21/01/2012

Un religieux musulman interdit aux femmes de toucher aux concombres et aux bananes.

 

tartuffe,fatwa,interdit religieux,mysogynie,concombre,banane,irak,egypte,al quaida,légume phallique,pensee sexuelle,fanatisme,integrisme,fondamentalisme,islam,musulman,charia,mahomet,utopie,lachete,passivite

Tartuffe à la sauce Mahométane ?

Un religieux musulman interdit aux femmes de toucher aux concombres et aux bananes.

tartuffe,fatwa,interdit religieux,mysogynie,concombre,banane,irak,egypte,al quaida,légume phallique,pensee sexuelle,fanatisme,integrisme,fondamentalisme,islam,musulman,charia,mahomet,utopie,lachete,passivite



http://www.postedeveille.ca/2011/12/un-religieux-musulman-interdit-aux-femmes-de-toucher-aux-concombres-et-aux-bananes.html

Il y a des précédents dans cette idée des aliments sources de péché.
 En Irak, Al Qaïda a exigé que les vendeurs séparent les tomates et les concombres sur leurs étals sous prétexte que ces légumes seraient de sexe différent, et a décrété que seuls les hommes pouvaient acheter des concombres...
 Et aux Maldives, la télévision publique a censuré le mot concombre par crainte de causer de l'embarras.

la fatwa sur les fruits et légumes phalliques a fait le tour du monde sur Twitter.
 En Inde, un lecteur du Hindustan Times demande s'il faut interdire aux hommes de toucher aux melons...

LE CAIRE : Un religieux musulman résidant en Europe a statué que les femmes devraient rester à l'écart des bananes et des concombres, afin d'éviter toute « pensée sexuelle. »

Le cheikh anonyme, présenté dans un article publié sur el-Senousa News, a été cité comme disant que si les femmes souhaitent manger ces aliments, une autre personne, de préférence un homme de la famille tel leur père ou leur mari, doit couper ces aliments en petits morceaux et leur servir. Il a dit que puisque ces fruits et légumes « ressemblent au pénis », ils pourraient exciter les femmes ou « leur inspirer des pensées sexuelles ».

 Il a  ajouté les carottes et les courgettes à la liste des aliments interdits pour les femmes.

Une personne a demandé au cheikh comment « contrôler » les femmes de la famille qui achètent des aliments à l’épicerie et si le fait qu’elles tiennent ces aliments dans leurs mains était mauvais pour elles.
 Le cheik a répondu que c’était entre elles et allah.

Répondant à une autre question sur ce qu'il faut faire si les femmes de la famille aiment ces fruits et légumes, le cheikh a conseillé de couper ces aliments dans un endroit caché de manière à ce qu’elles ne les voient pas.


Les Musulmanes ne peuvent plus toucher de carotte et de banane ;

http://congodiaspora.forumdediscussions.com/t5091-les-musulmanes-ne-peuvent-plus-toucher-de-carotte-et-de-banane

C'est le site égyptien Bikya Masr qui rapporte l'information, un homme a décidé d'interdire aux femmes musulmanes de toucher aux concombres, aux bananes ou même aux carottes, ces légumes qui ont la forme de sexes masculins.

tartuffe,fatwa,interdit religieux,mysogynie,concombre,banane,irak,egypte,al quaida,légume phallique,pensee sexuelle,fanatisme,integrisme,fondamentalisme,islam,musulman,charia,mahomet,utopie,lachete,passivite



Voir aussi :
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1504/Insolite/article/detail/1364046/2011/12/16/Les-Musulmanes-ne-peuvent-plus-to

http://www.bivouac-id.com/forum/viewtopic.php?p=184990&sid=e221a24cbc2be15bb9f1b45054e53f67

http://advirgilium.net/index.php?post=282

 Un religieux musulman résidant en Europe a statué que les femmes ne devraient pas se trouver à proximité des bananes ou des concombres, afin d’éviter toute « pensée sexuelle. » (lire +)

Signalé par Alize

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/article-egypte-nouvelles-fatwas-salafistes-91624314.html

Concombre et banane pas halal pour les femmes .
http://www.kabyles.net/Concombre-et-banane-pas-halal-pour.html

 Les Musulmanes interdites de manger des bananes ou des carottes ?

http://www.lactuparetudiant.com/article-les-musulmanes-interdites-de-manger-des-bananes-ou-des-carottes-93008900.html

tartuffe,fatwa,interdit religieux,mysogynie,concombre,banane,irak,egypte,al quaida,légume phallique,pensee sexuelle,fanatisme,integrisme,fondamentalisme,islam,musulman,charia,mahomet,utopie,lachete,passivite

 

26/06/2009

Attentats à Bagdad: l'horreur


N’est il pas normal d’avoir des doutes, sur la Religion de Paix, d’Amour, de Tolérance et de
Respect de la personne ?

Attentat à Bagdad: au moins 69 morts.

http://fr.news.yahoo.com/3/20090624/twl-irak-bagdad-atten...

Bagdad de nouveau ensanglanté par un attentat

Bagdad a été ensanglanté vendredi par un nouvel attentat, à quatre jours du retrait des forces de combat américaines des centres urbains du pays. 

Une bombe dissimulée sur une moto a fait 11 morts et 26 blessés, selon la police, sur un marché spécialisé dans les deux-roues, dans le quartier Bab al Cheikh du centre de la capitale.

L'Irak est frappé depuis plusieurs jours par une série d'attentats particulièrement meurtriers que les autorités relient au retrait des forces américaines, qui s'achève mardi.

Mercredi, un attentat sur un marché de Sadr City, grand quartier chiite en banlieue est de la ville, avait fait 78 morts. Plusieurs centaines d'habitants du quartier se sont rassemblés jeudi pour réclamer un renforcement de la sécurité.

Samedi dernier, une attaque au camion suicide avait fait 73 morts dans un village chiite proche de Kirkouk, dans le nord du pays.

Missy Ryan, version française Jean-Stéphane Brosse.

Imprimez Envoyez

L'Irak fustige le silence des Arabes face à la violence anti-chiite

BAGDAD |

 Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a fustigé jeudi le silence des pays arabes et musulmans face à la multiplication des attentats antichiites qui ensanglantent son pays à l'approche du retrait américain des villes prévu le 30 juin.

http://www.24heures.ch/depeches/monde/irak-fustige-silenc...

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, le 5 février 2009
© AFP | Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, le 5 février 2009


AFP | 25.06.2009 | 15:46

"Nous appelons la communauté internationale, et particulièrement les pays arabes et musulmans, à prendre une position claire face à ces crimes horribles car le silence n'est plus acceptable", a-t-il dit dans un communiqué.

Les sunnites sont le courant majoritaire de l?islam. Le monde musulman est selon les estimations composé de 87% de sunnites et de 13% de chiites. Ces derniers sont notamment majoritaires en Iran et en Irak.

En deux semaines, plus de 150 personnes ont péri dans des attentats qui ont visé spécialement la communauté chiite dans plusieurs villes du pays. Mercredi soir, sur un marché du quartier pauvre de Sadr City, 62 personnes ont trouvé la mort dans l'explosion d'un tricycle motorisé à une heure de grande affluence.

Jeudi, deux personnes ont été tuées et 31 blessées dans deux attentats, l'un à la bombe et l'autre à la voiture piégée à deux heures d'intervalle, à l'entrée et dans la gare routière du quartier en majorité chiite de Bayaa, dans le sud-ouest de Bagdad.

Samedi, dans l'attentat le plus meurtrier depuis un an et demi en Irak, 72 personnes avaient péri dans la province de Kirkouk, à 250 km au nord de Bagdad. Un kamikaze a fait exploser son camion rempli d'une tonne d'explosifs ravageant le centre de la localité de Taza, une ville habitée par des turcomans chiites.

M. Maliki a accusé sans le nommer le mufti de la Mecque, l'un des plus importants personnages religieux d'Arabie Saoudite, pays qui se considère comme la citadelle du sunnisme, d'avoir incité à ces violences par des propos haineux à l'égard des chiites.

"Malheureusement, nous observons un silence suspect de la part de beaucoup de gouvernements à propos de fatwas (décrets religieux) publiés de temps à autre et qui appellent aux meurtres, à l'excommunication et à la haine", a-t-il dit dans un communiqué.

Cheikh Adel al-Gilbani, avait déclaré au début du mois à la BBC: "les religieux chiites sont sans aucun doute des renégats et il peut à la rigueur y avoir un débat pour savoir si tous les chiites le sont ou pas".

Selon l'islam, il est permis de tuer un renégat et l'auteur du meurtre ne peut être poursuivi. Gouverné pendant 80 ans par les sunnites, l'Irak est dirigé par les chiites depuis la chute de Saddam Hussein en 2003.

Les relations entre l'Arabie et l'Irak sont mauvaises. Le roi saoudien Abdallah a refusé au moins deux fois de recevoir M. Maliki car il lui reproche de marginaliser la communauté sunnite.

Pour le Premier ministre, "ce sont les takfiris (extrémistes sunnites) et les baassistes, appuyés par d'autres parties, qui sont derrière les crimes terroristes de Sadr City et de Baya", à Bagdad.

"A l'approche du 30 juin, date du retrait américain des villes, la rage des auteurs de la violence confessionnelle va en grandissant et ceux qui les incitent en propageant une idéologie takfiri sont derrière les terribles massacres endurés par les Irakiens ces dernières années", a assuré M. Maliki.

A quelques jours du retrait américain des villes irakiennes, les responsables irakiens estiment que les auteurs des attentats entendent miner la confiance des forces de l'ordre irakiennes et contraindre les soldats américains à intervenir afin de montrer que l'accord de sécurité signé entre Bagdad et Washington n'est qu'un morceau de papier.

"Leur plan est d'accroître le confessionnalisme, de créer le chaos, de faire échouer le processus politique et d'empêcher le peuple irakien de rétablir sa souveraineté", a-t-il insisté.