28/01/2013

La colère de Dieu ?Iran/exclusif : Grosse explosion sur le site nucléaire souterrain de Fordow

 

 

islamisme,islamiste,terrorisme,bêtise,fanatique,fanatisme, lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,djihad,iran,nucléaire,bombe atomique,attentat,fordow,site nucléaire,dhimmitude,coran,dictature,opportunisme,califat,antisémitisme


 

Un dicton Népalais dit

fordow

La montagne (l’Everest) reste indifférente aux intentions de l’homme. Peut-être que la montagne de Kom n’a pas trop aimé qu’on lui fouille dans les entrailles !

De Reza Kahlili 

Une explosion a détruit une grande partie de l’installation de Fordow  et piégé environ 240 personnes, selon un ancien officier du renseignement du régime islamique.

Cette explosion qui a eu lieu lundi à 11h30, heure de Téhéran a secoué tous les alentours, ce site est enfoui sous une montagne le mettant à l’abri non seulement des frappes aériennes, mais aussi des bombes anti-bunker. Mais visiblement pas des sabotages !

Ce rapport a été confimé par Hamidreza Zakeri, proche du ministère du régime islamique de renseignement et de sécurité.

L’explosion a secoué les installations dans un rayon de trois miles (plusieurs kilomètres).

Les forces de sécurité  ont interdit tout trafic routier dans un rayon de 15 miles, et  l’autoroute Téhéran-Qom a été fermée pendant plusieurs heures après l’explosion. Mercredi après-midi, les secouristes n’avaient toujours pas atteint le site où les personnes ont été piégées.

Le site, à environ 300 mètres sous terre, possédait deux ascenseurs qui sont aujourd’hui hors service.

Ces ascenseurs descendant à environ 240 pieds menaient aux  chambres où se trouvaient les centrifugeuses. Ils étaient utilisés notamment pour transporter des  équipements  lourds et de l’hexafluorure d’uranium.

Le régime croit que l’explosion est le résultat d’un  sabotage.

Evidemment les Iraniens honteux communiquent peu, Les Occidentaux sont surpris quant à eux de voir qu’un sabotage dûment mené est certainement plus efficace qu’une frappe aérienne.

Pour Israël c’est un site de moins qui aurait pu préparer une bombe à l’effet dévastateur.

La centrale nucléaire de Fordo, est une installation secrète, à l’origine découverte par les services de renseignement occidentaux, et elle est devenue le centre de l’activité nucléaire iranien. Son emplacement est surveillé par de nombreux pays, car elle dispose de  2700 centrifugeuses qui enrichissent l’uranium à 20 %.

Les experts disent que les techniciens iraniens auraient pu dans quelques semaines seulement augmenter l’enrichissement de l’uranium à un niveau qui est utilisable à des fins militaires.

islamisme,islamiste,terrorisme,bêtise,fanatique,fanatisme, lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,djihad,iran,nucléaire,bombe atomique,attentat,fordow,site nucléaire,dhimmitude,coran,dictature,opportunisme,califat,antisémitisme

 

L’explosion aurait eu lieu un jour avant les élections en Israël.

islamisme,islamiste,terrorisme,bêtise,fanatique,fanatisme, lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,djihad,iran,nucléaire,bombe atomique,attentat,fordow,site nucléaire,dhimmitude,coran,dictature,opportunisme,califat,antisémitisme

Le site nucléaire de Fordo est une cible de grande envergure, celui-ci a été creusé profondément dans les montagnes et a récemment atteint sa capacité nucléaire. Dans le même temps, il a été rapporté que l’Iran pourrait quadrupler son taux d’enrichissement d’uranium sur le site.

Résumé par Aschkel pour la rédaction israel-flash

 

 

Pas de panique surtout !

L’Islam est une Religion de

islamisme,islamiste,terrorisme,bêtise,fanatique,fanatisme, lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,djihad,iran,nucléaire,bombe atomique,attentat,fordow,site nucléaire,dhimmitude,coran,dictature,opportunisme,califat,antisémitisme

PAIX ,

islamisme,islamiste,terrorisme,bêtise,fanatique,fanatisme, lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,djihad,iran,nucléaire,bombe atomique,attentat,fordow,site nucléaire,dhimmitude,coran,dictature,opportunisme,califat,antisémitisme

 

D'AMOUR,

islamisme,islamiste,terrorisme,bêtise,fanatique,fanatisme, lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,djihad,iran,nucléaire,bombe atomique,attentat,fordow,site nucléaire,dhimmitude,coran,dictature,opportunisme,califat,antisémitisme

 

DE TOLÉRANCE ?

islamisme,islamiste,terrorisme,bêtise,fanatique,fanatisme, lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,djihad,iran,nucléaire,bombe atomique,attentat,fordow,site nucléaire,dhimmitude,coran,dictature,opportunisme,califat,antisémitisme

 

DE NON-VIOLENCE ?

Et surtout de

RESPECT DES AUTRES .

islamisme,islamiste,terrorisme,bêtise,fanatique,fanatisme, lâcheté occidentale,majorité  silencieuse,intox,média,djihad,iran,nucléaire,bombe atomique,attentat,fordow,site nucléaire,dhimmitude,coran,dictature,opportunisme,califat,antisémitisme


04/12/2012

Halal et femme découpée en morceau ?

 

 

islam,islamisme,fanatisme,chiite,parole de dieu,coran,fondamentalisme,terrorisme,laïcité,simplisme,bêtise,naïveté,manipulation,israel,falsification,intox,lâcheté,france,mensonge,media,sophisme,média,laxisme européen,actualité,histoire,religion,inculture,salafiste,haine,incitation à la haine,insulte,provocation,iran,juif,horreur,gaza,palestine,christianophobie,antisémitisme,barbarie,dreuz info

 

http://islamreflexion.skynetblogs.be/archive/2011/04/28/halal.html

islam,islamisme,fanatisme,chiite,parole de dieu,coran,fondamentalisme,terrorisme,laïcité,simplisme,bêtise,naïveté,manipulation,israel,falsification,intox,lâcheté,france,mensonge,media,sophisme,média,laxisme européen,actualité,histoire,religion,inculture,salafiste,haine,incitation à la haine,insulte,provocation,iran,juif,horreur,gaza,palestine,christianophobie,antisémitisme,barbarie,dreuz info

 

 

J'ai reçu la réponse suivant à cet article ?

 

Bonjour, pourquoi parler d'abattage rituel, dans les abattoirs non halal les bêtes souffrent énormement, ce n'est pas parce qu'un animal est étourdit qu'il ne ressent rien de plus je tiens à signaler que dans l'Islam les animaux sont très important, une personne qui fait du mal à une pauvre bête est maudite, en ce qui concerne la viande il y a plusieurs règles à respecter afin que l'animal ne souffre pas, mais certains croyants ne respectent pas ces règles malheureusement. Je suis arabe et musulmane, je suis contre tout ce qui est expérience sur les animaux, fourrure, tout ce qui est jeux, corrida, combats de chiens, ect. Pour la viande il faut que la bête soit tuée d'une bonne manière mais depuis toujours voir un animal être tuée qu'il souffre ou non, j'en pleure donc je suis musulmane végétarienne.

Écrit par : Titi | 02/12/2012

Voir aussi :

 

http://islamquestion.skynetblogs.be/archive/2012/12/02/des-musulmans-poignardent-puis-decoupent-en-morceaux-une-fem.html

 

islam,islamisme,fanatisme,chiite,parole de dieu,coran,fondamentalisme,terrorisme,laïcité,simplisme,bêtise,naïveté,manipulation,israel,falsification,intox,lâcheté,france,mensonge,media,sophisme,média,laxisme européen,actualité,histoire,religion,inculture,salafiste,haine,incitation à la haine,insulte,provocation,iran,juif,horreur,gaza,palestine,christianophobie,antisémitisme,barbarie,dreuz info

Voici ma réponse ,qui a du mal à être publiée ?

 

Bonjour ,

la vie se nourrit de la mort de la vie?C'est une loi universelle ?

L’être humain,étant en principe doué d'intelligence et de raison ?

Il doit abattre les animaux ,avec le minimum de souffrance ?

Ce n'est pas le cas ,avec l' abattage dit Halal ?

Le succès de l’abattage ,dit halal?

C'est ,qu'il revient moins cher et donc plus rentable ?

Je vous félicite d’être végétarienne?Personnellement ,j'ai réduit de 50 % ma consommation de viande ?

Personnellement ,je suis Catholique Gnostique ,il y a plus de 19 siècles ,les gnostiques ne reconnaissaient pas Jéhovah ,Jésus est un prophète de la sagesse,et par conséquent sa mère Marie (la Pistis Sophia ) est la mère de la sagesse .Ils préconisaient la recherche personnelle de la connaissance .Ce qui est interdit ,dans le monde Mahométan?Ou il faut croire sans preuves et sans réfléchir ?

 

Je refuse de consommer ,de la viande provenant d'un animal ,qu'on a torturé et qui est consacré à un pseudo Dieu ,qui incite à la haine ,la violence,le meurtre et les assassinats ?

 

Pris au hasard !

 

http://www.yabiladi.com/coran (Coran version light!)

 

Al-Baqara 2.191. Tuez-les partout où vous les trouvez et chassez-les d'où ils vous ont chassés, car la subversion est pire que le meurtre. Ne les combattez pas, cependant, auprès de la Mosquée sacrée, à moins qu'ils ne vous y attaquent les premiers. Dans ce cas, n'hésitez pas à les Tuer. Ce sera la juste récompense des infidèles.

At-Tauba 9.5. À l'expiration des mois sacrés, Tuez les polythéistes partout où vous les trouverez ! Capturez-les ! Assiégez-les ! Dressez-leur des embuscades ! S'ils se repentent, s'ils accomplissent la salât, s'ils s'acquittent de la zakât, laissez-les en paix, car Dieu est Clément et Miséricordieux.

An-Nisaa 4.89. Ils souhaitent tant vous voir perdre votre foi comme ils l'ont eux-mêmes perdue, pour que vous soyez tous pareils. Ne formez pas de liaisons avec eux, tant qu'ils ne se seront pas engagés résolument dans la Voie du Seigneur. Mais s'ils optent carrément pour l'apostasie, saisissez-les et TUEZ-les où que vous les trouviez ! Gardez-vous de prendre parmi eux des amis ou des auxiliaires,

An-Nisaa 4.91. Vous en trouverez d'autres qui désirent avoir des rapports pacifiques aussi bien avec vous qu'avec les leurs, mais qui, chaque fois qu'ils sont invités à pratiquer l'idolâtrie, y retombent en masse. Si ces gens-là ne se mettent pas à l'écart, ne vous offrent pas la paix et ne s'abstiennent pas de vous agresser, alors saisissez-les et TUEZ-les où que vous les trouviez ! Nous vous donnons sur eux plein pouvoir.

Sourate XLVII, verset 4 :
 "Quand vous rencontrerez les infidèles
, tuez-les jusqu'à en faire un grand carnage,
 et serrez les entraves des captifs que vous aurez faits." Et encore ,c'est une version light ! Voyez les informations de chaque jour ! Vous êtes émue ,par l’abattage des animaux?
Je vous en félicite?
Que pensez-vous des gens ,
qui sont égorgés et découpés
,alors ,qu'ils sont encore vivants ? À vous lire !

 

 

islam,islamisme,fanatisme,chiite,parole de dieu,coran,fondamentalisme,terrorisme,laïcité,simplisme,bêtise,naïveté,manipulation,israel,falsification,intox,lâcheté,france,mensonge,media,sophisme,média,laxisme européen,actualité,histoire,religion,inculture,salafiste,haine,incitation à la haine,insulte,provocation,iran,juif,horreur,gaza,palestine,christianophobie,antisémitisme,barbarie,dreuz info

 

 

 

 

14/12/2010

Iran /une bombe nucléaire dans trois mois / la fin du monde moins 4 minutes

L'Iran pourra fabriquer une bombe nucléaire dans trois mois ;
 
 

9782070532902FS.jpg

 
Téhéran disposera bientôt de suffisamment d'uranium enrichi
 pour fabriquer une arme atomique.
 
 
 

479px-Atomic_blast_Nevada_Yucca_1951.jpg

 
Guerre nucléaire: la fin du monde moins 4 minutes
Richard Nixon, Barack Obama et la faible évolution de l'«alerte nucléaire».
 
 

Selon des informations confirmées par les services israéliens, l'Iran a constitué un stock de 23 kg d’uranium enrichi à près de 20% et sera en mesure de d'en avoir 28 kg d'ici le mois de février 2011, obtenant ainsi la quantité d’uranium nécessaire à la fabrication d'une bombe nucléaire. Cette information est confirmée par le chef de l’Agence iranienne de l’énergie atomique, Ali Akbar Salehi, qui a précisé que ce lot provenait de la mine de Gachin, au sud du pays.

Les dirigeants de la République islamique se félicitent du résultat obtenu malgré l’arrêt de l’usine d’enrichissement de Natanz en novembre à la suite de l’infection du virus Stuxnet  et en dépit de l’assassinat du professeur Fereydoun Abbassi, l'un des spécialistes iraniens de la séparation des isotopes. Ils ont réussi à mener leurs opérations à terme et ont tenu à ce que cela se sache. Une information notamment destinée aux cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU et à l’Allemagne, les six Grands qui mènent les négociations avec Téhéran sur son programme nucléaire. Le dernier round de deux jours s'est terminé, sans surprise, le 7 décembre à Genève sur aucun résultat tangible. Les pourparlers reprendront fin janvier à Istanbul et n'aboutiront à rien puisque la seule chose que Téhéran cherche et réussit à faire est de gagner du temps pour rendre son programme irréversible. Ce qui est peut-être déjà le cas.

Le choix du plutonium

Dans ces conditions, le gouvernement israélien se trouve aujourd'hui devant des décisions de plus en plus difficiles face à ce qu'il considère comme une menace pour l'existence même de l'Etat hébreu. Et il se heurte dans le même temps à l'administration Obama, frustrée de l'absence de tout progrès dans les négociations israélo-palestiniennes, et qui semble incapable de choisir une stratégie et de s'y tenir face à la République islamique.

Le Premier ministre israélien a pris l'engagement à plusieurs reprises de s’opposer à la nucléarisation de l’Iran. Il est attendu de pied ferme par son aile nationaliste qui lui reproche sa faiblesse vis-à-vis de l'administration américaine et d'avoir déjà perdu beaucoup de temps. Benjamin Netanyahou n'a cessé d'expliquer aux Américains que les sanctions n’ont aucun effet et qu’elles ont poussé les Iraniens à concentrer tous leurs moyens et leurs forces sur leur programme nucléaires. Les informations confirmées par les experts israéliens montre que l’Iran n’aurait aujourd'hui même plus besoin de renvoyer ses barres de combustibles nucléaires à la Russie pour retraitement, comme stipulé par les accords.

Les Iraniens auraient aussi choisi d’abandonner temporairement la filière uranium pour la filière plutonium. Le principe est plus à leur portée. La combustion des barres d'uranium dans un réacteur nucléaire produit du plutonium et des produits de fission hautement radioactifs. Un processus chimique complexe permet ensuite de séparer le plutonium des produits de fission et de l'uranium non utilisé. Si l'on sait fabriquer des barres de combustible et, ensuite, en séparer le plutonium une fois qu'elles sont consumées, on peut alors mettre à profit ce savoir pour produire les matières fissiles nécessaires à la fabrication d'armes nucléaires.

L’Iran aurait réussi à produire son propre «Yellowcake» qui est une poudre grossière jaune de concentré d’uranium. Traitée par une méthode chimique, elle peut être purifiée sous forme de barres de combustible capables d’alimenter le cœur des réacteurs nucléaires et de produire du plutonium, une alternative à l'uranium enrichi.

Ces informations ne semblent pas inquiéter outre mesure le président américain. Barack Obama semble même vouloir à nouveau infléchir sa position même si les négociations entre  les six Grands et l'Iran ne donnent rien. Obama a donné un gage de bonne volonté à Téhéran en donnant l'ordre au porte-avions USS Harry S.Truman et à ses 70 avions de combat de réintégrer la base navale américaine de Souda Harbor, sur l’île de Crète pour ne laisser que le porte-avions Abraham Lincoln sur site. Les Israéliens ne comprennent pas qu’après avoir bombé du torse quelques semaines auparavant, en envoyant une armada au large de l’Iran, il change soudain de stratégie.

La volonté d’Obama de changer d'approche est confirmée par le fait que le secrétaire d’Etat à la défense, Robert Gates, a été envoyé à Oman le 5 décembre pour des discussions avec le Sultan Qaboos bin Said qui entretient de bonnes relations avec l'Iran et qui fait pression auprès des Américains pour une solution diplomatique face au programme nucléaire de l'Iran. Cette visite a pour but de convaincre ses interlocuteurs que les Etats-Unis ont évolué sur l’option militaire qui aurait été définitivement écartée. Lors de sa visite aux troupes américaines, Gates a d’ailleurs précisé que les problèmes de l’Irak et de l’Afghanistan sont les deux seuls points chauds qui requièrent l’attention des américains.

De nouvelles têtes en Israël

Certains Israéliens veulent interpréter ce désengagement comme un feu vert qui leur est donné pour agir selon leurs intérêts ou au contraire comme le signe que les Etats-Unis ne cautionneraient pas l’activisme éventuel d’Israël. 

Dans le même temps, Benjamin Netanyahou se donne clairement les moyens de lancer son pays dans un conflit dur. Hasard du calendrier, l'opportunité lui a été donnée de marquer d’une touche personnelle les grandes institutions sécuritaires du pays. En arrivant au pouvoir, il avait hérité des nominations de ses prédécesseurs. Il a décidé de ne pas prolonger le mandat des personnalités en place. En changeant les têtes, il pense avoir les coudées franches.

Le nouveau chef d’état-major, Yohav Galant, catalogué comme «dur», prendra ainsi ses fonctions au début de l’année 2011. Meïr Dagan, l’homme que les Egyptiens ont affublé du sobriquet de «superman de l’Etat juif», nommé à la tête du Mossad par Ariel Sharon, est aussi remplacé. Son successeur, Tamir Pardo, un homme du sérail, est un ami personnel de Benjamin Netanyahou. C'est aussi un homme d’action puisqu’il a fait partie des commandos spéciaux de l’état-major (Sayeret Matkal) sous les ordres du colonel Yoni Netanyahou, frère du Premier ministre tombé lors de l'opération de sauvetage d'Entebbe. Le jeune général de 46 ans, Aviv Kochavi, vient de prendre le relais à la tête du renseignement militaire, plus communément connu sous le nom de «Aman». La dernière nomination concerne le président de la prestigieuse commission des Affaires étrangères et de la Défense du parlement israélien. Shaoul Mofaz, numéro 2 du parti d’opposition Kadima, ancien chef d’état-major et ancien ministre de la Défense nationale, vient d'obtenir ce poste. Malgré son appartenance au parti centriste, il est étiqueté comme «faucon» par les observateurs politiques israéliens.

Cette nouvelle garde rapprochée, qui personnifie pour l’opinion publique la détermination, aura deux objectifs contradictoires. Elle pourrait être chargée de faire passer, auprès de l'opinion, le choc de négociations de paix accompagnées de concessions douloureuses. Elle pourrait aussi constituer l’épine dorsale d’une équipe désignée pour régler le problème iranien par la force avec ou sans l'aval des Etats-Unis. Il n'est plus question aujourd'hui en Israël de voir les Américains mettre leur veto à une opération israélienne contre les installations nucléaires iraniennes comme il y a encore quelques mois. Le temps est compté.

Jacques Benillouche

Des commentaires dans la dignité  SVP

08:12 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : barack obama, bombe nucléaire, iran, israël, mahmoud ahmadinejad, uranium, monde, terreur, intox, terrorisme, islam, fanatisme, manipulation, fin du monde, fin de l occident | |  Facebook | | |  Imprimer

14/06/2010

ISLAM : Les nouveaux martyrs de l'«Iran vert» .


Les nouveaux martyrs de l'«Iran vert»  .

http://www.lefigaro.fr/international/2010/06/13/01003-

20100613ARTFIG00265-les-nouveaux-martyrsde-l-iran-vert.php

Tuée le 20 juin 2009 lors d'une manifestation d'opposants, Neda Agha

-Soltan, visage de Madone encadré par un foulard, est devenue,en

douze mois de contestation, l'icône du «mouvement vert», la couleur

de l'opposition.

MARTYR

 Crédits photo : REUTERS
Tuée le 20 juin 2009, Neda Agha-Soltan est devenue le symbole d'une

nouvelle génération de martyrs............
 
..................
Aujourd'hui, Neda, Sohrab, Mohsen et tant d'autres reposent au

cimetière de Behesht-e Zahra, au sud de Téhéran. Dans une interview

accordée au journal iranien Rooz Online, la mère de la jeune femme

raconte que sa tombe a été sauvagement saccagée par des inconnus.

Pourtant, malgré les menaces, elle refuse de se taire.

 «Le martyre de

Neda symbolise la liberté, et j'en suis fière!», dit-elle.

Oui à la Liberté !

LIBERTE5[1]

Non !à la censure !

censureINTIMIDATION

NON ! à la dictature ! 

censureVISAGE

ist2_CENSURE NON1615336_censure

 

28/12/2009

IRAN : Démocratie à la Musulmane ?????????

Iran : nouveaux affrontements et arrestations d'opposants.


Le Figaro.fr (avec agences)
28/12/2009 | Mise à jour : 14:17 
 
«Nous nous battrons, nous mourrons mais nous reprendrons l'Iran», scandaient dimanche les opposants au président Mahmoud Ahmadinejad .
«Nous nous battrons, nous mourrons mais nous reprendrons l'Iran», scandaient dimanche les opposants au président Mahmoud Ahmadinejad . Crédits photo : AP

VIDÉOS - Les violents affrontements entre la police et les opposants au président iranien Mahmoud Ahmadinejad auraient fait au moins une dizaine de morts, même s'il est difficile d'avoir un bilan précis. Plusieurs pays occidentaux condamnent cette répression.

La tension reste très vive à Téhéran lundi, après les très violents affrontements dimanche entre des milliers d'opposants au président Mahmoud Ahmadinejad et les forces de l'ordre.

Il reste très difficile d'établir un bilan définitif. Lundi matin, la chaîne en persan de la télévision iranienne officielle, citant le ministère des Renseignements, faisait état de quinze morts, quand la chaîne en anglais, citant elle le Conseil suprême de sécurité nationale, s'en tenait à huit morts.

Selon des sites d'opposition, la police a arrêté lundi plusieurs personnalités de l'opposition dont deux proches de l'ancien président réformateur Mohamad Khatami - Morteza Haji, ancien ministre et directeur général de la fondation Baran de M. Khatami, et son adjoint Hassan Rassouli - et trois conseillers de l'ancien premier ministre Mir Hossein Moussavi (Ali Reza Beheshti, Ghorban Behzadian-Nejad et Mohammad Bagherian). Autre personnalité arrêtée : le journaliste et défenseur des droits de l'homme Emadeddin Baghi. Dans la nuit de dimanche à lundi, l'ancien ministre des Affaires étrangères Ibrahim Yazdi, chef du Mouvement de Libération de l'Iran (MLI, opposition libérale), avait aussi été arrêté à son domicile par les services de sécurité.

Toujours selon ces sites, le corps du neveu de l'opposant Mir Hossein Moussavi, tué dimanche, aurait disparu de l'hôpital où il avait été emmené. Une enquête serait en cours. D'après le site d'opposition Rahesabz, trois autres victimes auraient été tuées par des «tirs directs» de «forces militaires», près du «pont du collège» sur l'avenue Enghelab, la grande artère traversant Téhéran d'est en ouest où se sont concentrées les manifestations. Un quatrième manifestant aurait été tué un peu plus loin. D'après la police de Téhéran, qui écarte toute bavure et considère ces morts comme «suspectes», le neveu de Mir Hossein Moussavi aurait été victime d'«agresseurs inconnus». Il aurait été identifié sur cette vidéo :

Des «arrestations arbitraires»

Ces violences sont les pires en Iran depuis les affrontements qui ont suivi la réélection de Mahmoud Ahmadinejad en juin. Au moins 70 personnes avaient été tuées selon l'opposition, moitié moins d'après la police. Dans un communiqué, le Quai d'Orsay a condamné dimanche après-midi «les arrestations arbitraires et les violences» commises à Téhéran «contre de simples manifestants». La Maison-Blanche a de son côté condamné «la répression violente et injuste de civils cherchant à exercer leurs droits universels en Iran».

L'opposition, qui accuse toujours le pouvoir de fraude massive, avait appelé à ces nouvelles manifestations, en marge des rassemblements prévus pour l'Achoura, la journée de deuil religieux commémorant la mort de l'imam Hossein, figure centrale de l'islam chiite. «Nous nous battrons, nous mourrons mais nous reprendrons l'Iran», ont scandé les manifestants. Et de poursuivre: «C'est le mois du sang, et les bassidjis vont tomber», dans une double allusion au mois de deuil de Moharram, dont l'Achoura est le point culminant, et aux miliciens largement utilisés ces derniers mois par le gouvernement contre les manifestations.

Malgré une présence policière massive, des milliers de personnes se sont donc rassemblées le long de l'avenue Enghelab, déjà théâtre des grandes manifestations de juin. Mais la police est rapidement intervenue, utilisant des gaz lacrymogènes et chargeant violemment. Les opposants au pouvoir auraient répliqué en jetant des pierres et en incendiant des poubelles pour se protéger et bloquer les rues. Sans succès.

Les milliers de partisans d'Ahmadinejad ont profité de leur dispersion pour organiser une contre-manifestation sur l'avenue, scandant des slogans favorables au guide suprême iranien, l'atyatollah Ali Khamenei.

Des centaines de vidéos prises par les manifestants circulent déjà sur internet. Elles témoignent de la violence de l'événement :

Plusieurs pays occidentaux se sont élevés contre la brutalisté de cette répression.

 La chancelière allemande Angela Merkel a qualifié lundi d'»inacceptable» l'intervention des forces de sécurité iraniennes.

 Le Canada a condamné «l'usage de la violence brutale» et appelle une nouvelle fois l'Iran à se conformer à ses obligations en matière de respect des droits de l'homme.

Dimanche soir, les Etats-Unis et la France avaient eux aussi condamné les arrestations «arbitraires» et les violences.

Voir les video et les commentaires ;

http://www.lefigaro.fr/international/2009/12/27/01003-20091227ARTFIG00037-heurts-en-iran-quatre-manifestants-tues-.php

http://blog.lefigaro.fr/iran/2009/12/iran-les-nouveaux-martyres-de.html

http://www.lefigaro.fr/international/2009/12/21/01003-20091221ARTFIG00406-iran-heurts-aux-obseques-de-l-ayatollah-montazeri-.php

http://www.lefigaro.fr/international/election-iran.php

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/des-figures-de-l-opposition-iranienne-arretees_838712.html



De réels martyrs !


Je demande humblement à Dieu ,de les bénir !


« Il y a plus de vrai Chrétien en dehors de l'Église ,que dedans !

Saint Thomas d'Aquin . ».

C'est bizarre ,ces événements !

L'Islam est une Religion de Paix ,de tolérance ,

  • d'Amour

  • et de respect de la personne ?

     

    Dans tous les pays Musulmans ,la Paix ,la Tolérance ,le respect de la personne et le bonheur régnent en maitre ?

     

    Bizarre …...bizarre …......

  • À suivre …...........

    Attention !

     

    La TV ça peut nuire à votre santé mentale !

  •  

  • _TVvu_tvdep

     

    La TV ça peut vous rendre complètement

  • idiot ?

  •  

  • anti-tvANTI

  •  

     

    02/09/2009

    Iran : “Sodomies et viols sont licites et islamiquement corrects”

     

    Iran : “Sodomies et viols sont licites et islamiquement corrects”

    http://www.bivouac-id.com/2009/09/01/iran-sodomies-et-viols-sont-licites-et-islamiquement-corrects/

    Iran : “Sodomies et viols sont licites et islamiquement corrects”

    Selon des personnes présentes à Jamkaran, un des lieux supposés du retour du Mahdi, l’ayatollah Mesbah Yazdi qui par ailleurs anime régulièrement la prière du vendredi à Téhéran aurait tenu les propos suivants devant une assemblée composée de ses partisans ……

    Selon ce religieux, qui est le maître spirituel d’, violer, droguer, battre ou toutes autres exactions sont parfaitement licites et islamiquement corrects dès lors que l’on a affaire à un opposant au régime islamique qui est du même coup considéré comme un opposant à l’islam.

    Voici donc la transcription de ce que rapportent des sites d’opposants iraniens des propos de Mesbah Yazdi :

    Question : Est ce que se servir de moyens de pression psychologiques, émotionnels ou physiques peut être considéré comme autorisée (licite islamiquement) ?

    Mesbah-Yazdi : Obtenir une confession de n’importe qui est contre le Velayat-é-Faghih (régime islamique de droit divin) est islamiquement licite de n’importe quelle manière.

     

    Question :  Peut-on droguer ou donner des substances opiacées ou n’importe quel autre produit addictif pour obtenir des aveux ?

    Mesbah-Yazdi : Je vous répondrais comme précedemment !

     

    Question : Lors d’un interrogatoire pour obtenir une confession peut-on violer un prisonnier ?

    Mesbah-Yazdi : Au préalable il convient que l’interrogateur fasse ses ablutions rituelles et prie tout en violant le prisonnier. Si il s’agit d’une prisonnière on peut commettre l’agression aussi bien dans le vagin que dans l’anus. Il est souhaitable de ne pas avoir de témoin-voyeur alors que si il s’agit d’un prisonnier alors il peut y avoir un tiers qui assiste.

     

    Question : Le viol des hommes et des jeunes gens est-il considéré comme un acte de sodomie ?

    Mesbah-Yazdi : Evidemment non car il n’y a pas de consentement. Si le prisonnier prend plaisir à se faire pénetrer alors il ne faut pas recommencer. 

     

    Question : Mais dans le cas d’une femme qui serait vierge ?

     Mesbah-Yazdi : Il y a une tolérance dnas le cas de ce viol au nom de l’islam. Si la peine est la mort alors celui qui mène l’interrogatoire a une récompense (une indulgence en terme plus spirituel ?) équivalent au grand pélerinage (celui de la Mecque) mais si il n’y a a pas de peine de mort alors l’auteur est considéré comme ayant fait le pélerinage de Karbala ( lieu saint d’Irak où est célébré le martyr de l’imam Hussein par les chiites) 

     

    Question : Mais alors que se passe t-il si la prisonnière tombe enceinte ? L’enfant est-il illégitime ?

    Mesbah-Yazdi : L’enfant né de n’importe quelle femelle en lutte contre le système du Valayat é Faghih est considéré comme illégitime, que ce soit celui d’un viol ou de son époux selon notre Saint Coran. Mais si l’enfant est élevé par son geolier alors il sera un musulman chiite légitime.

    Source : Hakemiat-e-mardom Traduction Bivouac-id.

     

    Pour rappel Mesbah Yazdi est un des piliers de la révolution, le fondateur des commandos martyr et on lui doit cette phrase célèbre : Si qui que ce soit insulte les saints musulmans, l’Islam a permis au sang d’être versé, pas besoin de tribunal.

    Et ne soyez pas étonnées car c’est aussi le même homme (puis-je utiliser ce mot en ce qui le concerne ? Je m’interroge encore !) qui a aussi dit que pour la grandeur et l’expansion de l’islam l’esclavage se justifie !

    Lire le calvaire d’un jeune manifestant iranien.

    Visitez  le Blog Bivouac :

    http://www.bivouac-id.com/2009/09/01/iran-sodomies-et-viols-sont-licites-et-islamiquement-corrects/

  • S'abonner au flux RSS
  • S'abonner par courriel
  • C'est bizarre ,ces événements !

    L'Islam est une Religion de Paix ,de tolérance ,

  • d'Amour

  • et de respect de la personne ?

     

    Dans tous les pays Musulmans ,la Paix ,la Tolérance ,le respect de la personne et le bonheur régnent en maitre ?

     

    Bizarre …...bizarre …......

  • À suivre …...........

    Attention !

     

    La TV ça peut nuire à votre santé mentale !_TVvu_tvdep

     

    La TV ça peut vous rendre complètement

  • idiot ?

  • anti-tvANTI

  • 07/08/2009

    Islam du possible ??? Est-ce possible ?????


    un Islam du possible ??? Est-ce possible ?????

     

    Ahmad Salamatian:

     "Les Iraniens aspirent à un islam du possible"

    Par Dominique Lagarde, Delphine Saubaber, publié le 06/08/2009 12:00

    Ahmad Salamatian, proche de l'ancien président Bani Sadr et observateur privilégié de la République islamique, juge sévèrement la répression du récent mouvement de contestation en Iran.

    Eric Garault/L'Express

    Ahmad Salamatian, proche de l'ancien président Bani Sadr et observateur privilégié de la République islamique, juge sévèrement la répression du récent mouvement de contestation en Iran.

    Après la fraude massive lors de l'élection du 12 juin, le monde a braqué des yeux ébahis sur l'Iran. Une bouffée de rébellion au coeur de la dictature, prenant pour symbole le visage ensanglanté de la jeune Neda... Puis le rideau est tombé. Que se passe-t-il depuis que le pouvoir a bâillonné les mécontents? De son exil en France, Ahmad Salamatian, ancien compagnon de route du premier président de la République islamique, Abolhassan Bani Sadr, qui fut destitué par l'ayatollah Khomeini dès 1981, remonte le fil d'une révolte annoncée. Observateur attentif ayant regagné son pays, ces dernières années, pour de brefs séjours, il adosse, voix douce et mots à la pointe sèche, les événements d'aujourd'hui à ceux d'hier. Non, la protestation n'est pas défaite. Elle a délégitimé le régime, pris à son propre piège, la contestation politique devenant nécessairement religieuse. Elle a révélé une aspiration profonde, visant à concilier islam et liberté.

    Face à la force de la répression, le mouvement né au lendemain de l'élection du 12 juin est-il mort?

    Les manifestants ont peut-être perdu la première manche, mais ce n'est que le début... Car il ne s'agit ni d'une révolution ni d'un mouvement insurrectionnel, mais bien d'une contestation civique, qui ne s'insère pas dans un rapport de forces et ne peut donc être combattue par les armes. La répression brutale l'a obligée à trouver d'autres formes d'action: elle ne l'a pas anéantie. Désormais, nous assistons à un affrontement à l'intérieur même du régime. La légitimité du pouvoir est en cause et la contestation est en train de s'installer, durablement, au coeur de la vie politique.

    Depuis sa création, la République islamique reposait sur une double légitimité, à la fois populaire, à travers le suffrage universel, et religieuse. Cet équilibre est-il rompu?

    Avant de vous répondre, un rapide retour historique s'impose. Après la révolution islamique de 1979, qui était une révolution de masse, le premier projet de la Constitution affirmait la primauté du suffrage universel. Mais les religieux ont réussi à imposer leur tutelle, profitant du vide laissé par le chah: la monarchie avait fait table rase de toutes les institutions représentatives de la société, sans permettre à de nouvelles structures, syndicales ou politiques, de prendre le relais. Le turban a donc remplacé la couronne.

    Bio Express d'Ahmad Salamatian

    1941 Naissance à Ispahan.

    1960 Responsable de l'organisation de jeunesse du Front national iranien (pro-Mossadegh).

    1963 Licence de droit à Téhéran.

    1966 DESS de sciences politiques à la Sorbonne.

    1977 Fondateur, avec Abolhassan Bani Sadr, du Comité de soutien aux droits de l'homme en Iran.

    1979 Secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères.

    1980 Député d'Ispahan.

    1981 S'exile en France après la destitution du président Bani Sadr.
    Jusqu'à sa mort, en 1989, c'est d'abord l'ayatollah Khomeini qui a exercé cette tutelle religieuse, auréolé d'une légitimité incontestée. Son successeur annoncé était l'ayatollah Hossein Ali Montazeri. Mais, en 1988, celui-ci a été écarté pour avoir protesté contre les exécutions massives de prisonniers. Montazeri était l'un des théoriciens du velayat-e faqih, ou "gouvernement du docte" (NDLR, la tutelle du juriste théologien), qui est le fondement de la théocratie iranienne. Les autres grandes figures religieuses n'étaient pas sur cette ligne.
    Privé de son dauphin, le régime n'avait donc pas de Guide vraiment crédible sur le plan religieux pour succéder à Khomeini. Ali Akbar Hachemi Rafsandjani, à l'époque président du Parlement, dont l'influence était grande, a convaincu l'Assemblée des experts de désigner Ali Khamenei, un hodjatoleslam - l'équivalent d'un curé de paroisse.

    Et la nomination de Khamenei a mis à nu la contradiction inhérente au système...

    En greffant la souveraineté divine sur la souveraineté populaire, les "constituants" de 1980 avaient déjà créé une chimère. Avec Khamenei, le rôle du Guide a, en effet, changé: il a, peu à peu, délaissé la primauté du terrain religieux, pour laquelle il se savait contesté, afin de se consacrer au commandement des forces armées et des services de sécurité, dont il est devenu le vrai patron. Sous le turban, le képi...

    Un coup d'Etat rampant, en somme?

    Oui. Mais Khamenei, le Guide suprême de la révolution, n'avait pas, pour autant, les moyens d'empêcher la tenue des nombreuses consultations électorales prévues par la Constitution ou par la loi. Il s'est rapidement demandé comment il pouvait, à défaut de les supprimer, contrôler ces élections et les transformer en plébiscites.
    Assoiffée de modernité, la société iranienne est en avance sur le système politique
    S'il n'y est pas parvenu tout de suite, c'est qu'il y a, en Iran, au sommet du pouvoir, une certaine forme de pluralisme, avec des factions et des clans appuyés sur des réseaux. Il n'a donc pas pu empêcher, en 1997, l'élection du candidat réformateur, Mohammad Khatami. Mais il était bien décidé à faire en sorte que la situation ne se reproduise pas.
    En 2005, il a réussi à faire élire son poulain, le très populiste Mahmoud Ahmadinejad, grâce aussi à la division du camp réformateur. Après quatre ans, le bilan d'Ahmadinejad s'est révélé catastrophique. Khamenei n'en a pas moins décidé qu'il devait rempiler pour un deuxième mandat, en dépit des mises en garde répétées de plusieurs de ses conseillers.

    Quitte à passer en force?

    Oui. Khamenei voulait mettre un terme au pluralisme des factions au sommet de l'Etat, débarquer, cette fois définitivement, Rafsandjani, barrer durablement la route au clan réformateur et parachever l'édification d'un pouvoir personnel assis sur l'appareil sécuritaire. Cela passait par la victoire d'Ahmadinejad... Khamenei a fait en sorte que celui-ci n'ait aucun rival issu de son propre camp.
    Le Conseil des gardiens de la Constitution, dont la majorité des membres est désignée par le Guide et qui est chargé de sélectionner les candidats, n'en a avalisé que 4 sur 475. Khatami a renoncé à se présenter, après avoir subi de fortes pressions. Et si, sur quatre candidats sélectionnés, deux réformateurs ont finalement été autorisés à concourir, c'est parce qu'on espérait, comme en 2005, que la division du camp adverse jouerait en faveur d'Ahmadinejad.

    Pourquoi avoir laissé se dérouler une campagne aussi animée, avec des débats télévisés qui ont passionné les Iraniens et les ont incités à se mobiliser?

    à suivre ...........

    « Il est facile d’avoir la paix !

    Il suffit de toujours capituler !

    Général Mac Arthur.

     

    Une capitulation est essentiellement une opération par laquelle on se met à expliquer au lieu d'agir.

    Charles Péguy

    Extrait de Les cahiers de la quinzaine. 

    à suivre .....

     
     


    Visitez notre Blog :

    http://islamreflexion.skynetblogs.be/

     un Blog de réflexion Théologique

    sur l'Islam

    06/07/2009

    IRAN : ça craque.......!!!!!

    Les divisions se creusent entre dignitaires religieux iraniens .

    http://fr.news.yahoo.com/4/20090705/twl-iran-38cfb6d.html

    Une organisation chiite iranienne réformatrice a jugé dimanche "invalide" le résultat de la présidentielle, malgré sa confirmation par le guide suprême Ali Khamenei, donnant un nouveau signe de la fracture au sommet du pouvoir religieux. 

    L'Assemblée des étudiants et chercheurs du séminaire de Qom, ville sainte et coeur de l'apprentissage chiite en Iran, a également appelé les autorités à libérer l'ensemble des Iraniens arrêtés lors des troubles consécutifs au scrutin du 12 juin.

    La réélection de l'ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad, contestée par l'opposition qui crie à la fraude, a provoqué un mouvement populaire sans précédent depuis la révolution islamique de 1979 et fait apparaître des divisions profondes dans les arcanes du pouvoir.

    "Les plaintes des autres candidats et les preuves fermes de fraude électorale ont été ignorées (...) Les manifestations pacifiques des Iraniens ont été violemment réprimées (...) des dizaines d'Iraniens ont été tués et des centaines illégalement arrêtés", a déclaré cette organisation sur son site internet.

    "Le résultat n'est pas valide", était-il encore écrit.

    Cette assemblée n'a qu'une influence politique limitée mais sa déclaration constitue un symbole fort de défiance dans la mesure où Qom, ville située à 125 km environ au sud de Téhéran, est le siège du pouvoir religieux.

    Cette prise de position intervient au lendemain des appels du camp conservateur à juger les chefs de file de l'opposition.

    Les Gardiens de la révolution, corps d'élite du régime, ont affirmé dimanche que les opposants "tentaient de renverser les institutions islamiques".

    RÉVOLUTION "NEUTRALISÉE"

    "Nous avions anticipé une révolution de velours. Mais elle a été neutralisée grâce à notre vigilance", a déclaré le général Yadollah Javani, cité par l'agence officielle Irna.

    Le chef de la police iranienne a affirmé mercredi que 1.032 personnes avaient été arrêtées en marge des manifestations, dont la plupart ont été libérées.

     Les organisations de défense des droits de l'homme estiment toutefois que 2.000 opposants, étudiants, professeurs ou journalistes sont encore détenus.

    Les chiffres sont difficiles à vérifier en raison du contrôle de l'information et de l'interdiction faite aux médias étrangers de couvrir les troubles.

    Les autorités iraniennes ont annoncé dimanche la libération d'un journaliste grec du Washington Times, tandis que le secrétaire britannique au Foreign Office David Milliband disait s'attendre à la remise en liberté imminente d'un des deux employés de l'ambassade de Grande-Bretagne encore détenus.

    La diplomatie iranienne n'a fait aucun commentaire sur les personnels de la mission britannique, dont l'arrestation a conduit les membres de l'Union européenne à convoquer de façon coordonnée les ambassadeurs d'Iran dans les Vingt-sept.

    LÉGITIMITÉ EN QUESTION

    Les autorités iraniennes nient toute fraude électorale à l'occasion d'une élection présentée comme la plus "saine" depuis 1979.

    Malgré la répression et l'officialisation du résultat, l'opposition assure qu'elle n'entend pas abdiquer.

    Si certains dignitaires religieux se sont rangé derrière le pouvoir, deux grands ayatollahs - le dissident Hossein Ali Montazeri, architecte de la révolution islamique tombé en disgrâce, et le modéré Yusof Saanei - ont pris fait et cause pour l'opposition.

    "Avec tous ces problèmes, comment la légitimité du résultat pourrait-elle être reconnue?

     Comment le prochain gouvernement pourrait-il être reconnu comme légitime?", a résumé l'assemblée de Qom, reprenant une interrogation déjà formulée par les candidats malheureux Mirhossein Moussavi et Mehdi Karoubi.

    "Un gouvernement qui n'a pas le soutien du peuple n'a pas de légitimité (...)

     Notre lutte va continuer", a ainsi écrit Medhi Karoubi dimanche sur son site internet.

    Les deux hommes sont les principales cibles des ultraconservateurs, aux côtés de l'ancien président Mohammad Khatami, et sont considérés comme "une dangereuse opposition au système", selon les termes d'un éditorial du quotidien Kayhan.

    Samedi, le rédacteur en chef de ce journal Hossein Shariatmadari, réputé proche de l'ayatollah Ali Khamenei, avait appelé les autorités à juger Mirhossein Moussavi et Mohammad Khatami pour leurs "terribles crimes".

    Version française Grégory Blachier.

    Se taire,
     ne rien dire ,
    ne pas réagir !
    Et voila ce qui arrive !
    TOLERANT78656

     

    Cessez de vous taire .


    Adresse Émail :

    islamreflexion@yahoo.fr


    Toutes les réactions sont les bienvenues et publiées ' (Si VOUS le désirez),
    de toute façon ,nous en tenons compte :
    ,à l'exception des mails vulgaires ,injurieux ou anonymes .
      

    Citoyens ! Ne vous Taisez plus  ! 

     réfléchissez  !z_banner

     

     

    24/06/2009

    Neda, martyre 2.0

    Neda, martyre 2.0;

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/neda-martyre-2-0_769146.html

     

    Par Olivier Tesquet, publié le 22/06/2009 11:42 - mis à jour le 22/06/2009 15:43

    •  
      • NEDA2

    David McNew/Getty Images/AFP

    Jusqu'aux Etats-Unis (ici à Los Angeles, dimanche), le visage en sang de Neda symbolise l'opposition iranienne au régime.

    Tuée par balles lors de la manifestation de samedi à Téhéran, la jeune Neda est devenue l'image de la contestation iranienne. Internet y associe son bruit.

    Jusqu'à samedi, elle était une anonyme parmi la foule des mécontents. Visiblement abattue par un tir de bassidjis -la milice du régime- alors qu'elle défilait au sein d'un cortège dans les rues de Téhéran, Neda Soltani est devenue l'icône des anti-Ahmadinejad, incarnant désormais la crête de la vague verte.

    Agée de 26 ans selon certaines sources (seulement 16 pour d'autres), la jeune fille est décédée dans les bras de son père et surtout, devant la caméra basse résolution d'un téléphone portable. Immédiatement, la vidéo de sa mort brutale a été postée sur Youtube, Facebook et Twitter. Les réseaux sociaux, déjà suspendus aux lèvres de la vox populi iranienne et de ses slogans, ont réagi de manière épidermique aux images.

    Des dizaines de groupes ont fleuri sur Facebook, comme autant de stèles virtuelles et d'épitaphes lyriques. La page "fan" de Neda regroupait lundi matin plus de 2000 internautes, louant tous l'"Ange de l'Iran". Sur Twitter, une balise à son nom (#Neda) est très rapidement apparue parmi les trending topics (les sujets les plus populaires). Comme en témoigne cette courbe, les discussions autour de la jeune Iranienne ont représenté jusqu'à 1% du nombre total de tweets sur la plate-forme. Quand on sait que 6 à 10 000 micro-messages sont postés chaque minute, ce pourcentage indique l'impact de son décès sur la Toile.

    "Le monde entier l'entend"

    CNN aussi a joué les vecteurs en consacrant un reportage à la jeune fille. La journaliste Octavia Nasr y utilise tous les ressorts du storytelling, cette scénarisation de l'information qu'affectionnent les Américains.

    La vidéo de CNN ci-dessous: attention, les images sont choquantes et ne doivent pas être visionnées par un public sensible.

    Outre le phénomène de capillarité inhérent à la machine Internet, cette "mort en direct" résonne comme un écho à l'"Homme de Tiananmen", ce mystérieux homme qui osa défier les chars de l'Armée populaire de libération, le 5 juin 1989. Elle est le corollaire d'une démocratisation technologique qui perce jusqu'en Iran, véritable abri anti-numérique des ayatollahs du régime. Désormais, l'obscurantisme, politique ou religieux, ne peut plus juguler la voix de ses opposants, ni -surtout- jeter une chape de plomb sur leur identité.

    Comme un symbole, un tweet est relayé par des dizaines d'internautes à travers le monde: "Si une jeune fille innocente est abattue à mi-chemin du monde entier, fait-elle un bruit? Oui, le monde entier l'entend."

    Se taire,
     ne rien dire ,
    ne pas réagir !
    Et voila ce qui arrive !
    TOLERANT78656

     

    Cessez de vous taire .


    Adresse Émail :

    islamreflexion@yahoo.fr


    Toutes les réactions sont les bienvenues et publiées ' (Si VOUS le désirez),
    de toute façon ,nous en tenons compte :
    ,à l'exception des mails vulgaires ,injurieux ou anonymes .
     

     

    Citoyens !

    Ne vous Taisez plus  !

     

     réfléchissez  !3ATHEES

     

    22/06/2009

    Téhéran : Tirs répétés dans deux quartiers

     

    Tirs répétés dans deux quartiers nord de Téhéran.

    http://fr.news.yahoo.com/4/20090621/tts-iran-tirs-urgent-972e905.html

    Des fusillades répétées ont retenti dimanche dans deux quartiers du nord de Téhéran, ont rapporté des témoins iraniens. 

    "J'ai entendu des tirs répétés alors que la population scandait 'Allahu Akbar' (Allah est le plus Grand) dans le quartier de Niavaran", a indiqué ce témoin qui, pour des raisons de sécurité, est resté anonyme.

    D'après un autre témoin, des fusillades ont éclaté dans le quartier de Zaferaniyeh.

    Le nord de Téhéran abrite des quartiers plutôt huppés, qui contrastent avec les quartiers Sud plus populaires.

    Bureau de Téhéran, version française Jean-Loup Fiévet.

     

    C'est bizarre ,ces événements !

    L'Islam est une Religion de Paix ,d'Amour et de respect de la personne ?

     

    Dans tous les pays Musulmans ,la Paix ,la Tolérance ,le respect de la personne et le bonheur régnent en maitre ?

     

    Bizarre …...bizarre …......

    Ne Soyez plus  des soumis !

    BIENSAGES

    !
    Des gens "intelligents"pensent  pour vous !

    Ils vous surveillent ...........Hé! Alors !anastasie.1206881255