laquelle chacun, individuellement, comprend quel est son rôle", a déclaré Mme Napolitano, lors d'une allocution à New York.

    Les citoyens ordinaires représentent souvent la première ligne de défense, a-t-elle insisté, en évoquant une série d'arrestations récentes de citoyens américains ou de personnes résidant aux Etats-Unis en lien avec le terrorisme islamiste, notamment à Minneapolis (Minnesota, nord) et en Caroline du Nord (sud-est).

    "C'est vous qui pouvez savoir si quelque chose ne va pas dans votre communauté", a-t-elle dit lors de son discours devant le groupe de réflexion Council on Foreign Relations.

    Mme Napolitano a insisté sur le rôle d'internet et des nouveaux moyens de communication qui ont rendu les menaces plus complexes que lors des attentats du 11 septembre 2001.

    "Les outils permettant de créer la violence et le chaos sont aussi facile à trouver que ceux permettant d'acheter de la musique en ligne", a-t-elle souligné.

    Ce caractère insaisissable exige "une réponse bien plus importante de la société", a jugé la ministre, ajoutant qu'il fallait éduquer dès le plus jeune âge ses concitoyens à savoir réagir, par exemple s'ils sont "dans un aéroport et voient un paquet laissé sans surveillance".

    Mme Napolitano, qui s'est également rendue sur le site des attentats du 11 Septembre à Ground zero, a annoncé l'octroi d'une enveloppe de 78 millions de dollars aux équipes chargées de l'antiterrorisme dans les transports publics du pays.

    Ces fonds serviront à financer les salaires de 240 agents des forces de l'ordre dans 15 réseaux de transport, en mettant l'accent sur la prévention et la détection d'explosifs. Environ 35 millions de dollars iront à la seule ville de New York qui dispose du réseau de transport le plus chargé du pays.

    Le maire de New York, Michael Bloomberg a souligné que la ville restait "une cible prioritaire" et a affirmé que l'argent permettrait de créer 30 nouvelles équipes de lutte antiterroriste.

    Mme Napolitano a également insisté sur le fait que l'administration Obama était déterminée à protéger les libertés civiles mises à mal sous celle de George W. Bush. "Nous devons être prudents", a-t-elle dit, "il y a un équilibre à trouver".

    Elle a notamment évoqué la nécessité de respecter les mosquées et les autres institutions musulmanes, jugeant qu'il fallait faire "très attention à ne pas s'ingérer dans le libre exercice de la religion".

    Sept personnes ont été arrêtées lundi en Caroline du Nord (sud-est), inculpées de s'être livré et d'avoir encouragé depuis les Etats-Unis d'autres personnes à se livrer à de multiples activités terroristes notamment contre Israël.

    Le quotidien Washington Post décrit mercredi le principal suspect comme le fils d'un Marine qui a eu "une enfance typiquement américaine".

    Rien à craindre ……..

    L’Islam est une Religion de Paix, d’Amour, de Tolérance et respect de la personne, de respect des autres Religions.

    Adresse Émail : 


    Toutes les réactions sont les bienvenues et publiées ' (Si VOUS le désirez),
    de toute façon ,nous en tenons compte :
    ,à l'exception des mails vulgaires ,injurieux ou anonymes .

    pensee_unique
    Ne vous taisez plus! Citoyens !

     réfléchissez  !
    Ne Soyez plus  des soumis.
    !MOUTONSOUMIS

    Des gens "intelligents"pensent  pour vous !
    Et ils vous surveillent !!!!!Hé! Alors !
     
    ANASTASIE

    13/07/2009

    attentats anti-chrétiens à Bagdad .

    Rien à craindre ……..

    L’Islam est une Religion de Paix, d’Amour, de Tolérance et respect de la personne, de respect des autres Religions.
    La présence des Hébreux et des Chrétiens est vielle de 3.000 ans ?

    Quatre morts dans des attentats anti-chrétiens à Bagdad .

    http://fr.news.yahoo.com/4/20090712/twl-irak-violence-eglises-38cfb6d.html

     

    Cinq églises chrétiennes de Bagdad ont été prises pour cibles lors d'une série d'attentats à la bombe qui ont fait quatre morts et plus de 30 blessés dimanche, annonce la police irakienne. 

    Une voiture piégée a explosé près d'une église située dans Palestine Street, dans l'est de la capitale, tuant quatre personnes et en blessant 21 autres, dont au moins huit chrétiens.

    Quelques minutes plus tard, un autre engin a sauté près d'un lieu de culte dans le quartier de Dora, dans le sud de Bagdad, faisant trois blessés et endommageant le bâtiment.

    Un peu plus tôt, trois bombes dissimulées dans des cartons avaient explosé devant les grilles de trois églises dans les quartiers de Ghadir et de Karrada dans le centre et l'est de Bagdad, l'une d'elle blessant sept personnes.

    Le nombre de chrétiens irakiens est estimé à quelque 750.000 fidèles sur une population totale de 28 millions d'habitants.

    Les violences intercommunautaires qui se poursuivent en Irak ont sporadiquement visé cette minorité religieuse, notamment à Bagdad et Mossoul, conduisant nombre d'entre eux à s'exiler.

    Missy Ryan, version française Marc Delteil

    …......

    Twilight-Fusions 

    La lutte continue ! 

    OUI! à la libertè d'expression !

    314AM

    NON ! à l' intimidation !

    Silence Citoyens :

    CensureTAISTOIENFANT

    Vous vous taisez et vous ne

    Réfléchissez pas ?

    silenceCON

     

     

     

    07/07/2009

    Soldat Gilad Schalit : à vomir …...une telle attitude......

     

     Soldat Gilad Schalit : à vomir …...une telle attitude......

    1948 -2008 :
    60e anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme .

    Article 3 :

    Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

    Article 4  :

    Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

    Article 5  :

    Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

    Jésus a dit :

    et tout ce que tu ne voudrais pas qu'il t'advienne, toi non plus, ne le fais pas à autrui"
     ( Matthieu 7,12 :DOCTRINE DU SEIGNEUR TRANSMISE AUX NATIONS PAR LES DOUZE APÔTRES :
    LA DIDACHÉ ).


    Mahomet a dit ….....

    J'ai une perte de mémoire …......!

    Un spécialiste pourrait'il me faire connaître les références ,de la Sourate ,qui corresponds à ce que Jésus a dit ?

    L'Islam étant une Religion ,de Paix,d'Amour,de Tolérance et de profond respect de la dignité humaine ?

     

     La TV du Hamas diffuse une séquence animée et satirique du soldat Gilad Schalit enlevé en 2006 .

    http://fr.news.yahoo.com/3/20090707/twl-israel-palestiniens-schalit-951b410.html

    La télévision du Hamas, dans la bande de Gaza, a diffusé une courte séquence, animée et satirique, sur le soldat Gilad Schalit, enlevé il y a tout juste trois ans, le 25 juin dernier, ont révélé lundi les médias israéliens, qui se sont procurés des extraits. 

    Le sergent franco-italiano-israélien, aujourd'hui âgé de 22 ans, est montré enchaîné au mur de sa cellule, suppliant pathétiquement un garçon palestinien de le libérer, lequel refuse, certains de ses proches se trouvant dans des prisons israéliennes, explique-t-il.

    Le soldat Gilad Schalit a été capturé en 2006 par des militants palestiniens dans la Bande de Gaza et depuis, ni nouvelles, ni images du jeune homme n'ont été publiées. Le Hamas a interdit à la Croix-Rouge de lui rendre visite.

    La médiation égyptienne entre Israël et le Hamas, pour tenter de trouver un accord sur un échange entre lui et des centaines de prisonniers palestiniens, n'a pour l'instant rien donné.

    à suivre ...........


    Adresse Émail : 


    Toutes les réactions sont les bienvenues et publiées ' (Si VOUS le désirez),
    de toute façon ,nous en tenons compte :
    ,à l'exception des mails vulgaires ,injurieux ou anonymes .

    pensee_unique
    Ne vous taisez plus! Citoyens !

     réfléchissez  !
    Ne Soyez plus  des soumis.
    !MOUTONSOUMIS
    Des gens "intelligents"pensent  pour vous !
    Et ils vous surveillent !!!!!Hé! Alors !
     
    ANASTASIE

     

    06/07/2009

    IRAN : ça craque.......!!!!!

    Les divisions se creusent entre dignitaires religieux iraniens .

    http://fr.news.yahoo.com/4/20090705/twl-iran-38cfb6d.html

    Une organisation chiite iranienne réformatrice a jugé dimanche "invalide" le résultat de la présidentielle, malgré sa confirmation par le guide suprême Ali Khamenei, donnant un nouveau signe de la fracture au sommet du pouvoir religieux. 

    L'Assemblée des étudiants et chercheurs du séminaire de Qom, ville sainte et coeur de l'apprentissage chiite en Iran, a également appelé les autorités à libérer l'ensemble des Iraniens arrêtés lors des troubles consécutifs au scrutin du 12 juin.

    La réélection de l'ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad, contestée par l'opposition qui crie à la fraude, a provoqué un mouvement populaire sans précédent depuis la révolution islamique de 1979 et fait apparaître des divisions profondes dans les arcanes du pouvoir.

    "Les plaintes des autres candidats et les preuves fermes de fraude électorale ont été ignorées (...) Les manifestations pacifiques des Iraniens ont été violemment réprimées (...) des dizaines d'Iraniens ont été tués et des centaines illégalement arrêtés", a déclaré cette organisation sur son site internet.

    "Le résultat n'est pas valide", était-il encore écrit.

    Cette assemblée n'a qu'une influence politique limitée mais sa déclaration constitue un symbole fort de défiance dans la mesure où Qom, ville située à 125 km environ au sud de Téhéran, est le siège du pouvoir religieux.

    Cette prise de position intervient au lendemain des appels du camp conservateur à juger les chefs de file de l'opposition.

    Les Gardiens de la révolution, corps d'élite du régime, ont affirmé dimanche que les opposants "tentaient de renverser les institutions islamiques".

    RÉVOLUTION "NEUTRALISÉE"

    "Nous avions anticipé une révolution de velours. Mais elle a été neutralisée grâce à notre vigilance", a déclaré le général Yadollah Javani, cité par l'agence officielle Irna.

    Le chef de la police iranienne a affirmé mercredi que 1.032 personnes avaient été arrêtées en marge des manifestations, dont la plupart ont été libérées.

     Les organisations de défense des droits de l'homme estiment toutefois que 2.000 opposants, étudiants, professeurs ou journalistes sont encore détenus.

    Les chiffres sont difficiles à vérifier en raison du contrôle de l'information et de l'interdiction faite aux médias étrangers de couvrir les troubles.

    Les autorités iraniennes ont annoncé dimanche la libération d'un journaliste grec du Washington Times, tandis que le secrétaire britannique au Foreign Office David Milliband disait s'attendre à la remise en liberté imminente d'un des deux employés de l'ambassade de Grande-Bretagne encore détenus.

    La diplomatie iranienne n'a fait aucun commentaire sur les personnels de la mission britannique, dont l'arrestation a conduit les membres de l'Union européenne à convoquer de façon coordonnée les ambassadeurs d'Iran dans les Vingt-sept.

    LÉGITIMITÉ EN QUESTION

    Les autorités iraniennes nient toute fraude électorale à l'occasion d'une élection présentée comme la plus "saine" depuis 1979.

    Malgré la répression et l'officialisation du résultat, l'opposition assure qu'elle n'entend pas abdiquer.

    Si certains dignitaires religieux se sont rangé derrière le pouvoir, deux grands ayatollahs - le dissident Hossein Ali Montazeri, architecte de la révolution islamique tombé en disgrâce, et le modéré Yusof Saanei - ont pris fait et cause pour l'opposition.

    "Avec tous ces problèmes, comment la légitimité du résultat pourrait-elle être reconnue?

     Comment le prochain gouvernement pourrait-il être reconnu comme légitime?", a résumé l'assemblée de Qom, reprenant une interrogation déjà formulée par les candidats malheureux Mirhossein Moussavi et Mehdi Karoubi.

    "Un gouvernement qui n'a pas le soutien du peuple n'a pas de légitimité (...)

     Notre lutte va continuer", a ainsi écrit Medhi Karoubi dimanche sur son site internet.

    Les deux hommes sont les principales cibles des ultraconservateurs, aux côtés de l'ancien président Mohammad Khatami, et sont considérés comme "une dangereuse opposition au système", selon les termes d'un éditorial du quotidien Kayhan.

    Samedi, le rédacteur en chef de ce journal Hossein Shariatmadari, réputé proche de l'ayatollah Ali Khamenei, avait appelé les autorités à juger Mirhossein Moussavi et Mohammad Khatami pour leurs "terribles crimes".

    Version française Grégory Blachier.

    Se taire,
     ne rien dire ,
    ne pas réagir !
    Et voila ce qui arrive !
    TOLERANT78656

     

    Cessez de vous taire .


    Adresse Émail :

    islamreflexion@yahoo.fr


    Toutes les réactions sont les bienvenues et publiées ' (Si VOUS le désirez),
    de toute façon ,nous en tenons compte :
    ,à l'exception des mails vulgaires ,injurieux ou anonymes .
      

    Citoyens ! Ne vous Taisez plus  ! 

     réfléchissez  !z_banner

     

     

    27/06/2009

    Un responsable de mosquée écroué pour proxénétisme .

     

    Un responsable de mosquée écroué pour proxénétisme .

    http://www.24heures.ch/actu/monde/responsable-mosquee-ecroue-proxenetisme-2009-06-27

    France | Un marocain de 55 ans, résidant en France, ainsi que ses fils et une compatriote de 40 ans, ont été mis en examen à la suite du démantèlement d'un réseau de proxénétisme.


    ATS/AFP | 27.06.2009 | 13:15

    Cinq personnes dont le président marocain d'une association qui gère en France la principale mosquée d'Orange, ont été écrouées à la suite du démantèlement d'un réseau de proxénétisme. Le réseau était adossé à une filière d'immigration clandestine, a-t-on appris samedi.

    Le suspect marocain, âgé de 55 ans, résidant en France, président de l'association "Lumière de Dieu", a été mis en examen et écroué pour non-justification de ressources, proxénétisme aggravé, blanchiment d'argent et aide au séjour irrégulier.

    Trois de ses fils adultes et une Marocaine de 40 ans ont également été écroués pour les mêmes faits présumés, selon la même source. Ces personnes avaient été interpellées mardi en compagnie de cinq prostituées dont trois en situation irrégulière.

    Une source proche de l'enquête avait indiqué jeudi que les activités du réseau remontaient à 1996 et constituaient "une véritable traite d'êtres humains", en soulignant que la gestion de la mosquée n'avait rien à voir avec le réseau démantelé.

    Le principal suspect usait de son influence auprès des familles souvent modestes de la communauté marocaine, notamment pour les aider à faire venir des parentes clandestinement ou en falsifiant des papiers administratifs.

    Les jeunes femmes, hébergées chez d'autres femmes déjà prostituées dans le réseau, étaient progressivement poussées à se prostituer sous la contrainte pour rembourser leur voyage, facturé jusqu'à 7 ou 8000 euros, avec la promesse d'obtenir une régularisation pour rester en France.

    Les trois fils qui tenaient un bar à Orange nommé "Le France", faisaient le coup de poing en cas de besoin et l'une des femmes prostituées les a accusés de viol.

    Vos commentaires sont les bienvenus. Soyez concis, courtois et pertinents.

    Les commentaires injurieux et hors sujet seront effacés. En cas de non respect de ces instructions, le compte d'un utilisateur pourra être bloqué sans préavis.

    Cessez de vous taire .


    Adresse Émail :

    islamreflexion@yahoo.fr


    Toutes les réactions sont les bienvenues et publiées ' (Si VOUS le désirez),
    de toute façon ,nous en tenons compte :
    ,à l'exception des mails vulgaires ,injurieux ou anonymes . 

     

    Citoyens !

    Ne vous Taisez plus  !

     

     réfléchissez  !

    3ATHEES

     

    26/06/2009

    Attentats à Bagdad: l'horreur


    N’est il pas normal d’avoir des doutes, sur la Religion de Paix, d’Amour, de Tolérance et de
    Respect de la personne ?

    Attentat à Bagdad: au moins 69 morts.

    http://fr.news.yahoo.com/3/20090624/twl-irak-bagdad-atten...

    Bagdad de nouveau ensanglanté par un attentat

    Bagdad a été ensanglanté vendredi par un nouvel attentat, à quatre jours du retrait des forces de combat américaines des centres urbains du pays. 

    Une bombe dissimulée sur une moto a fait 11 morts et 26 blessés, selon la police, sur un marché spécialisé dans les deux-roues, dans le quartier Bab al Cheikh du centre de la capitale.

    L'Irak est frappé depuis plusieurs jours par une série d'attentats particulièrement meurtriers que les autorités relient au retrait des forces américaines, qui s'achève mardi.

    Mercredi, un attentat sur un marché de Sadr City, grand quartier chiite en banlieue est de la ville, avait fait 78 morts. Plusieurs centaines d'habitants du quartier se sont rassemblés jeudi pour réclamer un renforcement de la sécurité.

    Samedi dernier, une attaque au camion suicide avait fait 73 morts dans un village chiite proche de Kirkouk, dans le nord du pays.

    Missy Ryan, version française Jean-Stéphane Brosse.

    Imprimez Envoyez

    L'Irak fustige le silence des Arabes face à la violence anti-chiite

    BAGDAD |

     Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a fustigé jeudi le silence des pays arabes et musulmans face à la multiplication des attentats antichiites qui ensanglantent son pays à l'approche du retrait américain des villes prévu le 30 juin.

    http://www.24heures.ch/depeches/monde/irak-fustige-silenc...

    Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, le 5 février 2009
    © AFP | Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, le 5 février 2009


    AFP | 25.06.2009 | 15:46

    "Nous appelons la communauté internationale, et particulièrement les pays arabes et musulmans, à prendre une position claire face à ces crimes horribles car le silence n'est plus acceptable", a-t-il dit dans un communiqué.

    Les sunnites sont le courant majoritaire de l?islam. Le monde musulman est selon les estimations composé de 87% de sunnites et de 13% de chiites. Ces derniers sont notamment majoritaires en Iran et en Irak.

    En deux semaines, plus de 150 personnes ont péri dans des attentats qui ont visé spécialement la communauté chiite dans plusieurs villes du pays. Mercredi soir, sur un marché du quartier pauvre de Sadr City, 62 personnes ont trouvé la mort dans l'explosion d'un tricycle motorisé à une heure de grande affluence.

    Jeudi, deux personnes ont été tuées et 31 blessées dans deux attentats, l'un à la bombe et l'autre à la voiture piégée à deux heures d'intervalle, à l'entrée et dans la gare routière du quartier en majorité chiite de Bayaa, dans le sud-ouest de Bagdad.

    Samedi, dans l'attentat le plus meurtrier depuis un an et demi en Irak, 72 personnes avaient péri dans la province de Kirkouk, à 250 km au nord de Bagdad. Un kamikaze a fait exploser son camion rempli d'une tonne d'explosifs ravageant le centre de la localité de Taza, une ville habitée par des turcomans chiites.

    M. Maliki a accusé sans le nommer le mufti de la Mecque, l'un des plus importants personnages religieux d'Arabie Saoudite, pays qui se considère comme la citadelle du sunnisme, d'avoir incité à ces violences par des propos haineux à l'égard des chiites.

    "Malheureusement, nous observons un silence suspect de la part de beaucoup de gouvernements à propos de fatwas (décrets religieux) publiés de temps à autre et qui appellent aux meurtres, à l'excommunication et à la haine", a-t-il dit dans un communiqué.

    Cheikh Adel al-Gilbani, avait déclaré au début du mois à la BBC: "les religieux chiites sont sans aucun doute des renégats et il peut à la rigueur y avoir un débat pour savoir si tous les chiites le sont ou pas".

    Selon l'islam, il est permis de tuer un renégat et l'auteur du meurtre ne peut être poursuivi. Gouverné pendant 80 ans par les sunnites, l'Irak est dirigé par les chiites depuis la chute de Saddam Hussein en 2003.

    Les relations entre l'Arabie et l'Irak sont mauvaises. Le roi saoudien Abdallah a refusé au moins deux fois de recevoir M. Maliki car il lui reproche de marginaliser la communauté sunnite.

    Pour le Premier ministre, "ce sont les takfiris (extrémistes sunnites) et les baassistes, appuyés par d'autres parties, qui sont derrière les crimes terroristes de Sadr City et de Baya", à Bagdad.

    "A l'approche du 30 juin, date du retrait américain des villes, la rage des auteurs de la violence confessionnelle va en grandissant et ceux qui les incitent en propageant une idéologie takfiri sont derrière les terribles massacres endurés par les Irakiens ces dernières années", a assuré M. Maliki.

    A quelques jours du retrait américain des villes irakiennes, les responsables irakiens estiment que les auteurs des attentats entendent miner la confiance des forces de l'ordre irakiennes et contraindre les soldats américains à intervenir afin de montrer que l'accord de sécurité signé entre Bagdad et Washington n'est qu'un morceau de papier.

    "Leur plan est d'accroître le confessionnalisme, de créer le chaos, de faire échouer le processus politique et d'empêcher le peuple irakien de rétablir sa souveraineté", a-t-il insisté.

    24/06/2009

    Neda, martyre 2.0

    Neda, martyre 2.0;

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/neda-martyre-2-0_769146.html

     

    Par Olivier Tesquet, publié le 22/06/2009 11:42 - mis à jour le 22/06/2009 15:43

    •  
      • NEDA2

    David McNew/Getty Images/AFP

    Jusqu'aux Etats-Unis (ici à Los Angeles, dimanche), le visage en sang de Neda symbolise l'opposition iranienne au régime.

    Tuée par balles lors de la manifestation de samedi à Téhéran, la jeune Neda est devenue l'image de la contestation iranienne. Internet y associe son bruit.

    Jusqu'à samedi, elle était une anonyme parmi la foule des mécontents. Visiblement abattue par un tir de bassidjis -la milice du régime- alors qu'elle défilait au sein d'un cortège dans les rues de Téhéran, Neda Soltani est devenue l'icône des anti-Ahmadinejad, incarnant désormais la crête de la vague verte.

    Agée de 26 ans selon certaines sources (seulement 16 pour d'autres), la jeune fille est décédée dans les bras de son père et surtout, devant la caméra basse résolution d'un téléphone portable. Immédiatement, la vidéo de sa mort brutale a été postée sur Youtube, Facebook et Twitter. Les réseaux sociaux, déjà suspendus aux lèvres de la vox populi iranienne et de ses slogans, ont réagi de manière épidermique aux images.

    Des dizaines de groupes ont fleuri sur Facebook, comme autant de stèles virtuelles et d'épitaphes lyriques. La page "fan" de Neda regroupait lundi matin plus de 2000 internautes, louant tous l'"Ange de l'Iran". Sur Twitter, une balise à son nom (#Neda) est très rapidement apparue parmi les trending topics (les sujets les plus populaires). Comme en témoigne cette courbe, les discussions autour de la jeune Iranienne ont représenté jusqu'à 1% du nombre total de tweets sur la plate-forme. Quand on sait que 6 à 10 000 micro-messages sont postés chaque minute, ce pourcentage indique l'impact de son décès sur la Toile.

    "Le monde entier l'entend"

    CNN aussi a joué les vecteurs en consacrant un reportage à la jeune fille. La journaliste Octavia Nasr y utilise tous les ressorts du storytelling, cette scénarisation de l'information qu'affectionnent les Américains.

    La vidéo de CNN ci-dessous: attention, les images sont choquantes et ne doivent pas être visionnées par un public sensible.

    Outre le phénomène de capillarité inhérent à la machine Internet, cette "mort en direct" résonne comme un écho à l'"Homme de Tiananmen", ce mystérieux homme qui osa défier les chars de l'Armée populaire de libération, le 5 juin 1989. Elle est le corollaire d'une démocratisation technologique qui perce jusqu'en Iran, véritable abri anti-numérique des ayatollahs du régime. Désormais, l'obscurantisme, politique ou religieux, ne peut plus juguler la voix de ses opposants, ni -surtout- jeter une chape de plomb sur leur identité.

    Comme un symbole, un tweet est relayé par des dizaines d'internautes à travers le monde: "Si une jeune fille innocente est abattue à mi-chemin du monde entier, fait-elle un bruit? Oui, le monde entier l'entend."

    Se taire,
     ne rien dire ,
    ne pas réagir !
    Et voila ce qui arrive !
    TOLERANT78656

     

    Cessez de vous taire .


    Adresse Émail :

    islamreflexion@yahoo.fr


    Toutes les réactions sont les bienvenues et publiées ' (Si VOUS le désirez),
    de toute façon ,nous en tenons compte :
    ,à l'exception des mails vulgaires ,injurieux ou anonymes .
     

     

    Citoyens !

    Ne vous Taisez plus  !

     

     réfléchissez  !3ATHEES

     

    22/06/2009

    Téhéran : Tirs répétés dans deux quartiers

     

    Tirs répétés dans deux quartiers nord de Téhéran.

    http://fr.news.yahoo.com/4/20090621/tts-iran-tirs-urgent-972e905.html

    Des fusillades répétées ont retenti dimanche dans deux quartiers du nord de Téhéran, ont rapporté des témoins iraniens. 

    "J'ai entendu des tirs répétés alors que la population scandait 'Allahu Akbar' (Allah est le plus Grand) dans le quartier de Niavaran", a indiqué ce témoin qui, pour des raisons de sécurité, est resté anonyme.

    D'après un autre témoin, des fusillades ont éclaté dans le quartier de Zaferaniyeh.

    Le nord de Téhéran abrite des quartiers plutôt huppés, qui contrastent avec les quartiers Sud plus populaires.

    Bureau de Téhéran, version française Jean-Loup Fiévet.

     

    C'est bizarre ,ces événements !

    L'Islam est une Religion de Paix ,d'Amour et de respect de la personne ?

     

    Dans tous les pays Musulmans ,la Paix ,la Tolérance ,le respect de la personne et le bonheur régnent en maitre ?

     

    Bizarre …...bizarre …......

    Ne Soyez plus  des soumis !

    BIENSAGES

    !
    Des gens "intelligents"pensent  pour vous !

    Ils vous surveillent ...........Hé! Alors !anastasie.1206881255
     

     

     

     

     

     

     

    15/06/2009

    Iran : Rapport complet post électoral

     

    Exclusif JSS :

     Rapport complet post électoral en Iran

    Extrait du blog de JSS.

    1. Résultats officiels: Ahmadinejad gagne avec 62.63% des suffrages, Moussavi obtient 33.75% des voix. Le taux d'abstention s'élève à 15%.

    Selon le Ministère Iranien de l'Intérieur, 39.165.191 bulletins de votes ont étés déposés dans les urnes pendant le journée de vote du 12 juin. 24.527.516 personnes auraient voter pour Mahmoud Ahmadinejad qui obtient 62.63% des suffrages. Mir-Hossein Moussavi obtient 13.216.411 votes.
    Concernant les deux autres candidats:
    Celui des Gardiens de la Révolution, Mohsen Rzazei Mir-Qaed obtient 678.240 votes (1.73%) et l'ancien porte parole de Majlis, Mehdi Karroubi obtient 333.635 votes (0.85%).
    Au total, il y avaut 45.713 bureaux de votes ouverts dans 368 villes (558 districts).  A l'étranger, il y avait 304 bureaux d'ouverts dans 32 pays pour récupérer les votes des iraniens de 130 pays différents.

    2. Ahamadinejad, lors de son premier discours télévisé post-élection: "L'avenir est à nous, tous les financiers, politiciens et de propagandistes de l'étranger ont uni leurs forces contre notre pays. Malgré tout, près de 40 millions de personnes ont participé à une élection libre et c'est une grande fête et un fier record pour l'Iran. Les iraniens ont choisi la voie de l'avenir, le chemin de la dignité et de fierté»

    3. Mousavi dans un message au peuple: "Je ne vais pas céder à ce jeu dangereux".
    Dans un discours au peuple iranien, Mousavi, a déclaré: "Le public qui se trouvait dans les longues files de vote sait pour qui il a voté et il est stupéfait par la magie du pouvoir toujours en place. Les iraniens  veulent savoir comment cette magie à été mise en place, et par qui? Je proteste avec véhémence au vu des infractions qui ont eu lieu pendant le processus électoral et j'avertis que je ne céderais jamais face à cette dangereuse fabrication. Je conseille à ceux qui sont de cette mascarade de cesser immédiatement le processus de mystification avant qu'il ne soit trop tard. Cela permettra de rétablir la loi et l'ordre. Les gens connaissent la vérité sur ce qui s'est passé ici, sur le sol de notre pays. 
    En apprenant les résultats, Mousavi a envoyé une lettre au chef suprême Iranien, mais son contenu reste inconnu. Pendant ce temps, le bureau du procureur général de
    Téhéran a informé l'ensemble des maisons d'édition et des journaux qui soutiennent Moussavi que si elles publiaient quoi que ce soit sur une victoire de Moussavi ou sur un fraude électorale, la maison d'édition sera frappé d'une interdiction d'impression. Des rumeurs non-confirmées font toujours état de l'arrestation de Mousavi et de son transfert transfert au siège du ministère du renseignement.

    4. La femme de Rafsandjani demande au public de descendre dans la rue!
    "Si les électeurs ne sont pas contents du résultats, ils n'ont qu'à descendre dans la rue pour se plaindre" à t'elle dit face caméra.

    5. Des coups de feu auraient été tirés sur l'une des principales places de Téhéran, "Fatami Square". Des témoins oculaires affirment avoir du des les forces anti-émeutes frapper sur des civils avec des bars de fer et des clubs de golf. 

    6. Selon des rapports non officiels, (blogs et autres), des affrontements entre les forces de sécurité et des civils ont lieu dans de nombreuses villes iraniennes telles que Shiraz, Tabriz, Téhéran, Babel et autres.Des affrontements ont lieu dans les universités et les forces de sécurité ont été déployées ce matin sur le campus de l'Université de Téhéran. En outre, des explosions ont été entendues dans la capitale pendant la nuit. Les manifestants scandaient «Mort au dictateur" et "de Téhéran est devenu de Kaboul." 


    7.Reporters sans frontières: 

    "Fraudes massives. Propagande. Censure. Les premières mesures pour légitimer la victoire d'Ahmadinejad."

     

    "Afin d'accélérer le processus de comptage des voix, le ministère de l'Intérieur a déjà commencé à compter les voix."


    Des e-mails et des sites de réseautage social offrent un aperçu des humeurs des iraniens:
    Un e-mail en provenance de l'Iran dit: «C'est un jour de deuil aujourd'hui. Les iraniens sans défenses sont en deuil. "


    Une autre se réfère à "la mort de la démocratie et de l'espoir."
    Un autre: «Je vous offre mes condoléances pour le 12 Juin; date de de coup d'État et de la transformation de la République islamique d'Iran pour en faire une
    une dictature islamiste"


    Sur Facebook: "Où est ma voix?"
    Sur Twitter: "les espoirs iraniens ont rejoint le royaume des cieux."
    Sur Radio Farda: "Mort au dictateur", et "Mousavi, Mousavi, tu auras notre vote."

     Dans son analyse il termine sa conclusion par "tout cela resemble à un coup d'état

     Selon Emami-Kashani: "L'ennemi nous regarde, et il veut trouver une faiblesse en nous, afin qu'il soit finalement en mesure de dire que les gens n'étaient pas présents.

     La présence du peuple est une réponse à l'ennemi. Le peuple doit prouver son amour de l'Islam en allant voter...

     L'ennemi entourre notre pays. L'ennemi doit ouvrir ses yeux.

      Grâce à sa présence (du peuple), la nation iranienne va détruire l'ennemi. "

    14. Le porte-parole d'Ahamdinejad: "Il va continuer sa politique antérieure".
    Ali-Akbar Javanfekr, a annoncé avant la publication des résultats définitifs des élections qu'Ahmadinejad poursuivra ses politiques antérieures après avoir remporté le vote de la 10e élection présidentielle. Après l'annonce des premiers résultats des élections, il a déclaré qu'Ahmadinejad ne s'exposera plus à la corruption dans son deuxième mandat présidentiel. «La lutte contre la corruption économique et l'enrichissement illicite est un principte fondateur de sa victoire" a t-il dit.

    15. Les félicitations russes et du Vénézuela
    Le président vénézuélien Hugo Chavez a déjà envoyé ses félicitations à Ahmadinejad. Chavez souhaite à Ahmadinejad un excellent nouveau mandat en le félicitant pour sa victoire... "Une victoire pour une nation libre" dit-il. Pour sa part, le vice-président du parlement Russe, Vladimir Jirinovski a salué la victoire d'Ahmadinejad, en commentant qu'il était le bon choix pour le peuple iranien.

    16. Ahmadinejad accepte l'invitation de la Russie.
    Le dictateur iranien à accepter l'invitation de son homologue Russe Dmitry Medvedev pour le sommet de la SCO (Shangai Cooperation Organization) les 15 et 16 juin.


    17. Le site internet du Ministère iranien des Affaires Etrangères: "Après avoir renforcé sa présence et son influence en Amérique latine et en Afrique, Téhéran envisage d'axer ses activités dans les régions "proche de ses ennemis" et d'"élargir son influence géographique"

     


    18.
    Nouvel exercice militaire des forces aériennes iraniennes.
    L'armée de l'air iranienne organisera un "Milad-e-Nour Velayat-e", un vol à basse altitude de manœuvre sur le golfe Persique et la mer d'Oman dans les semaines à venir. L'exercice se déroulera en cinq étapes. Le Commandant adjoint de l'Iran Air Force, Mohsen Darrebaq affirme que les essais de nouvelles techniques et les compétences opérationnelles du matériel de cet exercice sont des forces ont été le but de la manœuvre, ajoutant qu'il transmettrait un message deles buts de la manoeuvre.  Fighter jets, intercepteurs, la Sagheh de combat, Sukhoi-24 jets, Bombardier F5, Phantoms F4, intercepteurs F14, et Boing707 et 747 seront utilisés dans cet exercice. Le vol prévu est de 3000km.

    19. EN BREF:
    - Un rappeur à été arrete par la police car sa musique ne plaisait pas aux autorités.
    - Trois défenseurs du "droit du travail" ont étés arretés par la police pour espionage.
    - Une pétition recueillant 1.000.000 de signataire n'a pas été reconnu valide pour la 20ème fois.  Cette pétition appelle le gouvernement à la parité entre homme et femme dans la société.

    Tout en affirmant vouloir continuer à aider le Hamas
    et d'autres organisations destructrices d'Israël,  le site de la diplomtie iranienne affirme «vouloir faire de l'Erythrée un pays qui se joint à la cause iranienne et anti-sioniste. Dans ce cadre, l'Iran et l'Erythrée doivent  améliorer leurs relations économiques.
    Ahmadinejad a annoncé un accord sur le renforcement et le soutien réciproque des investissements entre les deux pays, et quelques jours plus tard, le commandant de l'armée de terre iranienne, a annoncé le déploiement de six navires de guerre dans le golfe d'Aden.

    dictature islamiste"
    Sur
    10. Un journaliste iranien expose le plan d'Ahmadinejad pour assurer sa victoire " Cela ressemble à un coup d'état"Le célèbre journaliste iranien Samye Tohid Lou, décrit dans son blog la manière dont le pouvoir bloque les services SMS et MSN.11.
     Le Ministère de l'Intérieur: "il n'y a aucune évidence de fraude électorale".
    Suite à la publication des résultats définitifs, le ministre de l'Intérieur Sadeq Mahsoulia annoncé qu'il n'y avait pas de preuve d'incident, de fraude ou de manipulation des élections.


    9. Vu de Téhéran: E-mails, Facebook et Twitter
    Quelques jours avant le 12 Juin, le texte ci-après circulait entre Iraniens:



















    12. Les supporters d'Ahmadinejad: "La troisième révolution va effacer la corruption avant la fin de la quatrième décennie de l'instauration de la République Islamique".

    Les supporters d'Ahmadinejad se considèrent comme faisant partie du le peuple iranien de la troisième révolution. La nation, disent-ils, va débarrasser le régime de la corruption et de l'indécence avant les 10 prochaines années.

    13. L'Iman de la grande Mosquée de Téhéran lors de son prêche de vendredi: "tous les satellites de l'ennemi, les sites Internet et la propagande va bientôt disparaître définitivement".
    L'Ayatollah Emami-Kashani, membre du Conseil électoral et Iman de la grande mosquée de Téhéran a parlé de l'importance des élections, rappelant que la participation aux élections est un devoir religieux. Il a également discuté de l'histoire des élections en Europe, et a cité des chercheurs occidentaux tels que Georg Hegel sur le sujet.
    Reporters sans frontières condamne les mesures prises par les autorités iraniennes d'empêcher que les médias, en particulier les sites Internet, couvrant la fraude généralisée. Les autorités iraniennes ont bloqué l'accès à des sites pro-réformistes et des sites qui soutiennent Mousavi et Karroubi ayant critiqués la Commission électorale. Certains journalistes étrangers en Iran ont été notifiés par les autorités que leurs visas de presse ne sera pas renouvelé. D'autres ont éts expulsés du territoire.











    8. SMSet MSN Messenger bloqué, journaux et sites internet pro-Mousavi fermés.
    À partir de jeudi soir, tous les services de messagerie SMS en Iran ont été bloqués... Il en va de même pour les utilisitateurs de MSN messengeurs dans certaines régions. Tous les journaux pro-réformateurs et les sites web de ces journaux ont également été fermés.
    Par Karlomann Groupe VERITE (887 Encourager)
    Les vidéos sont visibles  sur :
    Se taire,
     ne rien dire ,
    ne pas réagir !
    Et voila ce qui arrive !
    TOLERANT78656

    Cessez de vous taire .


    Adresse Émail :

    islamreflexion@yahoo.fr


    Toutes les réactions sont les bienvenues et publiées ' (Si VOUS le désirez),
    de toute façon ,nous en tenons compte :
    ,à l'exception des mails vulgaires ,injurieux ou anonymes .
     

    Citoyens !

    Ne vous Taisez plus  !

     réfléchissez  !3ATHEES

    Ne Soyez plus  des soumis !

    BIENSAGES

    !
    Des gens "intelligents"pensent  pour vous !

    Ils vous surveillent ...........Hé! Alors !anastasie.1206881255
     

     

     

    11/06/2009

    Iran : L'organisation du pouvoir

    L'organisation du pouvoir en Iran .

    http://fr.news.yahoo.com/3/20090611/twl-iran-presidentielle-pouvoir-encadre-ba66223.html

    Voici les principales fonctions et organismes détenteurs du pouvoir dans la République islamique d'Iran.

     -- le Guide suprême de la révolution, l'ayatollah Ali Khamenei:

     dans ce système théocratique, il détient le pouvoir décisionnaire sur les grands sujets,

     soit directement soit par le biais d'un réseau de dirigeants ou d'institutions sous sa coupe, tels que les puissants Gardiens de la révolution (pasdaran), ou les services judiciaires et de renseignements.

    -- le Conseil des Gardiens: composé de 12 sages garants du respect de la loi islamique à qui revient le dernier mot dans la désignation des hauts responsables de l'Etat iranien.

     Possède le droit de veto sur les projets de loi considérés comme contraires à la constitution islamique iranienne et valide les listes des candidats aux élections.

    -- le président: les pouvoirs du président sont limités par les mollahs.

    Il participe à l'élaboration des politiques économique, sociale, éducative et publique de l'Etat.

     Il a également voix au chapitre en matière de libertés des médias et d'ouverture politique, mais ses décisions peuvent être annulées par les mollahs, par l'intermédiaire du système judiciaire ou des Gardiens de la révolution.

     Le président représente l'Iran dans la majorité des rendez-vous internationaux, mais ce sont encore les mollahs qui déterminent les grandes lignes de la politique étrangère et de défense du pays.

    -- le Parlement (Majlis): ses 290 membres sont élus pour un mandat de quatre ans et disposent du pouvoir législatif sur les questions économiques et sociales, même si leurs projets de loi peuvent être bloqués par les fidèles du Guide suprême.

     Les prochaines élections législatives sont prévues en 2012.

    -- le Conseil de discernement: assure la médiation entre le Parlement et le Conseil des Gardiens, mais se prononce généralement en faveur des positions défendues par le Guide suprême.

    Tous ses membres sont désignés par l'ayatollah Ali Khamenei. Fonctionne, dans les faits, comme un organe de conseil du Guide suprême.

    -- l'Assemblée des experts:

     organe élu composé de 86 mollahs dont le rôle est officiellement de superviser les actions du Guide suprême, mais dont la principale fonction est en réalité de lui trouver un successeur à sa mort. AP

    à suivre.............. 

    NON :à la censure !

    zip_bouchecousuepm_s 

    Dites : NON :

    à la pensée unique...

    .CERVEAUpubea8

    internet_liberte_expression

    Oui : à la liberté d'expression . 

     

    Vos commentaires sur ce message ?vos avis ,vos réactions :

    adresse Émail :

    islamreflexion@yahoo.fr

    Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .

    Merci de visiter :Visitez notre Blog :


    http://islamreflexion.skynetblogs.be/


     un Blog de réflexion Théologique 

     

     

     

    03/04/2009

    ENFANTS ? AUCUNES PITIÉS ?

    Un enfant tué à la hache dans une colonie de Cisjordanie .

    Adrien Jaulmes, correspondant à Jérusalem

    http://www.lefigaro.fr/international/2009/04/03/01003-200...

    0

     

    Après le drame, l'armée a aussitôt bouclé la zone entourant Bat Ayin et décrété un couvre-feu dans les villages palestiniens voisins.
    Après le drame, l'armée a aussitôt bouclé la zone entourant Bat Ayin et décrété un couvre-feu dans les villages palestiniens voisins. Crédits photo : AFP

    Un Palestinien a tué un adolescent et grièvement blessé un enfant jeudi. La victime était le fils du fondateur de la colonie juive.

    Jeudi après-midi, en Cisjordanie, un Palestinien a tué un adolescent et grièvement blessé un enfant à coups de hache.

     L'attaque a eu lieu dans la colonie de Bat Ayin, dans le Gouch Etzion, bloc d'implantations juives entre Bethléem et Hébron.

     Un habitant a déclaré à la télévision s'être battu avec l'assassin, qui pourrait être un employé local de la colonie, et être parvenu à le désarmer.

     Selon son témoignage, un autre habitant aurait tiré sur l'agresseur, le blessant avant qu'il ne prenne la fuite.

    L'armée a aussitôt bouclé la zone entourant Bat Ayin et décrété un couvre-feu dans les villages palestiniens voisins, où la police perquisitionnait les maisons à la recherche du meurtrier.

     La colonie, l'une des plus radicales de Cisjordanie, n'était pas entourée d'une clôture comme la plupart des autres implantations juives, les habitants considérant la construction d'un périmètre de défense comme un aveu de faiblesse.

    La victime, Shlomo Nativ, 13 ans, est le fils de l'un des fondateurs de la colonie. L'enfant blessé, Yair Gamliel, 7 ans, est celui d'un activiste connu, Ofer Gamliel, qui purge une peine de prison pour avoir participé à une tentative d'attentat contre une école palestinienne de Jérusalem-Est en 2002.

     Il est soupçonné d'appartenir à une organisation clandestine de colons extrémistes, dont une partie des membres est originaire de Bat Ayin.

     

    Tolérance zéro

     

    L'attaque a été revendiquée dans un communiqué par plusieurs mouvements palestiniens, dont les Brigades des martyrs d'al-Aqsa, branche armée clandestine du Fatah, le Djihad islamique et le «groupe Imad Moughnieh».

     Cette dernière organisation porte le nom du chef militaire du Hezbollah tué en février 2008 à Damas, dans un attentat que le mouvement chiite libanais a imputé à Israël.

     Elle s'était fait connaître en revendiquant le 15 mars dernier le meurtre de deux policiers israéliens dans la vallée du Jourdain.

     Le communiqué présentait l'attaque comme «une riposte aux crimes israéliens».

     Le Djihad islamique a par la suite, depuis Gaza, démenti être impliqué dans l'attentat, tout en s'en félicitant.

    Cette attaque dans une colonie intervient au lendemain de l'entrée en fonction du cabinet de Benyamin Nétanyahou.

     «C'est un acte insensé de brutalité contre des innocents », a déclaré Marc Regev, le porte-parole du premier ministre.

     «Le nouveau gouvernement aura une politique de tolérance zéro contre ce genre d'attaques terroristes.

     Le gouvernement palestinien doit lui aussi, par les actes et les paroles, adopter la même politique pour montrer son attachement à la paix et la réconciliation.» 

    à suivre ...........


    Adresse Émail : 

    Toutes les réactions sont les bienvenues et publiées ' (Si VOUS le désirez),
    de toute façon ,nous en tenons compte :
    ,à l'exception des mails vulgaires ,injurieux ou anonymes .

    pensee_unique
    Taisez-vous ! Citoyens !

    Ne réfléchissez pas !
    Soyez des soumis.
    !MOUTONSOUMIS
    Des gens "intelligents"pensent  pour vous !
    Et ils vous surveillent !!!!!!
     
    ANASTASIE

     

     

    16/02/2009

    Rushdie ,Fatwa : 20 °Anniversaire du livre

    Rushdie ,Fatwa : 20 °Anniversaire du livre
    Il s'agit d'une traduction automatique d'une page en : Anglais.

    Anniversaire du livre de Rushdie fatwa

    Salman Rushdie
    Rushdie was forced into hiding after the fatwa was issued Rushdie a été contraint de se cacher après la fatwa a été émise

    It is 20 years since Iran's Ayatollah Khomeini issued a fatwa against the author Salman Rushdie after the publication of The Satanic Verses.

     Il est de 20 ans que l'Iran l'ayatollah Khomeyni a émis une fatwa contre l'auteur Salman Rushdie après la publication des Versets sataniques.

    The novel's release led to widespread protest by Muslims who regarded it as blasphemous, including public burning of the book.

    Le roman de la libération a entraîné de nombreuses protestations des musulmans qui le considèrent comme blasphématoire, y compris la combustion de l'ouvrage.

    Rushdie had to live in hiding and under special protection for several years.

    Rushdie a dû vivre dans la clandestinité et sous protection spéciale depuis plusieurs années.

    And while he is now able to live a more public life, he says the affair remains "an albatross around his neck".

     Et pendant qu'il est maintenant en mesure de vivre une vie publique, explique-t-il l'affaire reste "un albatros autour du cou".

    Last year, he told BBC's Newsnight that he was considering writing a book about the experience.

    L'année dernière, il a dit à la BBC Newsnight qu'il envisageait d'écrire un livre sur l'expérience.

    Nine days after The Satanic Verses was published in Britain in September 1988, it was banned in India.

     Neuf jours après Les versets sataniques a été publié en Grande-Bretagne en Septembre 1988, il a été interdit en Inde.

    Attacks Attaques

    Muslims who wanted the book withdrawn in Britain burned a copy at a demonstration in Bradford's main square.

     Les musulmans qui ont voulu retirer le livre en Grande-Bretagne a brûlé un exemplaire lors d'une manifestation à la place principale de Bradford.

    Protests gathered pace in various countries, and on 14 February 1989, the Iranian revolutionary leader issued the fatwa.

     Protestations s'est accélérée dans plusieurs pays, et le 14 Février 1989, le leader révolutionnaire iranien a publié la fatwa.

    There were attacks on people involved in translating or publishing the book.

     Il ya eu des attaques sur les personnes impliquées dans la traduction ou la publication du livre.

    Although Iran said this week that the fatwa remains valid, the official line laid down in 1998 was that the death sentence should no longer be pursued.

     Bien que l'Iran a déclaré cette semaine que la fatwa reste valable, mais la ligne officielle prévue en 1998 était que la peine de mort ne devrait plus être poursuivies.

    BBC arts correspondent Lawrence Pollard said the controversy over the book could be seen as a defining moment for British society, both for race relations and freedom of speech.

     BBC arts correspondant Lawrence Pollard a déclaré la controverse sur le livre peut être considéré comme un moment déterminant pour la société britannique, à la fois pour les relations raciales et la liberté d'expression.

    "[It was] the catalyst for the emergence of a stronger sense of Muslim identity in Britain," he said. "[

    Il est] le rôle de catalyseur dans l'émergence d'un sentiment d'identité musulmane en Grande-Bretagne", at-il dit. "Protestors had an issue around which to rally."

     "Les manifestants ont une question autour de laquelle se rallier."

    "Until that time there had been assumed support for the broad principle of free speech, the Rushdie affair introduced the question of how far free expression should be limited to avoid offending religious feelings in a multicultural society," he added.

    «Jusqu'à cette époque, il avait été supposé soutien au principe général de liberté d'expression, l'affaire Rushdie a présenté la question de savoir dans quelle mesure la liberté d'expression doit être limitée pour éviter d'offenser les sentiments religieux dans une société multiculturelle", at-il ajouté.

    à suivre ...........


    Adresse Émail : 

    Toutes les réactions sont les bienvenues et publiées ' (Si VOUS le désirez),
    de toute façon ,nous en tenons compte :
    ,à l'exception des mails vulgaires ,injurieux ou anonymes .

    pensee_unique
    Taisez-vous ! Citoyens !

    Ne réfléchissez pas !
    Soyez des soumis.
    !MOUTONSOUMIS
    Des gens "intelligents"pensent  pour vous !
    Et ils vous surveillent !!!!!!
     
    ANASTASIE

     


    05/02/2009

    Le Hamas s'est emparé d'aide alimentaire

    Le Hamas s'est emparé d'aide alimentaire destinée à Gaza, selon des responsables de l'ONU.

    Des policiers armés du Hamas sont entrés dans un entrepôt de Gaza où était stocké de l'aide humanitaire de l'ONU, et ont pris par la force des milliers de couvertures et de colis alimentaires, ont indiqué mercredi des responsables des Nations unies. 

    Il est rare que l'organisation, qui nourrit la plupart des habitants du territoire et ceux qui les gouvernent, fasse état de tels incidents. Mais celui-ci illustre les difficultés croissantes que rencontrent les donateurs qui tentent de passer outre le Hamas pour aider les habitants de Gaza à survivre et à reconstruire après l'offensive militaire israélienne.

    A New York, Marie Okabe, au nom de l'organisation des Nations unies chargé des secours aux réfugiés palestiniens, a fermement condamné la confiscation de l'aide, 3.500 couvertures et plus de 400 colis prêts à être distribués à 500 familles. Un incident "absolument inacceptable" pour Christopher Gunness, le porte parole de l'UNRWA. AP

    Un incident "absolument inacceptable" pour Christopher Gunness, le porte parole de l'UNRWA. AP

    Et que fais t’on maintenant ?

    Culpabiliser « les méchants Israéliens, qui ont le toupet de se défendre ? ».

    à suivre.............. 

    NON :zip_bouchecousuepm_s à la censure !

    Dites : NON :

    à la pensée unique....PENSEUNIQUE_small_1

    internet_liberte_expression

    Oui : à la liberté d'expression . 

     

    Vos commentaires sur ce message ?vos avis ,vos réactions :

    adresse Émail :

    islamreflexion@yahoo.fr

    Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .

    Merci de visiter :Visitez notre Blog :


    http://islamreflexion.skynetblogs.be/


     un Blog de réflexion Théologique 

     

     

     

     

    23/01/2009

    Islam et les Femmes . Suite......

     

     

    Islam et les Femmes .

    De la Théorie à l'enseignement ?

    La théorie ?

    Pour certains un conte fée ?

    Les femmes ont tous les droits en Islam .

    Les femmes ont le droit de s'instruire .......

     

    La pratique ...........

     

    Article 26

     

    1. Toute personne a droit à l'éducation.

    2.  

    3. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental.

    4.  

    5. L'enseignement élémentaire est obligatoire.

    6.  

    7. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite.

    2. L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l'amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix.

    3. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants.

     

     

    1948 -2008 60e anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme

     

    La mise en pratique .........

    Des élèves devant leur école détruite par des talibans à Kundar, dans la vallée de Swat, au Pakistan le 17 janvier 2009

    Des élèves devant leur école détruite par ... 

    Les talibans dynamitent cinq écoles accueillant des filles au Pakistan.

    Les talibans ont à nouveau détruit à l'explosif lundi, dans un district du nord-ouest du Pakistan, cinq écoles auxquelles ces militants islamistes proches d'Al-Qaïda avaient donné jusqu'au 15 janvier pour refuser de scolariser les filles, a annoncé la police. 

    Les talibans du district de Swat, du nom d'une célèbre vallée très prisée des touristes avant de devenir un bastion islamiste en 2007, avaient menacé le mois dernier de tuer toutes les filles qui iraient en classe après le 15 janvier et de dynamiter les écoles qui les accepteraient.

    A Mingora, le chef-lieu du district de Swat, "quatre écoles de garçons et une école de filles ont été détruites à l'explosif", a indiqué à l'AFP Anwer Khan, le chef de la police locale, contacté au téléphone.

    "Personne n'a été blessé mais l'école des filles est sérieusement endommagée", a-t-il poursuivi.

    Les talibans ont dynamité 173 écoles dont 105 de filles dans le district de Swat depuis que l'armée a lancé une vaste offensive à l'automne 2007 pour reconquérir cette vallée qui fut le premier site touristique du pays, selon le gouvernement.

    Lundi, jour férié, tous les établissements scolaires étaient fermés à Mingora.

    Dimanche, la ministre de l'Information Sherry Rehman a promis non seulement de maintenir ouvertes toutes les écoles du district mais aussi celles de tout le nord-ouest du Pakistan, où les islamistes proches des talibans afghans et d'Al-Qaïda renforcent chaque jour leur influence.

    Elle a même promis de faire rouvrir au 1er mars toutes les écoles de filles fermées à Swat en raison de la campagne de violences.

    à suivre.............. 

    NON :zip_bouchecousuepm_s à la censure !

    Dites : NON :

    à la pensée unique....CERVEAUpubea8

    internet_liberte_expression

    Oui : à la liberté d'expression . 

     

    Vos commentaires sur ce message ?vos avis ,vos réactions :

    adresse Émail :

    islamreflexion@yahoo.fr

    Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .

    Merci de visiter :Visitez notre Blog :


    http://islamreflexion.skynetblogs.be/


     un Blog de réflexion Théologique 

     

     

     

    21/01/2009

    Islam et les Femmes .De la Théorie à l'enseignement ?

     

    Blogs Awards ' 08 ?

    Merci de voter pour : 

    http://acatoreflexion.skynetblogs.be/:

    http://islamquestion.skynetblogs.be/

     

    Islam et les Femmes .

    De la Théorie à l'enseignement ?

    La théorie ?

    Pour certains un conte fée ?

    Quel est le statut de la femme en islam?

    http://www.islam-guide.com/fr/ch3-13.htm

     

    L'islam perçoit la femme, qu'elle soit célibataire ou mariée, comme un être indépendant qui a le droit de    disposer de ses biens et de ses revenus sans avoir à en rendre compte à qui que soit (que ce soit son père, son mari, ou quelqu'un d'autre).  Elle a le droit d'acheter et de vendre, de donner des cadeaux et de donner en charité, et elle dépense de son argent comme bon lui semble.  Lors du mariage, l'épouse reçoit, de la part de son mari, une dot dont elle dispose à sa guise, et elle garde son nom de famille plutôt que de prendre celui de son mari.

    L'islam encourage le mari à bien traiter sa femme, car le prophète Mohammed a dit: {Les meilleurs d'entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes.}

    Extraits du Coran /

    .Al-Baqara - 2.223. Vos femmes sont pour vous comme un champ de culture. Allez à vos champs comme vous l’entendez. .............


    An-Nisaa - 4.24. Il vous est aussi interdit d’épouser des femmes déjà mariées, à moins qu’elles ne soient vos captives de guerre..........


    Yusuf - 12.28. Ayant vu que la tunique était déchirée par derrière, le mari dit : «Voilà bien une de vos perfidies ! Les perfidies des femmes sont vraiment redoutables !

     


    Sortir un bien de la maison sans le consentement du mari


    http://groups.msn.com/mt81q62mgonpmhujvdc3jrnsf7/votrepageweb32.msnw


    Question :

    Quel est le jugement de l’islam concernant une femme qui sort un bien de la maison sans que le mari ne le sache, même si c’est une chose bénigne, que ce soit pour le donner à sa famille ou à ses amies ?

    Réponse de shaykh Muhammad Ibn Salih Al ‘Uthaymin (rahimahullah) :

    Il n’est pas permis à l’épouse de sortir un bien de la maison de son mari même si c’est une chose bénigne, sauf si son mari le lui a permis.

    Et c’est pourquoi, si la femme désire faire une aumône ou offrir un cadeau, elle doit impérativement bénéficier de l’accord de son mari, sans quoi elle doit s’abstenir.

    (Fatawa Manar Al Islam)


    Le mari peut-il interdire à son épouse d’accomplir

    des jours de jeûne surérogatoire ?

     

    Question :

    Ai-je le droit d’interdire à ma femme de jeûner des jours surérogatoires comme le jeûne des six jours de Shawwal ?

    Et est-ce que je commets un pêché en faisant cela ?

    Réponse de shaykh ‘Abdullah Ibn Jibrin (hafidhahullah):

    Il a été rapporté qu’il est interdit à la femme de jeûner des jours surérogatoires lorsque son mari est présent, sans son consentement, car il se peut

    qu’il ait à combler un désir sexuel avec elle.

    Et si celle-ci jeûne sans son consentement, il est permis à l’homme d’obliger son épouse à rompre son jeûne pour satisfaire son besoin sexuel.

     Par contre, s’il ne ressent pas le besoin de combler ce désir sexuel, alors il lui est déconseillé d’interdire son épouse de jeûner, si ce jeûne ne lui porte pas de tort et qu’il ne la gène pas dans l’éducation de ses enfants ou leur allaitement et ce, que ce soit pour les six jours de Shawwal ou autres.

    [ Fatawa As-siyam]

    Traduit par Abu ‘Abdillah

    Source : Fatawa al 'ulama fi 'ichrati an-nissa wa hil al khulafati az-zawjiya

    à suivre.............. 

    NON :zip_bouchecousuepm_s à la censure !

    Dites : NON :

    à la pensée unique....

    internet_liberte_expression

    Oui : à la liberté d'expression . 

     

    Vos commentaires sur ce message ?vos avis ,vos réactions :

    adresse Émail :

    islamreflexion@yahoo.fr

    Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .

    Merci de visiter :Visitez notre Blog :


    http://islamreflexion.skynetblogs.be/


     un Blog de réflexion Théologique 

     

     

     

     

    L'enseignement ?

    Pour certains le prélude à l'enfer ?

    20/01/2009

    femmes en Islam

     

    Les femmes en Islam :

     

    questions pertinentes et des réponses bien confuses ?

     

    An-Nisaa(4)Les femmes .

     

     

    1.  
      1. Celles de vos femmes qui se rendent coupables de perversité, requérez contre elles le témoignage de quatre d’entre vous. Si le témoignage est confirmatif, enfermez les coupables sous un toit jusqu’à ce que

      2.  

      3. la mort vienne mettre fin à leur vie

      4.  

      5. ou que Dieu leur offre une autre issue .

     

     

    1.  
      1. Les hommes ont la charge et la direction des femmes en raison des avantages que Dieu leur a accordés sur elles, et en raison aussi des dépenses qu’ils effectuent pour assurer leur entretien. En revanche, les épouses vertueuses demeurent toujours fidèles à leurs maris pendant leur absence et préservent leur honneur, conformément à l’ordre que Dieu a prescrit. Pour celles qui se montrent insubordonnées, commencez par les exhorter, puis ignorez-les dans votre lit conjugal et, si c’est nécessaire,

      2.  

      3. battez-les

      4.  

      5. (Les versions du Saint Coran dites « ligth»,c'est à dire destinées aux Occidentaux : traduisent par : «corrigez-les   » .)

      6.  

      7. Mais dès qu’elles redeviennent raisonnables, ne leur cherchez plus querelle. Dieu est le Maître Souverain.

     

     

    la terre de l'islam :

     

     

    mtrfrkksqgjb4grntjo4uqgdu4@groups.msn.com

     

    Questions :

    Sœurs en Islam : Le Coran dit-il que la femme est inférieure sur le plan intellectuel ?

     

    Inconnu :

    J'aimerais savoir s'il est vrai que le Coran dit que la femme est intellectuellement inférieure à l'homme. Si oui, quels en sont les fondements ?

    Merci d'avance pour votre réponse.

     

     

     

    Réponse d'un spécialiste de L'Islam :

     

    Rappelons tout d'abord que les sources des enseignements de l'islam sont au nombre

    de deux :

    le Coran (parole de Dieu)

    et les Hadîths (paroles, actes et approbations

    du Prophète Muhammad – sur lui la paix).

     

    Si tout le Coran est bien sûr authentique, en revanche parfois certains propos sont

    faussement attribués au Prophète Muhammad.

    Le travail des spécialistes des Hadîths

    est justement d'épurer les Hadîths authentiques des autres propos qui sont prêtés

    au Prophète mais dont il n'est pas établi qu'il les ait dits.

     

    Les moyens de

    reconnaître ce genre de propos reposent essentiellement sur la qualité de la chaîne

    de transmission (isnâd).

     

    Pour répondre maintenant à votre question, il m'est d'emblée possible de dire qu'il

    y a certains propos relatifs aux femmes qui ont été attribués au Prophète, comme

    ceux-ci :

     

    "Consultez vos femmes et faites le contraire de ce qu'elles vous

    recommandent",

     

    "Si les femmes n'existaient pas, Dieu aurait été adoré comme Il le

    mérite",

     

    "N'enseignez pas aux femmes l'écriture".

     

    (Souvent cité par des Musulmans :

    Bats ta femme tous les matins ,si tu ne sais pas pourquoi ?

    Elle le sait ?

    Une blague pour certains ,mais d'un goût douteux ?)

     

     

    Cependant, les travaux de

    certains spécialistes du Hadîth comme Al-Albânî ont fait apparaître que ces propos

    sont "mawdhoû'" (inventés et faussement attribués au Prophète).

     

    Pour sa part le Coran n'a pas utilisé, à l'endroit de la femme, des propos tels que

    ceux utilisés dans certains autres livres religieux ou par certains anciens

    philosophes grecs.

     

    Au contraire, il parle en termes élogieux de la femme de

    Pharaon, de Marie (Coran 66/10-11).

     

    Et il dit : "Toute personne qui fera le bien en

    ayant la foi, qu'il soit homme ou femme, Nous lui ferons vivre une vie agréable.

     

    Et Nous récompenserons de telles personnes en leur donnant leur récompense pour ce

    qu'elles faisaient de bien" (16/97).

     

    Une des sourates du Coran est d'ailleurs

    nommée "Les femmes" (la sourate n° 4), dont le premier verset rappelle que hommes

    et femmes ont été créés à partir du même premier couple.

     

    Nulle part dans le Coran et les Hadîths authentiques, il est dit que la femme est

    incapable de raisonner et de comprendre, donc inférieure sur le plan intellectuel.

     

    Par contre, il est vrai qu'un Hadîth authentique du Prophète dit, en se fondant sur

    la différence existant entre homme et femme quant au nombre de témoins requis dans

    certains cas de témoignages :

     

    "Cela relève du fait qu'elle connaît un manquement en

    matière de raisonnement." (rapporté par Al-Bukhârî et par Muslim).

    ........................

     

    à suivre ......................

     

    19/01/2009

    fillettes de 10 ans :mariées en Arabie .

    Blogs Awards ' 08 ?

    Merci de voter pour :

    http://islamquestion.skynetblogs.be/

    Les fillettes de 10 ans peuvent se marier en Arabie .

    http://www.rtlinfo.be/news/article/210463/0/?#BLOC_show_comments

    La plus haute autorité religieuse d'Arabie saoudite a jugé qu'une fillette âgée de 10 ans pouvait être mariée, a rapporté mercredi la presse locale.

    Les fillettes de 10 ans peuvent se marier en Arabie

    L'influent grand mufti, Abdelaziz al-Cheikh, a affirmé que la charia,

     ou loi islamique,

    autorisait le mariage pour les fillettes n'ayant pas atteint la puberté, estimant qu'en s'y opposant, ses détracteurs commettaient "une injustice" à leur égard.

    "Nous entendons souvent parler dans les médias de mariages de mineurs.

     Nous devons savoir que la charia n'est pas injuste à l'égard des femmes", a-t-il dit.

     "Si on dit qu'une femme de moins de 15 ans ne peut être mariée, cela est faux.

    Si une fillette a 10 ou 12 ans elle peut être mariée, et quiconque pense qu'elle est trop jeune, se trompe et est injuste à son égard."

    Ses déclarations surviennent alors que les médias se sont fait l'écho récemment de plusieurs cas de mariages entre des fillettes et des hommes pouvant parfois avoir l'âge de leurs arrière-grands parents.

     Lundi, un tribunal de Taëf a autorisé le divorce

    d'une fillette de 11 ans mariée à un homme de 75 ans,

     à la suite d'une demande déposée par sa mère, rapporte le journal Okaz.

    Le père de la fillette avait arrangé le mariage en échange d'une dot.

     En décembre,

     un tribunal saoudien a refusé de prononcer le divorce

    d'une fillette de huit ans, mariée par son père à un adulte de 58 ans,

     arguant qu'elle devait d'abord atteindre "la puberté".

    Des groupes saoudiens de défense des droits de l'Homme luttent contre cette pratique et tentent d'obtenir l'établissement d'un âge minimum pour le mariage des femmes.

    Article 3

    Tout individu a droit à la vie, à la liberté et

    à la sûreté de sa personne.

     

    Article 5

    Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines

    ou traitements cruels,

    inhumains

    ou dégradants.

     

    1948 -2008

    60e anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme.

     

    et tout ce que tu ne voudrais pas qu'il t'advienne,

    toi non plus,

    ne le fais pas à autrui"

    (Matthieu 7,12;

    La didaché ).

     
      

     

    NON :zip_bouchecousuepm_s à la censure !

    Dites : NON :

    à la pensée unique....

    internet_liberte_expression

    Oui : à la liberté d'expression . 

     

    Vos commentaires sur ce message ?vos avis ,vos réactions :

    adresse Émail :

    islamreflexion@yahoo.fr

    Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .

    Merci de visiter :Visitez notre Blog :


    http://islamreflexion.skynetblogs.be/


     un Blog de réflexion Théologique 


    13/01/2009

    Vraie Démocratie :l'Iran :pas comme Israel ..............?

     

    Iran / Vraie Démocratie :pas comme Israel ..............?

    l'Islam est une Religion de paix,d'amour ,de tolérance et de respect de la personne ?
     

    Blogs Awards ' 08 ?

    Merci de voter pour :

    http://islamquestion.skynetblogs.be/

    Deux hommes lapidés à mort pour adultère.

    La lapidation est officiellement suspendue depuis six ans en Iran.
    Mais la presse de Téhéran rapporte ce dimanche, la mise à mort, à coup de pierre, de deux hommes accusés d'adultère.
    Cela se serait passé dans le nord-est du pays à la fin du mois dernier. Un groupe d'avocats iraniens mène campagne depuis des années pour exclure la lapidation du code pénal.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

     

    L'ayatollah Mahmoud Hachémi Shahroudi, à l'origine, en 2002, d'un décret suspendant les peines de lapidation, décret qui n'est toujours pas appliqué en Iran.(Photo : AFP)

    L'ayatollah Mahmoud Hachémi Shahroudi, à l'origine, en 2002, d'un décret suspendant les peines de lapidation, décret qui n'est toujours pas appliqué en Iran.
    (Photo : AFP)

    Selon le journal, les deux hommes ont été lapidés à la fin du mois de décembre dans la ville de Mashhad. L’exécution par lapidation s’est déroulée dans le cimetière de Behesht Reza de la ville, située à la frontière afghane.

    Le pouvoir judiciaire n’a pas encore confirmé pour le moment cette information. Selon la loi islamique, les personnes accusées d’adultère peuvent être exécutées par lapidation. Le condamné est enterré jusqu’à la taille s’il est un homme, et jusqu’au cou, s’il s’agit d’une femme. Ensuite, des pierres de taille moyenne sont lancées sur les condamnés. S’ils arrivent à s’échapper du trou, ils ont la vie sauve.

    Le chef du pouvoir judiciaire, l'ayatollah Shahroudi, a suspendu en 2002 la lapidation. Le décret de l'ayatollah Shahroudi n’a pas toujours été respecté. En effet en juillet 2007, un homme Jafar Kiani, reconnu coupable d’adultère, a été lapidé dans le nord de l’Iran.

    Selon les organisations de défense des droits de l’homme, huit femmes et deux hommes font l’objet d’une condamnation à mort par lapidation, mais leur peine n’a pas encore été appliquée.

    Des avocats iraniens demandent depuis des années la suppression de la lapidation du code pénal. Mais, pour le moment, le pouvoir a toujours refusé cette demande.

     Réagir à cet article ?

     

    Article 3

    Tout individu a droit à la vie, à la liberté et

    à la sûreté de sa personne.

     

    Article 5

    Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines

    ou traitements cruels,

    inhumains

    ou dégradants.

     

    1948 -2008

    60e anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme.

     

    et tout ce que tu ne voudrais pas qu'il t'advienne,

    toi non plus,

    ne le fais pas à autrui"

    (Matthieu 7,12;

    La didaché ).

     
      

     

    NON :zip_bouchecousuepm_s à la censure !

    internet_liberte_expression

    Oui : à la liberté d'expression . 

     

    Vos commentaires sur ce message ?vos avis ,vos réactions :

    adresse Émail :

    islamreflexion@yahoo.fr

    Toutes les réactions sont publiées ,à l'exception des mails vulgaires,injurieux ou anonymes .

    Merci de visiter :Visitez notre Blog :


    http://islamreflexion.skynetblogs.be/


     un Blog de réflexion Théologique 

    03:47 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, islam, culture, israel, gnose, capitalisme, ethique, amoralite, evenement | |  Facebook | | |  Imprimer