28/05/2011

Islam :une femme en prison pour avoir seule rouler en voiture ...........

ISLAM / ARABIE SAOUDITE.

arabie saoudite,automobile,droits des femmes,islam,traditionalisme,integrisme,coran,obscurantisme,musulman,exclusion,mysogenie,conservatisme



Une Saoudienne qui paie cher pour avoir pris la place du conducteur

http://observers.france24.com/fr/content/20110524-femme-conduire-voiture-conducteur-manal-al-sharif-arabie-saoudite-khobar-facebook?ns_campaign=nl_obs_fr&ns_mchannel=email_marketing&ns_source=emv_25052011_obsfr&ns_linkname=femme-saoudienne-conduit&ns_fee=0  

 
Pour couper net l’aspiration des Saoudiennes à pouvoir, un jour, conduire une voiture, les autorités du royaume ont arrêté la militante féministe Manal al-Sharif.

arabie saoudite,automobile,droits des femmes,islam,traditionalisme,integrisme,coran,obscurantisme,musulman,exclusion,mysogenie,conservatisme

 

Son délit : s’être filmée au volant de son véhicule.

Notre Observatrice l’avait accompagnée dans cette virée hautement symbolique.

La vidéo de Manal al-Sharif, discutant avec des amies alors qu’elle conduit dans les rues de Khobar, à l’est du pays, a été vue plus de 600 000 fois. Son geste est en effet tout sauf banal dans la très conservatrice Arabie saoudite, dernier pays au monde à interdire aux femmes de conduire.  

Al-Sharif a été arrêtée le 22 mai, le lendemain du jour où elle a posté la vidéo, alors qu’elle était au volant de son véhicule. Elle a été brièvement relâchée, puis placée à nouveau en détention. Selon les autorités saoudiennes, elle est accusée de "troubles à l’ordre public" et sera détenue le temps de l’enquête, soit cinq jours. Son avocat a toutefois demandé une libération sous caution.  

Sa vidéo a été retirée de YouTube juste après son arrestation, tout comme sa page Facebook qui appelait les Saoudiennes à défier collectivement l’interdiction de conduire le 17 juin 2011. Mais une nouvelle page  a immédiatement été recréée et la vidéo repostée sur YouTube par des internautes qui soutiennent son action.
 
 
Vidéo de Manal al-Sharif au volant dans la ville de Khobar, re-postée sur YouTube par noramist.
 
Contributeurs

Wajeha al-Huwaider
"Le contexte est plus favorable aujourd’hui pour mobiliser les Saoudiens"
 
Wajeha Al-Huwaider est écrivain et militante féministe. Elle a filmé Manal al-Sharif pendant qu’elle conduisait dans les rues de Khobar. Elle a parlé à FRANCE 24 avant l’arrestation de Manal, le 22 mai. Contactée par email, elle a par la suite répondu qu'il était "trop risqué de parler". Elle a ajouté qu’elle pensait que les autorités étaient "particulièrement sévères avec Manal parce qu'elle souhaitent dissuader les autres femmes"
 
Cela fait 25 ans que des Saoudiennes se mobilisent pour obtenir le droit de conduire. Dans les années 1990, une quarantaine de femmes avaient conduit pendant une journée pour dénoncer cette interdiction. Moi-même, je m’étais filmée au volant en 2007 à l’occasion de la journée de la femme. J’ai le sentiment que notre action a eu un impact sur les mentalités à l’intérieur du pays, mais je vois aussi que les autorités n’ont pas bougé d’un centimètre. Nos leaders sont comme beaucoup d’autres dans le monde arabe, ils n’écoutent pas assez les aspirations de leur peuple.
 
Alors lorsque j’ai vu l’initiative lancée par Manal [Manal al-Sharif Founer], j’ai tout de suite eu envie de l’aider. Elle utilise de nouvelles méthodes de mobilisation, comme Facebook et Twitter, et il est évident qu’elle parvient à toucher davantage de monde. Moi, en 2007, je contactais les gens par email et par téléphone, ce qui est très long. Manal a déjà alerté des milliers de personnes grâce aux réseaux sociaux [plus de 8 000 personnes étaient inscrites sur sa page Facebook avant que celle-ci soit supprimée] et même les médias locaux parlent de la mobilisation du 17 juin.
 
"Le roi a déjà fait beaucoup progresser la cause des femmes. Il faut maintenant qu’il soit courageux et qu’il nous autorise à conduire"
 
Je pense en outre que le contexte est plus favorable aujourd’hui pour mobiliser les Saoudiens. De plus en plus de femmes travaillent et donc ont besoin d’une voiture. Et leurs familles en ont conscience.
 
Je rappelle enfin que les autorités saoudiennes affirment qu’il n’y a aucune loi interdisant aux femmes de conduire, il s’agirait d’une coutume. Pourtant, si vous conduisez en ville, vous pouvez vous faire arrêter et conduire au poste de police, ce qui semble contradictoire. D’autant que les femmes n’ont normalement pas le droit d’entrer dans un poste de police…
 
Le roi a déjà fait beaucoup progresser la cause des femmes. Il a par exemple autorisé des universités mixtes, il a permis aux femmes de parler aux médias, etc. Il faut maintenant qu’il soit courageux et qu’il nous autorise à conduire.
 
Je ne sais pas trop comment va tourner la journée de mobilisation du 17 juin. Je suis inquiète de la tournure que prennent les choses sur Facebook. Un groupe d’hommes a monté une page Facebook pour nous soutenir, ils disent qu’ils vont venir nous protéger lorsque nous conduirons. Mais il y a quelques jours, un autre groupe a été créé : des hommes qui affirment qu’ils tabasseront ceux qui comptent nous escorter avec leur Iqal [cercle qui permet de maintenir le kéfié blanc porté par les Saoudiens], c’est d’ailleurs le nom qu’ils ont donné à leur groupe Facebook .
 
Des parodies de la vidéo de Manal ont été faites par des Saoudiens pour se moquer du combat de son combat. Une page Facebook a même été créée contre la journée du 17 juin. Elle compte plus de 4 200 membres en colère. Vidéo postée sur YouTube par lm2050
 
Malgré la publicité générée par l’initiative de Manal, je ne pense pas que l’on réunisse le 17 juin plus d’une cinquantaine de femmes. Alors ce que je demande à mes compatriotes, dès aujourd’hui, c’est de se filmer en train de conduire, même anonymement, et de poster leur vidéo sur Internet. Mettons la pression sur les autorités. J’espère vraiment voir les Saoudiennes conduire de mon vivant. "
 

Wajeha al-Huwaider
Billet écrit avec la collaboration de Ségolène Malterre, journaliste à FRANCE 24.

Certains aimeraient faire des commentaires .....Mais

n'osent pas .......Manque de confiance ........

J'ai une alternative à vous proposer .

 

Vous écrivez à :

 

(attention adresse Émail modifiée !)

 

incognitoabcd@yahoo.fr

 

Votre message sera sauvé ,mais l'original et le destinataire seront effacés.

Et dans les commentaires ,vous recevrez une réponse anonyme ,pour le délai ,merci de votre patience !

 

Attention adresse Émail :

 

incognitoabcd@yahoo.fr et

 

NON ! incongnitoabcd@yahoo.fr

 

à vous lire et à suivre .......

 

D'autres changements en préparation ,pour la gestion des blogs et des Yahoogroupes .

 

 

louis xiii,calvin,protestantisme,louis xiv,louis xvi,pie vi,pie vii,berthier,franc maçon,napoleon,eglise gallicane,terreur,marie waleska,grand duché de cracovie,campagne de russie,dictature bonapartiste,massacre,perte en vie humaine,waterloo,communelouis xiii,calvin,protestantisme,louis xiv,louis xvi,pie vi,pie vii,berthier,franc maçon,napoleon,eglise gallicane,terreur,marie waleska,grand duché de cracovie,campagne de russie,dictature bonapartiste,massacre,perte en vie humaine,waterloo,commune

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16:13 Écrit par POUR SE COMPRENDRE IL FAUT SE CONNAITRE | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : arabie saoudite, automobile, droits des femmes, islam, traditionalisme, integrisme, coran, obscurantisme, musulman, exclusion, mysogenie, conservatisme | |  Facebook | | |  Imprimer

14/06/2010

ISLAM : Les nouveaux martyrs de l'«Iran vert» .


Les nouveaux martyrs de l'«Iran vert»  .

http://www.lefigaro.fr/international/2010/06/13/01003-

20100613ARTFIG00265-les-nouveaux-martyrsde-l-iran-vert.php

Tuée le 20 juin 2009 lors d'une manifestation d'opposants, Neda Agha

-Soltan, visage de Madone encadré par un foulard, est devenue,en

douze mois de contestation, l'icône du «mouvement vert», la couleur

de l'opposition.

MARTYR

 Crédits photo : REUTERS
Tuée le 20 juin 2009, Neda Agha-Soltan est devenue le symbole d'une

nouvelle génération de martyrs............
 
..................
Aujourd'hui, Neda, Sohrab, Mohsen et tant d'autres reposent au

cimetière de Behesht-e Zahra, au sud de Téhéran. Dans une interview

accordée au journal iranien Rooz Online, la mère de la jeune femme

raconte que sa tombe a été sauvagement saccagée par des inconnus.

Pourtant, malgré les menaces, elle refuse de se taire.

 «Le martyre de

Neda symbolise la liberté, et j'en suis fière!», dit-elle.

Oui à la Liberté !

LIBERTE5[1]

Non !à la censure !

censureINTIMIDATION

NON ! à la dictature ! 

censureVISAGE

ist2_CENSURE NON1615336_censure

 

09/06/2010

femmes saoudiennes forcées d'allaiter les hommes

 

Les femmes saoudiennes forcées d'allaiter les hommes pour pouvoir les fréquenter ;

 


http://www.slate.fr/story/22779/arabie-saoudite-allaitement-hommes-adultes


 

En Arabie Saoudite, les femmes et les hommes ne peuvent se côtoyer ou vivre sous le même toit sauf s'ils ont des liens familiaux, au risque d'être puni par la loi.

Pour contourner l'interdiction de mixité, les cheiks ont établi une règle pour le moins surprenante: elle impose aux femmes d'allaiter –oui, comme les bébés– les hommes qu'elles souhaiteraient fréquenter, et ce cinq fois.

Car le seul fait pour l'homme de boire le lait de la femme lui permet d'être considéré comme un proche et ainsi de vivre avec elle sous le même toit, dans le respect de la loi.

Il faut se rendre compte de la sévérité de cette interdiction de mixité pour comprendre d'où vient cette étrange histoire d'allaitement:


Open Salon rappelle qu'en mars 2009, une veuve de 75 ans avait été condamnée à 6 mois de prison et 40 coups de fouet pour avoir été retrouvée chez elle en compagnie de deux hommes, qui lui livraient son pain.


Mais pourtant, le débat ne se focalise pas sur cette question de mixité, explique Open Salon, «ce qui est le plus bizarre dans tout ça, c'est que la question principale qui se pose est: comment les hommes peuvent-ils boire ce lait?»

Car tous ne sont pas d'accord sur le procédé. Doit-on boire le lait directement au sein de la femme, ou dans un verre?

Pour Abi Ishaq Al Huwaini, il faut procéder à une tétée en règle, directement au sein de la femme. Le Gulf News rapporte les propos du cheikh Al Obeikan, conseiller au ministère de la Justice et à la Cour Royale qui lui prône la seconde option, celle de boire le lait mais pas directement de la poitrine de la femme.

Pour la blogueuse Ema Al Nafjan, cette pratique est dégoûtante:

Tout cette histoire montre à quel point les hommes sont perdus. Tous ces va et vient entre les cheiks et personne ne daigne demander à une femme si c'est logique.

Si c'est possible d'allaiter un homme adulte cinq fois.

Car les hommes n'ont vraisemblablement pas pris en compte un argument naturel: est-il possible pour une femme d'allaiter un adulte? Normalement le corps d'une femme ne secrète du lait qu'après un accouchement.

Et la blogueuse de pointer du doigt les contradictions d'un régime puritain.

De plus, la vision d'une tête chevelue sur la poitrine d'une femme n'évoque pas de sentiments fraternels ou maternels. Cela va plutôt du grotesque à l'érotique mais il n'y a définitivement rien de maternel là-dedans.

Certains hommes ont d'ailleurs bien saisi la dimension érotique du geste.

Une femme

a déjà porté plainte

contre un chauffeur de bus

qui désirait lui téter le sein.


Une preuve supplémentaire de l'illogisme de l'Islam.

 

ET DE SON ORIGINE PROFONDÉMENT HUMAINE ;

 

Un Dieu ,puissance infinie et insaisissable pour l'homme ,ne peut édicter de pareilles inepties ?

 

Dieu est particulièrement MUET ,on peut lui faire dire n'importe quoi ?

 

 

03/06/2010

Mosquée,Hopitaux :les massacres continuent au Pakistan ?

 


Après 95 morts et 200 blessés dans une Mosquée ,maintenant des morts et des blessés dans un hôpital ?

 

L'Islam ne semble pas donner une image de tolérance et de respect de la personne ?

 

Et en prime ,aucuns courageux défenseurs des droits de l'homme ou d'autorités Religieuses Musulmanes ,ne réagissent à de telles horreurs en contradiction avec les prises de position sur « l'affaire » de Gaza ?

 

Il y a une partialité difficilement acceptable ?

Douze morts dans l'attaque d'un hôpital de Lahore .

http://fr.news.yahoo.com/4/20100531/twl-pakistan-violences-41953f5.html

Douze personnes ont été tuées et d'autres sont retenues en otages par un commando de trois hommes au moins qui a ouvert le feu lundi à l'hôpital Jinnah de Lahore, ville de l'est du Pakistan, a annoncé le directeur de l'établissement. 


"Ils ont fait irruption dans l'enceinte de l'hôpital et ont ouvert le feu sans distinction" a déclaré à Reuters le docteur Javed Ikram.


"Nous avons encerclé l'hôpital et une opération est en cours", a ajouté un membre des autorités locales. Un témoin dit avoir vu une équipe de la police pénétrer dans l'établissement.


Plusieurs dizaines de personnes blessées vendredi dans l'attaque de deux mosquées de Lahore ont été admises à l'hôpital Jinnah, institution importante de la ville. Les attentats ont fait 80 morts.


De source médicale, on précise que les assaillants ont tué l'un des auteurs de ces attentats, qui se trouvait en soins intensifs.


Mubasher Bukhari et Kamran Haider, Jean-Philippe Lefief pour le service français


 

 

 

01/06/2010

Musulmans victimes du terrorisme .

Les Ahmadis victimes du terrorisme .

http://www.courrierinternational.com/breve/2010/05/31/les-ahmadis-victimes-du-terrorisme


Trois jours après le massacre à Lahore d'environ 90 membres de la secte musulmane des Ahmadis, le 28 mai, la presse locale tente de comprendre l'origine d'un drame qu'elle décrit comme le plus grave de toute l'histoire du pays à l'encontre de la communauté religieuse.

 Sur le blog Chup, l'intolérance religieuse du Pakistan est dénoncée.


 "Notre société ferme les yeux et légitime les mauvais traitements qui touchent les minorités religieuses du pays", peut-on y lire.

 Comme l'explique un chroniqueur pakistanais dans l'hebdomadaire indien Outlook, les Ahmadis, cinq millions au Pakistan, sont victimes de persécutions de la part du gouvernement qui les considère comme "non-musulmans" depuis 1973.

 "Parce qu'ils reconnaissent plusieurs prophètes, dire de leur lieu de culte qu'il est une mosquée est blasphématoire", explique le magazine.

 Pour l'heure, il semblerait que le commando à l'origine de l'attaque sur les deux mosquées Ahmadiyya soit lié à des organisations terroristes basées au Pendjab, comme  le groupe sunnite Lashkar-e-Jhangvi, en contact avec les talibans du Pakistan.

 Alors que le terrorisme taliban se concentre avec plus d'intensité dans les Zones Tribales, "les groupes pendjabis représentent un nouveau danger pour le pays", note le quotidien pakistanais Dawn.

                      =================

La secte religieuse des Ahmadis a été fondée en 1889 par le prophète Mirza Ghulam Ahmed et compte aujourd'hui plus de dix millions d'adhérents à travers le monde, dont quatre
à  cinq millions au Pakistan.

Ils s'agit de gens calmes,pacifiques et tolèrants !

voir la suite :

http://www.unhcr.org/refworld/topic,464db4f52,47f237db2,3ae6aac60,0.html

Voir aussi :

http://www.islam-ahmadiyya.org/commuiques-ahmadiyya/142.html

http://www.rfi.fr/contenu/20100528-pakistan-attentats-contre-deux-mosquees-ahmadis-comores-violences-moheli-apres-eche

à vos avis et commentaires .........

+++++++++++++++++++++

Dénoncez la bêtise,

est une œuvre incommensurable …… 

ATTENTION !

Être un « OUI!OUI!OUI! » 

Ça peut rendre complément....

Idiot. 

34 (2)

Cessez de vous taire .